OTT Leads Series 1 - 0
[25-17-6]
4
2
[29-14-5]
02/05/2013
FINALE
1 2 3 FINALE
Ottawa Senators OTT 1 0 3 4
31 LANCERS 50
26 MJ 40
31 ÉCHEC 24
23 PUN 6
0/2 BAN 1/5
9 GIVEAWAYS 11
1 TAKEAWAYS 10
19 BLOCKED SHOTS 21
         

Une muraille nommée Anderson

jeudi, 02.05.2013 / 22 h 13

MONTRÉAL (PC) - Malgré les encouragements d’une foule bruyante, le Canadien de Montréal s’est incliné 4-2 devant les Sénateurs d’Ottawa lors de son premier match de la série quarts-de-finale de l’Association de l’Est au Centre Bell, jeudi soir.

Inspirés par leur gardien Craig Anderson, qui a été bombardé de 50 tirs, les Sénateurs ont frustré le Canadien et ses partisans en marquant trois buts à la troisième période pour ravir la victoire.

Les Sénateurs ont inscrit le premier but du match et après que le Canadien eut pris l’avance 2-1 en marquant deux buts en 59 secondes à la deuxième période, il se sont assurés de la victoire à la troisième période grâce à des buts de Jakob Silfverberg, à 3:27, et Marc Methot, à 5:20, à la suite de deux tirs de loin que Carey Price aurait probablement aimé revoir.

Un but de Guillaume Latendresse, à 13:55, a couronné la victoire des Sénateurs.

Rene Bourque, à 13:09, sur le 34e tir dirigé vers Anderson, et Brendan Gallagher, à 14:08 pendant une pénalité majeure à Eric Gryba, avaient renversé la vapeur à la deuxième période contre les Sénateurs, qui avaient pris l’avance grâce à un but du défenseur étoile Erik Karlsson.

Un but qui aurait permis au Canadien de créer l’égalité a été refusé au milieu de la troisième période parce que Brandon Prust avait commis de l’obstruction contre Anderson même si aucune pénalité n’a été décernée.

C’était la première fois que le Canadien entreprenait une série à domicile depuis 2008. Il avait été exclu des séries l’an passé après avoir terminé au 15e et dernier rang dans l’Association de l’Est.

Le deuxième match aura lieu au Centre Bell vendredi soir et la série se transportera ensuite à Ottawa pour le troisième et le quatrième match à la Place Banque Scotia, dimanche et mardi.

Price effectuait sa 27e présence en séries éliminatoires et il a porté sa fiche à 8-16 en carrière depuis ses débuts en 2007-08.

En matinée, l’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien avait déclaré que Price était dans sa bulle, exactement comme il voulait qu’il soit, et il avait l’air sûr de lui devant le filet dès le début de la rencontre. Lors des deux premières périodes, il n’avait rien du gardien qui avait subi quatre défaites de suite en avril et pris le 27e rang au chapitre de la moyenne de buts alloués (2,59) dans la LNH.

Price a bloqué les 10 premiers tirs des Sénateurs et il n’avait aucune chance quand Erik Karlsson a inscrit le premier but du match, à 17:25. Karlsson a redirigé une passe de Kyle Turris dans le filet après avoir transporté la rondelle dans la zone du Canadien.

Anderson brillant

La foule scandait « Go Habs Go » dès la mise en jeu et le Canadien a rapidement imposé son rythme et il a mis Craig Anderson à l’épreuve. Le gardien des Sénateurs a effectué des arrêts difficiles contre Josh Gorges, Travis Moen et Brendan Gallagher, puis il a effectué un arrêt spectaculaire en captant un tir frappé de Jarred Tinordi avec sa mitaine.

Brandon Prust a reçu la première pénalité du match à 11:10 pour placage illégal et le Canadien a résisté au jeu de puissance des Sénateurs alors que Price a effectué un bel arrêt à la suite de Jakob Silfverberg provenant de l’enclave.

Le Canadien a dominé 14-11 au chapitre des tirs au but à la première période et il a bien appuyé Price avec 13 tirs bloqués, dont quatre avaient été dirigés par Karlsson, le gagnant du trophée Norris la saison dernière. Le quatrième trio composé de Brandon Prust, Ryan White et Travis Moen a excellé lors des 20 premières minutes de jeu.

P.K. Subban a servi une dure mise en échec à Chris Neil au début de la deuxième période et Corey Conacher a ensuite été pénalisé pour bâton élevée, à 2:31. Les Sénateurs, qui ont été les plus efficaces dans la LNH en désavantage numérique cette saison (88 pour cent) ont résisté alors que Anderson a stoppé Rene Bourque sur une échappée à la fin de la pénalité.

Après un arrêt difficile de Price face à Daniel Alfredsson, Alex Galchenyuk a décoché un bon tir des poignets vers Anderson et une pénalité a été imposée sur la séquence à Sergei Gonchar pour obstruction. Anderson a alors été superbe. Il a bloqué plusieurs tirs à bout portant pendant que le trio de Max Pacioretty, David Desharnais et Bourque bourdonnait dans la zone des Sénateurs.

Finalement, le Canadien a créé l’égalité 1-1 grâce à un but de Rene Bourque sur son 34e lancer. Après avoir saisi une passe de Subban derrière le filet, Bourque est revenu devant le filet pour surprendre Anderson avec un tir haut.

Eller blessé

Le défenseur Eric Gryba a ensuite reçu une pénalité majeure pour obstruction et une inconduite de partie après avoir donné une dure mise en échec à Lars Eller près de la ligne bleue du Canadien. Eller est tombé face première sur la patinoire. Incapable de se relever, il a reçu les premiers soins sur la patinoire et il a été transporté hors de la patinoire sur une civière.

Dès la première minute de la pénalité à Gryba, Gallagher a complété une stratégie de Tomas Plekanec, à 14 :08, pour inscrire le deuxième but Canadien. Posté à la droite d’Anderson près du filet, il a effectué un tir sur réception pour réussir son premier but en carrière lors des séries éliminatoires.

Jean-Gabriel Pageau a été pénalisé, ce qui a procuré un avantage numérique de deux joueurs au Canadien pendant plus d’une minute mais le Canadien a été incapable d’en profiter.

Après deux périodes, le Canadien dominait 41-19 au chapitre des tirs au but. Il a effectué 27 tirs à la deuxième période.

Cinq joueurs du Canadien prenaient part à leur premier match éliminatoire: Alex Galchenyuk, Max Pacioretty, Raphael Diaz, Brendan Gallagher et Jarred Tinordi, dont le père Mark assistait au match.

Ils étaient quatre joueurs chez les Sénateurs à faire leurs débuts en séries: Mika Zibanejad, Cory Conacher, Eric Gryba et Jean-Gabriel Pageau, l’auteur du but décisif contre les Bruins de Boston lors du dernier match de la saison.

Jeff Halpern et Colby Armstrong ont été laissés de côté par le Canadien.

HAUT DE PAGE ↑