[38-36-8]
3
4
[46-28-8]
01/03/2014
FINALE P
1 2 3 Pr FINALE
Toronto Maple Leafs TOR 1 0 2 0 3
25 LANCERS 30
37 MJ 40
17 ÉCHEC 22
12 PUN 8
0/3 BAN 2/5
5 GIVEAWAYS 8
2 TAKEAWAYS 2
14 BLOCKED SHOTS 21
         

Qui d'autre!

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50

MONTRÉAL - Les Canadiens ont remporté un autre match digne du samedi soir 4-3 contre les Maple Leafs de Toronto, lorsque Max Pacioretty a procuré la victoire aux siens en touchant la cible en avantage numérique à 3:28 de la prolongation.

Cette victoire signifie que les Canadiens (34-21-7) ont désormais une priorité de trois points sur les Maple Leafs (32-22-8), et elle lui a du même coup permis de se hisser devant le Lightning (34-21-5) de Tampa Bay au deuxième rang de la section atlantique. La formation floridienne a toutefois deux matchs de plus à disputer que le Tricolore.

Michel Therrien avait parlé plus tôt cette semaine de l'importance pour ses hommes de poursuivre leur bon boulot à forces égales, et c'est ce qu'ils ont fait contre les Maple Leafs. Leurs deux premiers buts se sont produits dans de telles circonstances, alors qu'un joueur obstruait la vue de Jonathan Bernier.

Alex Galchenyuk, Pacioretty, avec ses 28e et 29e de la saison, et P.K. Subban ont marqué pour les Canadiens, qui se sont retrouvés en bris d'égalité pour une troisième fois en autant de sorties cette semaine. James van Riemsdyk, avec un doublé, et Phil Kessel ont riposté pour les Maple Leafs. Pour sa part, Andrei Markov a récolté trois mentions d'aide.

Peter Budaj, qui disputait un troisième match en quatre soirs, a réalisé 22 arrêts. Le Slovaque s'est notamment signalé en volant un but certain à Kessel au début de la troisième période. À l'autre bout de la patinoire, Bernier, qui effectuait un huitième départ de suite devant le filet des Maple Leafs, a repoussé 26 lancers.

Les Canadiens entreprendront un séjour de quatre rencontres sur la côte ouest américaine à compter de lundi, en rendant visite aux Kings de Los Angeles.

David Clarkson a tenté de donner le ton au match en bousculant Pacioretty dès la deuxième mise en jeu du match, avant d'appliquer une mise en échec douteuse sur Subban quelques secondes plus tard. Ses efforts n'ont toutefois pas été récompensés puisque c'est l'équipe locale qui a dominé la majeure partie du premier tiers.

Incapables de trouver leur rythme, les Maple Leafs ont d'ailleurs concédé le premier but du match avant même d'avoir effectué un premier tir sur Budaj. Les Canadiens ont ouvert la marque à 12:38 lorsque Galchenyuk, en se retournant, a décoché un lancer des poignets à ras la glace qui a ricoché sur la lame du bâton du défenseur des Leafs Morgan Rielly avant de déjouer Bernier.

Pacioretty a doublé l'avance du Tricolore moins de deux minutes plus tard lorsqu'il s'est emparé d'un disque libre dans l'enclave avant de pivoter sur lui-même pour effectuer un lancer du revers qui a battu le gardien québécois du côté de la mitaine.

Les Leafs ont finalement décoché leur premier lancer de la rencontre à la 15e minute de jeu _ il provenait de la lame du bâton de Jay McClement. Van Riemsdyk a ensuite rétréci l'écart à un but à 17:34 en effectuant une belle déviation sur un tir anodin du coin de la patinoire de Kessel. Van Riemsdyk et Kessel ont du même coup amassé au moins un point dans un quatrième match de suite.

Subban à la rescousse

Après une deuxième période sans histoire, le Tricolore a été ébranlé au troisième vingt après que Dale Weise eut été victime d'un accident qui aurait pu être beaucoup plus tragique. Nazem Kadri l'a accidentellement atteint à la figure avec son patin tandis que le joueur des Canadiens glissait vers la rampe. Kadri a été puni, et contre toute attente ce sont les Leafs qui en ont profité.

Van Riemsdyk a inscrit son deuxième filet du match en interceptant une mauvaise passe de Markov vers Pacioretty avant de s'échapper et de déjouer Budaj d'une belle feinte du revers, en infériorité numérique à 5:28. Kessel a donné les devants aux visiteurs pour la première fois de la rencontre moins de deux minutes plus tard en décochant un tir des poignets vif qui a battu Budaj du côté du bloqueur. Therrien a alors appelé un temps d'arrêt pou calmer ses troupes. Et ç'a payé.

Subban a ramené les deux équipes à la case départ en décochant un boulet de la ligne bleue qui s'est frayé un chemin derrière Bernier, alors qu'il avait la vue obstruée par Brendan Gallagher, en avantage numérique à 10:52. Ç'a mis la table pour le filet victorieux de Pacioretty en prolongation.

HAUT DE PAGE ↑