Rétrospective Canadiens-Bruins : 2004

lundi, 28.04.2014 / 16 h 34 canadiens.com

Quart de finale - Conférence de l’Est - 2004

Boston (2) vs Montréal (7)

Après avoir raté les éliminatoires en 2002-2003, les Canadiens, dirigés par Claude Julien, sont de nouveau du grand bal du printemps après avoir terminé au septième rang dans l’Est et doivent se frotter aux Bruins de Mike Sullivan, les champions de la division Nord-Est. En six rencontres au cours de la saison régulière, la lutte est plus serrée que jamais entre les deux rivaux alors que quatre matchs se soldent par la marge d’un seul but en plus de se livrer un match nul. Boston a toutefois l’avantage en signant trois victoires.

La série s’amorce à Boston le 7 avril alors que le capitaine des Bruins Joe Thornton représente un cas douteux. Le futur lauréat du trophée Calder, le gardien des Bruins Andrew Raycroft, enregistre le jeu blanc à sa première sortie dans les éliminatoires avant de réaliser 25 autres arrêts lors du match numéro 2 pour permettre aux Bruins de se présenter au Centre Bell avec une avance de 2 à 0.

Le match numéro 3 est l’affaire d’Alex Kovalev alors que l’attaquant russe, acquis des Rangers avant la date limite des transactions, enfile son premier doublé dans l’uniforme des Canadiens pour procurer un gain de 3 à 2 aux siens. Les célébrations sont de courte durée alors que le Tricolore s’incline en deuxième prolongation le match suivant. La rencontre est ponctuée de deux jeux controversés, dont le dernier de la rencontre alors qu’une collision Kovalev-Sheldon Souray mène au filet vainqueur de Glen Murray.

Toutefois, même acculés au pied du mur 3 à 1 dans la série, une pente qui n’a jamais été remontée dans l’histoire de l’équipe, les Canadiens ne baissent pas les bras. Le trio de Saku Koivu, Richard Zednik et Kovalev explose avec une récolte de six points tandis que José Théodore réalise 43 arrêts pour permettre au Tricolore de triompher 5 à 1 et de retourner à Montréal.

Devant 21 273 spectateurs en liesse au Centre Bell, les Canadiens poursuivent sur leur lancée en l’emportant au compte de 5 à 2 et forcent la présentation d’un septième et ultime match au FleetCenter, prêts à écrire une page d’histoire.

La table est donc mise pour le match numéro 7 alors qu’on assiste à un véritable duel de gardiens. Après 50 minutes de jeu sans but, Zednik brise la glace et inscrit le seul but dont les Canadiens avaient besoin pour compléter le tour de force. Zednik aura l’honneur de concrétiser la victoire et la remontée historiques dans un filet désert, permettant à son trio de terminer la série avec une récolte de 24 points alors que Théodore enregistre un jeu blanc grâce à 32 arrêts.

- canadiens.com.

HAUT DE PAGE ↑