Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Bégin joue les héros

samedi, 22.10.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


B\u00E9gin joue les h\u00E9ros
Le numéro 22 inscrit le but gagnant à 18:15 en troisième période

Steve Bégin lève les bras en signe de victoire après avoir inscrit son troisième filet de la campagne.

MONTRÉAL -  Promu sur la troisième ligne, Steve Bégin a trouvé le moyen le plus efficace de remercier son entraîneur de lui accorder cette confiance. Avec moins de deux minutes faire à la rencontre, le fougueux attaquant a brisé les reins des Islanders en inscrivant le filet vainqueur, propulsant les siens vers un gain de 4-3.

En l'absence de Niklas Sundstrom, Claude Julien avait décidé d'utiliser Bégin en compagnie de Radek Bonk et Jan Bulis. L'idée fut payante alors que cette ligne d'attaque a menacé le filet adverse tout au long de la soirée, Bulis terminant avec cinq tirs.

Toutefois, l'honneur de mettre la touche finale à ce second gain consécutif du Tricolore à domicile est revenu au numéro 22. Posté dans l'enclave, Bégin, après que Bonk eut gagné sa bataille le long de la rampe, a décoché un tir vif qui ne laissa aucune chance à Rick DiPietro.

« Bulis a beaucoup de vitesse et Bonk est un bon fabricant de jeu », a souligné Bégin. Ce fut plaisant de jouer avec eux. Je n'avais qu'à apporter la même intensité qu'à l'habitude et les chances sont venues. Dans les faits, j'ai raté beaucoup d'opportunités. Je suppose que j'entendais le moment parfait : la fin du match. »

Après huit rencontres, le centre de 27 ans a jusqu'ici délié les cordages à trois reprises en plus d'ajouter une mention d'aide.

« Si l'on regarde sa fiche, même avec l'utilisation qu'on avait pour lui, c'est un joueur qui a marqué des buts importants pour nous », a indiqué Julien. «  Nous l'avons vu cette année en désavantage numérique. Il a été récompensé pour son travail. Ce n'est pas toujours élégant, mais c'est très efficace. »

Cette victoire a permis aux Canadiens de connaître pour la première fois en près de 30 ans un dossier de 6-2 après huit rencontres, soit depuis que l'édition 1976-1977 avait connu un tel départ.

Les Canadiens ont cru un moment que la victoire allait leur échapper alors que 68 secondes avant que Bégin ne vienne donner le coup de grâce aux visiteurs, Alexei Yashin avait nivelé la marque à 3-3 en faisant dévier le tir de Janne Niinimaa derrière José Théodore.

Jusque-là , Chris Higgins pensait avoir inscrit le filet vainqueur après avoir donné les devants 3-2 aux siens avec moins de sept minutes à écouler à la rencontre en glissant le disque sous DiPietro.

« Je ne sais pas ce qui m'arrive contre les équipes de New York », a admis Higgins qui a grandi à Smithtown, New York, une localité située à moins de trente minutes du Nassau Coliseum. « Je suppose que si je disputais tous les matchs de la saison contre les Islanders et les Rangers, peut-être que je pourrais terminer la campagne avec une récolte de 82 buts. Je connais plusieurs joueurs dans l'autre. Ça me fera quelque chose à raconter durant l'été.»

Higgins ne sera pas le seul à garder un souvenir de cette rencontre. Les 21 273 spectateurs ont eu droit à une performance hors du commun avant même que la rencontre ne débute alors qu'un jeune prodige de huit ans a entonné l'hymne national canadien. Jérémy Gabriel, affligé dès sa naissance d'une surdité importante et du syndrome Treacher Collins, a conquis le cœur des partisans alors qu'il fut applaudi à tout rompre au terme de sa prestation.

« C'était très émotif et sa performance nous a donné de l'énergie », a confié Saku Koivu qui est allé saluer le jeune garçon avant le match. « Il m'a demandé de marquer un but pour lui».

Et le capitaine n'a pas tardé de passer de la parole aux actes. À 8:26 de la première période alors que les siens évoluaient avec un homme en plus depuis seulement 10 secondes, Koivu a fait scintiller la lumière pour la quatrième fois de la campagne. Laissé seul devant la cage de DiPietro, Koivu a saisi la passe d'Alexander Perezhogin pour lancer les siens en avant 1-0.

« Il était assis derrière nous au premier vingt, mais je ne l'ai pas revu par la suite. Mais nous allons le retrouver et lui donner la rondelle », a indiqué Koivu.

Le jeu de puissance a frappé à la vitesse une deuxième fois à 13 :31. Alors que Niinimaa n'était au cachot que depuis six secondes, Alex Kovalev y est allé d'un boulet de canon depuis la ligne bleue ; le cerbère new-yorkais n'y voyant que du feu. Koivu a également amassé une aide sur le deuxième but de la campagne de l'ancien porte-couleurs des Rangers. Avec quatre points au cours de la soirée, le trio de Koivu-Kovalev-Perezhogin a ainsi récolté 38,4% de la production offensive des Montréalais depuis le début de la campagne.

Miroslav Satan, acquis via le marché des joueurs autonomes durant la période estivale, a inscrit le doublé, porté à six son total de buts en 2005-2006 en inscrivant le doublé pour les visiteurs qui ont vu leur séquence victorieuse s'arrêter à deux.

Théodore, avec 19 arrêts à son actif, a ainsi remporté sa cinquième victoire de la campagne, sa onzième en carrière contre les Islanders. Son vis-à -vis, DiPietro, a, pour sa part, fait face à 32 lancers.

Les Canadiens concluront cette séquence de quatre parties à domicile mardi. Peter Forsberg et les Flyers de Philadelphie seront alors les visiteurs.

NOTES : Pour une quatrième fois cette saison, la rencontre a été disputée devant une salle comble, la 22e consécutive en reculant à la campagne 2003-2004...Richard Zednik (aine), Raitis Ivanans (œil) et Sundstrom (aine) n'ont pas été en mesure de revêtir l'uniforme pour cette rencontre... Pierre Dagenais a réintégré l'alignement après avoir été laissé de côté lors du dernier match...Contre toute attente, Mathieu Dandenault a été utilisé à la ligne bleue, en compagnie de Francis Bouillon, malgré qu'il s'était entraîné tout au long de la semaine à l'avant...Avec cette victoire, le Bleu-Blanc-Rouge a conservé un dossier de 37-15-9 contre les Islanders à Montréal dont 12-4-1 depuis que les Canadiens ont disputé leur dernière partie au Forum...En signant sa 11e victoire en carrière contre les Islanders, Théodore a ainsi égalé un sommet personnel alors qu'il compte le même nombre de victoires contre les Penguins et les Hurricanes...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com