Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Le Tricolore remporte son premier match préparatoire

dimanche, 18.09.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
L'application des règlements résulte en 24 supériorités numériques

Marcel Hossa a inscrit le filet vainqueur en début de troisième période alors que les Canadiens profitaient de l'une de ses 11 supériorités numériques de la soirée.

MONTRÉAL -- 517 jours se sont écoulés depuis que le Centre Bell avait vibré au rythme des Canadiens. Les hommes de Claude Julien n'ont pas gâché de pareilles retrouvailles en l'emportant au compte de 3-2 face aux Thrashers d'Atlanta.

Les partisans ont eu plusieurs choses à se mettre sous la dent lors de cette première rencontre hors-concours, même si les visiteurs n'étaient pas armés de leurs meilleures munitions alors que Marian Hossa et Peter Bondra, mis sous contrat plus tôt dimanche, ainsi qu'Ilya Kovalchuk, qui menace de jouer en Russie, n'étaient pas de l'alignement.

Outre les nouveaux règlements et la fusillade comme dessert, dix joueurs ont effectué leur première sortie dans l'uniforme du Tricolore, dont Carey Price, le premier choix de la formation lors du dernier encan amateur. Bien que le jeune cerbère a dû attendre près de huit minutes de jeu avant d'être mis à l'épreuve, il s'est immédiatment signalé lorsque le besoin s'est fait sentir. Alors que les Thrashers s'amenaient en surnombre, Price a effectué quelques acrobaties pour frustrer Brian Maloney qui tentait de compléter la manœuvre de Stephen Baby.

« J'avais hâte que ce premier tir arrive », commenta Price. « Je commençais à refroidir, mais j'ai eu une poussée d'adrénaline après ce tir. J'étais heureux d'avoir brisé la glace. »

À son baptême de feu dans les rangs professionnels, Price a su tirer profit des nouveaux règlements en vigueur dans la Ligue nationale. À deux occasions, il démontra ses habilités de manieur de rondelle en effectuant une longue passe pour relancer l'attaque des siens. Le gardien de 18 ans a tiré sa révérence après 30 minutes de jeu, sous les chauds applaudissements de la foule, après avoir bloqué les neuf tirs de la formation de la Géorgie.

« Je l'ai mis dès le début dans la mêlée pour qu'il n'ait pas trop le temps d'y penser », souligna Julien. «  Je crois qu'il a fait du bon travail, effectuant les arrêts clés en temps opportun. »

Yann Danis a pris la relève, repoussant 10 des 12 tirs des visiteurs.

Les Canadiens ont été les premiers à ouvrir le pointage par l'entremise de Mike Ribeiro à mi-chemin au premier vingt. Au cours d'un premier vingt où 14 punitions furent décernées, un aperçu rapide de l'application des plus strictes du livre des règlements, c'est donc sans surprise que les locaux ont pris les devants avec l'avantage d'un homme. Après un bel échange avec Jan Bulis, Ribeiro a trompé la vigilance de Mike Dunham d'un tir du revers dans la partie supérieure du filet. André Benoit, qui avait amorcé la relance depuis la zone défensive s'est également inscrit à la carte de pointage.

Bulis n'était pas en reste. À la troisième minute de jeu de la période médiane, l'attaquant tchèque a préparé la table pour Jonathan Ferland; ce dernier réussissant à pousser le disque derrière Dunham grâce à un deuxième effort après que Kyle Chipchura lui eut remis la rondelle à l'embouchure du filet des Thrashers.

Le numéro 38 des Canadiens a complété sa soirée de travail en se faisant complice du troisième filet des siens à 4 :57 du dernier tiers-temps. Profitant de la troisième punition de la soirée décernée à Bobby Holik, Marcel Hossa a donné un coussin de deux buts aux Montréalais grâce à un tir vif qui ne laissa aucune chance au cerbère des visiteurs.

Les Canadiens ont terminé la soirée avec deux buts en onze opportunités avec le jeu de puissance tandis que la troupe de Bob Hartley a capitalisé une fois en 13 occasions.

« J'ai remarqué que lorsque tu commences à prendre des pénalités, tu perds le momentum très rapidement », indiqua l'entraîneur-chef du Tricolore. « C'est arrivé surtout en deuxième période. On espère qu'on va s'ajuster en cours de route. Une chose qui est certaine c'est qu'on ne veut pas brûler nos joueurs en désavantage numérique. De l'autre côté, tu ne veux pas être pris dans une situation où tu surutilises tes meilleurs joueurs sur le jeu de puissance. Je suis convaincu que les équipes vont s'ajuster aux nouveaux règlements et qu'en cours de route on va moins voir de pénalités. »

À l'essai durant le calendrier préparatoire, la rencontre s'est soldée par une fusillade. Au cours de l'exercice, les Canadiens ont également eu le dessus sur les Thrashers 2-1 après quatre tirs de barrage. Pierre Dagenais, grâce à une feinte magistrale, et Alexander Perezhogin ont fait scintiller la lumière rouge pour les vainqueurs tandis qu'Holik faisait de même contre Danis.

Ribeiro, qui s'était élancé le premier en fusillade contre Dunham sans toutefois parvenir à  le déjouer, n'a pas voulu prendre le crédit pour la manœuvre de Dagenais.

« Non, c'était définitivement une manœuvre à Pierre », clarifia le numéro 71. « Nous avons eu la chance au cours de l'automne de pratiquer cet aspect lors de la Caravane McDonald's. Nous avons également travaillé sur nos échappés cet été.  Les partisans ont aimé le spectacle et ce fut plaisant pour nous aussi. Ce sera peut-être une autre histoire lorsque des points au classement en saison régulière seront en jeu. »

Les Canadiens seront de retour en action mardi alors que Vincent Lecavalier et le Lightning de Tampa Bay seront les visiteurs. D'ici-là , le couperet risque de tomber chez les Montréalais, a laissé savoir Julien en guise de conclusion à son point de presse.


NOTES : Michael Ryder était le seul joueur de la formation régulière manquant à l'appel en raison d'une blessure, une entorse à la cheville subie à l'entraînement vendredi. Son cas est réévalué quotidiennement...Claude Julien a concocté les trios suivants pour le premier affrontement hors-concours des Canadiens : Perezhogin-Ribeiro- Dagenais, Bulis-Ferland-Chipchura, Radek Bonk-Chris Higgins-Hossa, Steve Bégin-Raitis Ivanans-Peter Vandermeer. À la ligne bleue, Mathieu Dandenault s'est aligné aux côtés de Benoit, Francis Bouillon avec Andrew Archer tandis que Ron Hainsey et Mark Streit ont formé la dernière paire de défenseurs...La rencontre a été ponctuée de deux combats : Vandermeer laissant tomber les gants face à Baby tandis qu'Ivanans s'est frotté à Francis Lessard...Lessard et Jim Slater ont assuré la réplique pour les visiteurs tandis qu'Alex Bourret a obtenu son premier point dans les rangs professionnels...Il s'agissait du premier affrontement pré-saison entre les deux équipes depuis l'adhésion des Thrashers au circuit Bettman en 1999-2000...Mike Komisarek étant grippé, Dandenault a été inséré dans l'alignement à la dernière minute. Ce dernier a récupéré la rondelle à la fin du match. «Je ne savais pas trop quoi en faire. Je crois que je vais la donner à mon neveu Olivier. Il sera très heureux. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com