Revoir Montréal

mercredi, 09.04.2014 / 23 h 00 canadiens.com

CHICAGO – Une défaite est rarement occasion de réjouissance. Pour les Canadiens toutefois, de nombreux éléments positifs sont à retenir de leur dernier match à l’étranger de la saison.

D’abord le retour au jeu de deux guerriers, Dale Weise et Josh Gorges, qui réintégraient l’alignement après avoir raté respectivement six et quinze matchs en raison de blessures au haut du corps.

Avec l’absence d’Andrei Markov, d’Alexei Emelin et de Douglas Murray, demeurés à Montréal, Gorges savait qu’il aurait une lourde tâche à remplir à son retour au jeu. Et il a répondu à l’appel avec brio, distribuant six mises en échec et passant 21:39 sur la patinoire, le deuxième plus haut total chez les Canadiens.

«Je me suis bien senti. En fait, je me suis senti comme un gars qui n’avait pas joué depuis un mois. C’était du hockey rapide et quand tu n’as pas joué depuis un moment, tu essaies de garder les choses simples », a souligné Gorges, qui a également obtenu sa 13e mention d’aide de la saison sur le premier but des Canadiens, en début de troisième période. «Mon synchronisme n’était pas à son meilleur et les jambes ne sont jamais autant sollicitées à l’entraînement que dans un match. Je crois que c’était bien, mais je dois devenir meilleur au cours des deux prochains matchs. »

Dans le cas de Dale Weise, la situation a été un peu différente. L’ailier droit de 25 ans n’avait pas un match contre les Blackhawks à son agenda lorsqu’il s’est levé mercredi matin, remplaçant Lars Eller à pied levé, ce dernier étant affecté par un virus.

«Normalement j’ai une routine vraiment stricte et je dois absolument faire une sieste, mais ce n’est pas arrivé aujourd’hui. J’ai marché dans la ville, je suis allé au Starbucks. J’ai regardé Real Life Mysteries à la télé », a candidement avoué Dale Weise, qui a marqué son troisième but dans l’uniforme des Canadiens. «Puis je suis arrivé à l’aréna et j’ai appris que je jouais à environ 16h. J’étais content de pouvoir jouer et de contribuer. »

Questionné à savoir si sa routine d’avant-match allait être irrémédiablement modifiée à l’avenir, le numéro 22 a répondu avec philosophie.

« Si je peux trouver une façon de regarder Real Life Mysteries tous les jours, peut-être que je vais le faire », a lancé Weise, sourire en coin. «Sérieusement, au prochain match, je vais faire une sieste. »

Une chose est certaine, sieste ou pas, les Canadiens connaissent du succès lorsque Weise est dans l’alignement, présentant une fiche de 11-2-2 quand le Manitobain chausse les patins.

L’entraîneur Michel Therrien a été satisfait de la performance de Weise, mais également de celle des jeunes qu’il n’a pas hésité à lancer dans le feu de l’action contre la troupe de Joel Queneville.

«Il a joué un bon match. C’est un gars qui a été absent un peu plus de deux semaines. Il patinait bien, prenait de bonnes décisions avec la rondelle. Je suis satisfait de son travail», a souligné Therrien à propos de Weise, y allant également de bons mots à l’endroit de son duo de jeunes défenseurs. «Les jeunes ont bien fait ça. Ce n’est pas un endroit où c’est facile de jouer. Beaulieu a bien patiné, bien passé la rondelle. Tinordi a été solide défensivement. Nos jeunes ont bien réagi. »

En plus du résultat final qui n’a pas été en faveur des Canadiens, qui ont toutefois récolté un point pour se forger une avance de trois points sur le Lightning, un autre bémol est venu ternir la soirée. En effet, Alex Galchenyuk a été blessé au bas du corps en première période et a quitté la rencontre après seulement 1:10 de temps de jeu.

«Ça arrive à toutes les équipes. C’est pour ça que c’est important d’avoir de la profondeur au sein de ta formation. C’est malheureux ce qui est arrivé à Galchenyuk. Il est blessé au bas du corps et on en saura plus au cours des prochains jours», a laissé savoir Therrien, qui devra réagir rapidement, alors que sa troupe affronte les Islanders dès jeudi soir, au Centre Bell.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Courriel HAUT DE PAGE ↑