Il était une fois dans l’Ouest

dimanche, 13.10.2013 / 24 h 00 canadiens.com

VANCOUVER – Dans un duel, il y en a toujours un qui dégaine plus rapidement. Samedi soir, Carey Price était ce gardien.

Alors que plusieurs s’attendaient à un duel de gardiens spectaculaire au Rogers Arena de Vancouver, c’est celui qui était devant le filet du Tricolore qui a littéralement volé la vedette toute la soirée, multipliant les arrêts spectaculaires.

«Si Carey n’est pas là ce soir et qu’il ne joue pas comme il l’a fait, on ne gagne pas ce match. En première période et en deuxième également, il nous a donné l’occasion de garder un but d’écart. Sans lui, ça aurait été bien différent», a lancé Josh Gorges qui a fait sa part devant le gardien son compatriote britanno-colombien en bloquant six tirs au cours de la soirée, sa meilleure performance cette saison, en plus de trouver le fond du filet. «Je ne marque pas beaucoup de buts, alors d’en marquer un devant ma famille à la maison, c’est vraiment cool.»

Ayant marqué un deuxième but en autant de rencontres, Max Pacioretty était du même avis que Gorges lorsqu’il a été question de parler de la performance du cerbère de 26 ans, qui remportait un troisième duel en quatre occasions à Vancouver.

«On a connu un peu de difficulté en début de rencontre. Quand tu le vois se démener autant pour l’équipe, tu veux l’aider, peu importe la façon. Nous avons été capables de lui apporter du soutien vers la fin du match. Il a été toute une motivation pour nous ce soir », a mentionné Pacioretty qui a vu Price stopper 39 des 40 tirs dirigés dans sa direction. «Dès qu’on a pris l’avance on a voulu bien jouer défensivement et aller chercher la victoire pour lui. C’était une performance qui aurait dû lui valoir un blanchissage, mais on va prendre la victoire. »

Cette victoire permet d’aller chercher un quatrième point sur la route sur une possibilité de six, ce qui n’est pas sans déplaire à l’entraîneur Michel Therrien, qui a été dithyrambique au sujet de la performance de son gardien numéro 1, à qui il a confié quatre des cinq départs jusqu’ici cette saison.

«J’aime beaucoup ce que je vois de Carey Price depuis le début de la saison », a lancé Therrien. «Je le sens en contrôle, il est bien positionné et fait des arrêts-clés. Ce soir, c’est certainement son meilleur match de l’année. Il a enchaîné les gros arrêts. Chapeau à Carey.»

Si le pilote des Canadiens n’hésite pas à lever son chapeau à Price, le gardien, cowboy à ses heures, soulève son Stetson en direction de ses coéquipiers.

«Je ne veux pas prendre tout le crédit pour cette performance. Nous avons joué une excellente troisième période, nos unités spéciales ont bien fonctionné et nous avons bloqué des tas de tirs », a mentionné Price au sujet des deux buts marqués en avantage numérique, de celui marqué en désavantage numérique et des 17 tirs bloqués. «C’était un effort complet de la part de tout le monde.»

Avec une performance digne de ses trois participations au Match des étoiles, Carey Price a démontré une fois de plus qu’il était bien en selle pour la saison 2013-2014.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

HAUT DE PAGE ↑