[49-22-11]
3
0
[31-35-16]
10/01/2012
FINALE
1 2 3 FINALE
STL 0 2 1 3
25 LANCERS 19
26 MJ 26
18 ÉCHEC 21
8 PUN 10
0/4 BAN 0/3
11 GIVEAWAYS 21
5 TAKEAWAYS 4
12 BLOCKED SHOTS 18
         

Jaroslav Halak blanchit les Canadiens

mardi, 10.01.2012 / 22 h 29

MONTRÉAL - Les deux gardiens avaient raison d'insister là-dessus, la veille, parce qu'on n'a effectivement pas assisté à une confrontation entre Jaroslav Halak et Carey Price, mardi, au Centre Bell. C'est que les Blues de St.Louis ont été tout simplement trop forts pour les Canadiens, plus que le score de 3-0 ne l'indiquait au son final de la sirène.

Halak n'a eu qu'à repousser 19 lancers pour signer son 18e blanchissage dans la LNH. Une soirée peu occupée, comme il en a eue peu dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

Le public a réservé une belle ovation au gardien slovaque à sa sortie de la patinoire. On l'a applaudi chaleureusement à l'annonce de sa sélection comme première étoile.

Price, lui, a été confronté à 25 tirs: Jason Arnott, David Backes et Chris Stewart en ont envoyé trois derrière lui.

Le Tricolore (16-19-7) a vu sa courte séquence de deux victoires stopper nette. Rien de positif pour se sortir du bourbier, au classement dans l'Est.

Rythmés, les Blues

Les Blues (25-12-5) ont amorcé la soirée sur une note endiablée. Ils avaient du rythme, et le CH a eu de la difficulté à suivre la cadence.

Les visiteurs ont exercé une excellente maîtrise du jeu, presqu'à leur guise.

Ils n'ont commis qu'une seule erreur pendant un jeu de puissance, tôt au premier vingt. Mais Halak l'a réparée, en frustrant Tomas Plekanec qui s'est amené fin seul devant lui.

À l'autre bout, Price n'allait pas s'en laisser imposer. Il a étiré la jambière gauche devant T.J. Oshie, un peu plus tard.

Price s'est par la suite illustré face à Matt D'Agostini, qu'on a repéré dans l'enclave.

Pour le reste, ç'a été une partie d'échecs au cours de laquelle un des deux joueurs a visiblement le mieux positionné ses pièces.

En contrôle

Randy Cunneyworth a possiblement demandé à ses troupiers d'y mettre plus de vitesse et de tigre dans leur jeu, en deuxième période. C'est ce qu'ils ont fait. Mais ça n'a pas duré.

Halak a réalisé quelques bons arrêts, P.K Subban et Alexei Emelin y sont allés de solides mises en échec, mais les Blues ont repris le dessus, en marquant deux fois.

D'abord, à 9:51, Ryan Reaves a contourné Subban sur le flanc gauche, avant qu'Arnott ne récupère la rondelle et déjoue Price.

Ensuite, à 14:58, Backes a vu le disque arriver vers lui, au terme de la descente de Chris Stewart. Price n'y pouvait rien.

En ouverture de troisième, autre soubresaut des Canadiens. Darche a raté une belle chance de rétrécir l'écart pendant une autre situation d'infériorité numérique.

Cherchez donc à comprendre: on crée plus d'occasions à court d'un joueur qu'en attaque massive!

La foule n'a pas compris, en tout cas, et elle a commencé à manifester son mécontentement.

Les huées ont été plus nourries après que Stewart eut planté le dernier clou, à 12:56. Sur la séquence, Backes a soutiré le disque à Emelin dans sa zone.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 10 janvier 2012
Carey Price remporte la coupe Molson en décembre
Les robustes Canadiens 
Le Club de hockey Canadien pleure le décès de Ronald Caron 
Courriel HAUT DE PAGE ↑