[52-23-7]
3
2
[46-28-8]
05/11/2013
FINALE F
1 2 3 F FINALE
STL 1 0 1 1 (1-2) 3
32 LANCERS 27
48 MJ 27
29 ÉCHEC 15
7 PUN 13
0/4 BAN 0/1
4 GIVEAWAYS 12
5 TAKEAWAYS 6
11 BLOCKED SHOTS 38
         

Halak a le dernier mot et les Blues défont les Canadiens 3-2 en fusillade

mardi, 05.11.2013 / 23 h 13

MONTRÉAL - Le gardien slovaque Jaroslav Halak a eu le dernier mot face à son éternel rival et ancien coéquipier Carey Price au cours de la séance des tirs de barrage, et les Blues de St. Louis ont vaincu les Canadiens 3-2 au Centre Bell.

T.J. Oshie a été le seul marqueur de la séance. Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher et Max Pacioretty n'ont pas réussi à tromper la vigilance de Halak.

Le gardien des Blues a signé un troisième gain en autant de sorties face à son ancienne équipe.

Price n'a pas grand-chose à se reprocher, lui qui a réalisé 30 arrêts en temps réglementaire, comparativement à 25 pour Halak.

Rene Bourque, son cinquième, et Michaël Bournival, son quatrième, ont été les marqueurs des Canadiens (8-7-1). Andrei Markov a garni sa fiche d'un 408e point, à son 700e match en carrière.

Alexander Steen, son 13e, et Chris Stewart ont obtenu les filets des Blues (9-2-2), en temps réglementaire.

La faute à Murray

Le CH a mal entrepris la soirée, particulièrement Douglas Murray fautif sur le but de Steen, à 2:38. L'imposant défenseur suédois s'est fait ravir le disque par David Backes derrière le filet, et Steen a tiré à bout portant devant.

Bousculés, les Canadiens ont eu de la difficulté à quitter leur territoire. Ils ont curieusement connu leurs premiers bons moments en infériorité numérique, à la neuvième minute.

À la 15e minute, le dur à cuire George Parros a coûté un but à son équipe, en engageant le combat avec Ryan Reaves immédiatement après la reprise du jeu. La frappe de Murray a échappé à Halak et la rondelle a glissé lentement dans le but. Mais le sifflet de l'arbitre s'était fait entendre auparavant.

Même s'ils avaient profité de trois jeux de puissance, les Blues ne montraient qu'un avantage de 10-7 dans les tirs à l'issue de la période initiale.

Métamorphose

Les hôtes sont revenus sur la glace affamés pour le début de la deuxième. La plus grande fougue affichée leur a permis de renverser la vapeur au score grâce aux buts de Bourque et de Bournival.

Bourque a d'abord créé l'égalité à 5:28, profitant de la belle incursion de Markov devant Halak. Il n'a eu qu'à soulever l'objet par-dessus le gardien, ébranlé par le Russe sur le jeu.

Bournival a ensuite profité de la molesse du défenseur Jay Bouwmeester dans sa zone, à 14:49. Gionta a effleuré sa tentative de passe et le disque s'est retrouvé sur la lame du bâton de Bournival, qui a fait mouche à l'aide d'une solide frappe.

Les Blues ont obtenu quelques bonnes chances de marquer. Vigilant, Price a réalisé son plus bel arrêt de la mitaine face à Stewart.

Tir de pénalité

En troisième, Price a fermé la porte jusqu'à ce qu'il soit déjoué par une déviation, à 10:31. Stewart a effleuré le lancer du défenseur Kevin Shattenkirk, qui avait initialement bifurqué sur Max Pacioretty. Cela, pendant une des rares présences de Parros.

Les Canadiens n'ont pu saisir la chance de rompre l'égalité en supériorité numérique, à six minutes de la fin.

Et, avec 49 secondes à jouer, Tomas Plekanec s'est vu offrir une occasion unique sur un tir de pénalité. On a jugé que Backes avait volontairement déplacé le but pendant une attaque du CH. Le Tchèque a été frustré par Halak.

Courriel HAUT DE PAGE ↑