[37-35-10]
3
7
[31-35-16]
04/01/2012
FINALE
1 2 3 FINALE
Winnipeg Jets WPG 1 1 1 3
27 LANCERS 31
31 MJ 31
17 ÉCHEC 26
13 PUN 11
1/2 BAN 0/3
10 GIVEAWAYS 12
3 TAKEAWAYS 10
18 BLOCKED SHOTS 14
         

2012 sourit aux Canadiens

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50


MONTREAL (PC) - Lars Eller s'est offert une soirée de quatre buts, incluant trois uniquement en troisième période. Son quatrième, obtenu sur un tir de pénalité, a été un véritable bijou. Un des plus beaux buts dans la LNH cette saison.

Jan Bulis avait été le plus récent marqueur de quatre buts dans un match chez les Canadiens, le 25 janvier 2006.

Eller a soulevé les 21 273 spectateurs une dernière fois au moment où il s'est présenté sur la patinoire pour sa sélection à titre de première étoile de la soirée. Le jeune homme a le sens du spectacle.

Josh Gorges, Tomas Kaberle et Michael Cammalleri ont été les autres artisans de la 15e victoire du CH.
Tim Stapleton, Blake Wheeler et Andrew Ladd ont assuré la réplique des Jets (19-15-5).

Devant le filet, Carey Price a fait face à 27 lancers. Son opposant Ondrej Pavelec a été remplacé après avoir cédé six buts en 24 tirs. Chris Mason, lui, a permis un but sur sept lancers.

Avance fragile?

Le Canadien a retraité à son vestiaire avec l'avance après les première et deuxième périodes, mais on avait le sentiment que ça ne tenait pas à grand-chose.

Même après que Kaberle eut fait 3 à 1 à 5:32 du deuxième vingt, la confiance ne régnait pas dans le Centre Bell.

Comme c'est arrivé trop souvent cette saison, on a laissé filer une belle chance - un jeu de puissance à la 15e minute - de porter un dur coup au moral des rivaux.

Quelques instants plus tard, les Jets ont profité d'un jeu de puissance pour faire 3 à 2. Du déjà vu trop souvent cette saison...

Buts rapprochés

Après avoir renoué timidement avec son public en 2012, en début de soirée, le Tricolore avait pourtant fait tourner le vent en marquant deux fois en l'espace de 43 secondes de jeu.

Stapleton a ouvert le score à 3:41, mais des filets de Gorges, à 13:24, et d'Eller, à 14:07, ont redonné du pep au public plutôt docile.

En deuxième, Kaberle a réussi son premier but dans l'uniforme tricolore au terme d'une descente avec Travis Moen. Kaberle a mystifié son compatriote Pavelec d'un puissant tir du flanc gauche. C'était pour le défenseur tchèque un premier but en 48 matchs en saison régulière, soit depuis le 24 mars.

Le Canadien a continué de foncer, ne voulant pas trop jouer sur les talons. Mais le but des Jets en supériorité est venu semer le doute.

Le spectacle Eller

Un doute qu'Eller a tôt fait de dissiper en troisième période, à 2:42, en complétant la manoeuvre de ses compagnons de trio, Travis Moen et Andrei Kostitsyn.

Vingt et une secondes plus tard, Cammalleri était crédité du cinquième but quand sa tentative de passe devant a bifurqué sur un défenseur adverse.

Eller remettait ça 28 secondes après, bien alimenté par Kostitsyn. Plusieurs partisans ont lancé leur casquette sur la glace. Le Danois a ajouté la cerise sur le gâteau quand il s'est vu accorder un tir de pénalité, à 11:00. Il a littérallement déculotté le gardien Chris Mason, qui venait de remplacer Pavelec, en faisant un tourniquet devant lui.

La foule a salué la performance du jeune attaquant en lui réservant une belle ovation. Il n'en fallait pas plus pour que la vague déferle dans le Centre Bell.
HAUT DE PAGE ↑