Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

La chance fait faux bond au Tricolore

samedi, 12.11.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


La chance fait faux bond au Tricolore
Montréal demeure néanmoins au sommet dans l'Est avec 27 points

Les Canadiens ont failli de peu de réussir pour une cinquième fois cette saison d'effacer un déficit après 40 minutes de jeu.

MONTRÉAL - Habitués à des fins dramatiques, les partisans des Canadiens ont de nouveau été servis à souhait samedi au Centre Bell. Toutefois, les hommes de Claude Julien, pour une rare fois cette saison, se sont retrouvés avec la plus petite paille, s'inclinant 5-4 en prolongation aux mains des Maple Leafs de Toronto.

Jeff O'Neil a scellé l'issue du match en surtemps. Moins de 10 secondes après que les Canadiens (12-3-3) eurent écopés d'une punition pour avoir eu trop de joueurs sur la glace, O'Neil a réglé le sort des locaux en décochant un boulet de canon qui ne laissa aucune chance à José Théodore, permettant aux Leafs (9-7-2) de mettre un terme à une série de trois revers.

« Ce fut un manque de communication pour le changement de ligne », a confié Julien, au terme de la première défaite des siens après trois victoires consécutives au Centre Bell. « Nous sommes les seuls à blâmer. »

La chance avait également fait faux bond au Tricolore en fin de troisième période. Avec 2 :28 à faire en temps réglementaire, Jason Allison a été crédité de son troisième but du calendrier régulier alors que la rondelle a bondi de derrière le filet pour frapper le cerbère des Canadiens dans le dos et traversa la ligne rouge de justesse, provoquant ainsi la prolongation.

« Je ne l'avais pas vu », a indiqué Théodore qui a encaissé son troisième revers de la campagne en prolongation. « Je cherchais la rondelle et, tout à coup, je sentis quelque chose me frapper. Je n'étais pas certain si elle avait traversé la ligne. Il fallait attendre la décision. »

Malgré la défaite, le Tricolore a amassé un point au classement pour une septième rencontre consécutive, lui permettant ainsi de demeurer en tête de la Conférence de l'Est grâce à une récolte de 27 points.

La troupe de Claude Julien aurait toutefois mérité un meilleur, dominant les visiteurs 35-24, dont 18 à 4 au cours du seul premier vingt. De plus, la formation montréalaise avait réussi à effacer un déficit de deux buts après 30 minutes de jeu après que Bryan McCabe et Alexei Ponikarovsky, eurent trompé la vigilance de Théodore, en supériorité et désavantage numériques respectivement.

La machine offensive du Bleu-Blanc-Rouge a toutefois activé l'engrenage en deuxième moitié de rencontre alors qu'en l'espace de cinq minutes, Andrei Markov et Michael Ryder, ont tour à tour battu Ed Belfour. Cependant, Kyle Wellwood a permis aux visiteurs de retraiter aux vestiaires avec un coussin d'un but en faisant scintiller la lumière rouge avec 48 secondes à écouler à la période médiane.

La table était donc de nouveau mise pour que le scénario se répète alors que les Canadiens se sont spécialisés pour effacer les déficits après 40 minutes avec quatre victoires en pareilles cirscontances depuis le début de la campagne.

Steve Bégin, qui avait raté une chance en or de donner les devants aux siens 3-2 en fin de deuxième période, a fait amende honorable à la huitième minute de jeu du troisième vingt. Le fougueux attaquant a accepté la passe de Radek Bonk à l'embouchure du filet avant de pousser le disque entre les jambières du cerbère torontois.

« Si on joue toujours de cette façon, nous allons gagner plus de matchs que nous allons en perdre », a souligné Bégin, auteur de son sixième but de la campagne. « Nous avons fourni un bon effort tout au long du match. Il était temps. »

Alex Kovalev a complété la marque pour les Canadiens, qui présentent désormais une fiche de 1-5-1-3 contre les Maple Leafs au Centre Bell depuis la  saison 2001-2002. L'attaquant russe avait amassé plus tôt dans la rencontre sa 400e mention d'aide dans le circuit Bettman en se faisant complice du filet de Markov.

Les Canadiens reprendront l'action mardi au Centre Bell. Les Panthers de la Floride effectueront alors leur deuxième visite de la campagne en sol québécois.

NOTES : Les Canadiens ont honoré avant la rencontre deux légendes de son organisation en retirant le numéro 12 de Dickie Moore et Yvan Cournoyer. Lors d'une cérémonie animée par Richard Garneau et Dick Irvin, les deux anciens Glorieux, devant parents et amis, se sont vus remettre des mains du propriétaire George Gillett et du président Pierre Boivin une montre en or de Birks, une peinture de Michel Lapensée représentant les meilleurs moments de leur illustre carrière de même que 25 000$ qu'ils pourront remettre à l'œuvre caritative de leur choix. Une autre légende, Jean Béliveau, a couronné le tout en livrant un touchant hommage à ses deux anciens compagnons de jeu ...La partie a été disputée devant la dixième salle comble de la campagne, la 33e de suite en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...Cédé aux Bulldogs mercredi dernier, Yann Danis a signé samedi soir à Hamilton sa troisième victoire en autant de sorties cette semaine, aidant les Bulldogs à disposer des Griffins de Grand Rapids au compte de 5-2 en repoussant 35 des 37 lancers des visiteurs...Blessé au pied gauche, Sheldon Souray n'a pas pris part à la rencontre, tout comme Jan Bulis qui est toujours incommodé par une blessure à l'épaule gauche....Mike Komisarek a récolté son premier point de la saison. Le défenseur de 23 ans a ainsi récolté quatre de ses six points en carrière contre les Maple Leafs, au cours de sa jeune carrière de 83 matchs...Il s'agissait de la 42e fois cette saison dans la LNH que cinq buts ou plus étaient marqués au cours d'une période lorsque les Leafs et les Canadiens ont combiné leurs efforts au second vingt...Markov a prolongé à six sa séquence de matchs avec au moins un point...Mats Sundin a été blanchi pour la première fois depuis son retour au jeu après une séquence de quatre matchs avec au moins un point... Avec deux points sur le jeu de puissance, McCabe trône au sommet des pointeurs de la ligue avec une récolte de 15 points en pareilles situations.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com