[38-36-8]
1
3
[31-35-16]
07/01/2012
FINALE
1 2 3 FINALE
Tampa Bay Lightning TBL 1 0 0 1
24 LANCERS 28
26 MJ 30
15 ÉCHEC 28
4 PUN 2
0/1 BAN 1/2
14 GIVEAWAYS 13
3 TAKEAWAYS 7
16 BLOCKED SHOTS 19
         

Une victoire signée Canadiens

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50

MONTRÉAL (PC) - Les Canadiens ont défait le Lightning 3-1 au Centre Bell, samedi, pour se détacher de l'équipe de Tampa Bay au 12e rang de l'Association Est.

En signant un deuxième succès de suite pour la première fois en l'espace de presque un mois, le Tricolore a de plus a vengé l'échec de 4-3 subi à Tampa, il y a un peu plus d'une semaine.

Michael Blunden, son premier en 18 matchs dans l'uniforme du Canadien, Max Pacioretty et Erik Cole ont déjoué Mathieu Garon, auteur de 25 arrêts. Pacioretty a aussi amassé une aide.

Vincent Lecavalier, son 15e, a été le seul qui a trompé la vigilance de Carey Price, qui a repoussé 23 lancers.

Le Tricolore arrive donc à la mi-saison avec un dossier de 16-18-7, bon pour 39 points. C'est huit de moins qu'après 41 matchs, la saison dernière (fiche de 22-16-3).

Comme l'éclair

Les Canadiens ont pris les devants 2-1 en deuxième période, en frappant à la vitesse de l'éclair comme ils l'ont fait mercredi.

Blunden et Pacioretty ont fait tourner le vent, en marquant en l'espace de 1:25.

Blunden a d'abord fait mal paraître Garon à l'aide d'un revers à courte distance, à 5:52, avant que 'Pacio' ne profite ensuite d'une échappée partielle pour déjouer le gardien d'un tir vif des poignets du côté du bloqueur, à 7:17.

C'était un premier but en 10 matchs pour le jeune Américain, qui disait ressentir de la fatigue vendredi.

L'entraîneur du Lightning Guy Boucher s'est alors prévalu du temps d'arrêt à sa disponibilité.

Jusque-là, on n'assistait pas à un duel très enlevant. Rien pour inciter les spectateurs à agiter les drapeaux du Québec que le Mouvement Montréal français leur avait remis lors d'une manifestion d'avant-match afin de dénoncer l'irrespect du CH à l'endroit de la langue française.

Lecavalier a été crédité du seul filet de l'engagement initial, à 3:24. Il a effleuré le tir de Dominic Moore décoché d'un angle restreint du flanc droit. Price, embêté par Lecavalier, n'a pu maîtriser la rondelle.

Pour revenir à la deuxième période, nettement meilleure, les Canadiens se sont imposés physiquement. Cole, Alexei Emelin et Andrei Kostitsyn ont appliqué de dures mises en échec. Emelin a entre autres fait culbuter St-Louis, qui tentait de le déstabiliser.

Lars Eller s'est d'autre part vu refuser un but. Le Danois a clairement redirigé la rondelle avec son patin. Il n'a d'ailleurs pas rouspété.

En troisième, les Canadiens ne se sont pas assis sur ses lauriers. Kostitsyn et Brian Gionta ont bien failli creuser l'écart.

Quand il a été sollicité, Price n'a pas bronché.

Boucher a réuni ses trois gros canons — Lecavalier, St-Louis et Steven Stamkos — vers la fin. Mais la stratégie n'a pas fonctionné.

Cole est venu fermer les livres en supériorité numérique, à 16 secondes de la fin.

Tweet



VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 7 janvier 2012
Sortir la tête de l’eau
Dans le calepin - 6 janvier 2012 
HAUT DE PAGE ↑