Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Ils sont de retour...

mardi, 13.09.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Ils sont de retour...
Devant une meute de journalistes, les Canadiens font leur première apparition au Centre Bell en 16 mois

Du nombre des nouveaux venus au sein de la formation, Mathieu Dandenault ne s'est pas fait prier pour montrer un large sourire durant la séance de photos.

MONTRÉAL - Bien qu'ils n'aient pas encore enfilé leurs équipements, les Canadiens ont créé tout un émoi au Centre Bell mardi suite à leur retour longuement attendu.

Avec plus de 40 joueurs fourmillant au Centre Bell pour les examens médicaux de même que pour la prise de photo, les membres du personnel de la formation ainsi que les médias ont eu droit à un premier aperçu de ce qui pourrait constituer l'édition 2005-2006 des Canadiens.

Pour les nouveaux venus tels que Radek Bonk, Mathieu Dandenault ainsi que les quelques espoirs, mardi représentait la première opportunité de rencontrer leurs coéquipiers de même que la meute médiatique montréalaise.

Même les visages familiers ne l'étaient plus autant, en commençant par Michael Ryder, sous contrat depuis peu. Le finaliste au titre de Recrue de l'année en 2003-2004, qui était autant reconnu pour son solide tir du poignet que pour ses boucles blondes, s'est présenté les cheveux rasés, ce qui fut le point de mire de plus d'une plaisanterie de la part de ses coéquipiers. Il n'est cependant pas le seul à avoir effectué un changement dans le domaine capillaire. José Théodore n'était pas frais rasé, style qu'il réserve habituellement pour les séries d'après-saison.

Malgré la cohue, le directeur général des Canadiens Bob Gainey a pris le temps de s'adresser aux journalistes présents au Centre Bell. L'ancien capitaine de la formation, membre un membre à part entière de nouveau comité de compétition du circuit, est, avec raison, impatient de voir comment l'application des nouvelles règles dans la LNH aura un effet sur la patinoire.

« Il sera intéressant de voir l'impact des nouveaux changements aux règlements, tant à travers la ligue que pour nous à Montréal », a indiqué Gainey. « Les changements ont été le résultat des efforts combinés des joueurs, des entraîneurs et des directeurs généraux, tout le monde a été impliqué dans le processus pour améliorer notre sport. »

« Le simple fait que les recommandations, que nous avons soumises en tant que comité, ont été approuvées par une majorité écrasante de 28-2 parmi les formations du circuit Bettman démontre à quel point nous sommes dédiés à ce que notre sport soit plus excitant pour les partisans. »

Gainey est également convaincu que la formation qu'il a mise sur place va pouvoir s'épanouir dans la nouvelle LNH.

« Je crois que nous avons un jeune et excitant groupe de joueurs avec la vitesse nécessaire pour qu'une équipe se sente confortable dans ce nouvel environnement », affirma Gainey. «  Tout comme les joueurs, je suis enthousiaste que nous sommes de retour à discuter de hockey et que les joueurs seront de retour sur la glace où ils sont à leur mieux. »

Avec près d'une dizaine de joueurs ayant quitté l'équipe depuis que l'équipe a foulé la patinoire la dernière en 2003-2004, le camp d'entraînement de cette saison donnera place à plusieurs belles luttes, ce qui semble plaire à Gainey.

« Ces luttes ne rendront que notre formation meilleure », précisa Gainey. « Tenir un camp d'entraînement où tout le monde est assuré de son poste remet en question quelque peu l'utilité de la chose. Ce n'est pas un secret qu'il y a des postes de disponibles et que les prochaines semaines nous démontreront qui saura prendre avantage de cette opportunité. »

À son premier vrai jour avec les Canadiens, Dandenault a fait de son mieux pour suivre l'agenda chargé que nécessite une batterie d'examens médicaux et d'exercices en gymnase ainsi que toute la panoplie de séances photos pour l'équipe, la ligue ainsi que les différents partenaires en radiodiffusion. Après la séance de photos où son portrait officiel a été pris, il a croisé sur son chemin Gainey après avoir passé de longs moments sous le puissant éclairage du studio de photos.

« Regarde, je sue à grosses gouttes », lança Dandenault d'un ton moqueur.

« Ce n'est que le début », de répliquer Gainey, tout sourire.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com