Une victoire d'équipe

samedi, 05.10.2013 / 23 h 00 canadiens.com

MONTRÉAL – L’attente a peut-être duré quelques jours de plus, mais les Canadiens peuvent savourer pleinement leur première victoire en 2013-2014.

Après la défaite de mardi en levée en rideau face aux Maple Leafs où quelques bévues ont coûté le match à l’équipe locale, les Canadiens ont utilisé les quelques jours qu’ils ont eus à leur disposition pour se regrouper et travailler sur quelques points qui leur ont nui plus tôt cette semaine.

Faisant face à une autre équipe qui était tout comme eux à la recherche de leur premier gain de la saison, le Tricolore ne pouvait demander mieux comme prestation face aux Flyers, qui leur ont toujours donné du fil à retordre au fil des années. Résultat, la troupe de Michel Therrien a offert un gain de 4 à 1 à ses partisans samedi au Centre Bell.

« Ce soir, nous avons été solides défensivement, en unité de cinq. Nous n’avons pas accordé beaucoup de chances de marquer et Carey a été solide », mentionne le pilote des Canadiens au sujet de son équipe qui était également privée des services de Max Pacioretty. « Nous nous sommes concentrés sur quelques aspects de notre jeu défensivement comme réagir à quelques situations et nous les avons bien exécutées. Ce sont des signes bien encourageants. Nous avions créé beaucoup d’opportunités à notre première rencontre, ça aurait pu aller des deux côtés et nous avons perdu. Ce soir, nous avons créé des chances, nous avons été en mesure d’être compétitifs et nous étions les premiers sur la rondelle. »

Mené par un Carey Price en grande forme, qui s’est dressé à plusieurs reprises devant les attaques des Flyers, le Tricolore n’a concédé que 23 tirs au filet, 15 de moins que mardi, n’en allouant jamais plus de huit au cours d’une période. Ses défenseurs ont effectué du bon travail pour lui dégager la vue afin qu’il soit prêt à confronter l’adversaire. Se sentant plus confortable de match en match, le principal intéressé prendrait des parties comme celle-là tous les soirs, mais il sait qu’il n’aurait pas pu tout faire seul.

« Les gars ont bien joué devant moi. Je crois qu’ils ont été bons durant les 60 minutes. Nous étions vraiment dédiés à notre jeu défensif ce soir », témoigne Price, qui a perdu son jeu blanc à mi-chemin en troisième période. « Les gars ont fait du bon travail pour me laisser voir la rondelle. Je tente seulement de bien me positionner et de laisser les choses venir à moi. Nous avons bien limité leurs chances et nous ne leur avons pas donné grand-chose en général. »

Bien qu’il ait été solide, Price n’a pas eu à se surpasser pour protéger l’avance de ses coéquipiers. Ayant fait quelques petits ajustements à sa technique depuis l’arrivée de Stéphane Waite comme entraîneur des gardiens, le cerbère de 26 ans pense que c’est plutôt le travail de son équipe dans l’ensemble qui explique les résultats positifs du Tricolore.

« Je crois que nous nous dirigeons dans la bonne direction. Je crois que le travail que nous avons mis commence à rapporter. Tout dans le hockey est une question de confiance, que ce soit en vous-même ou en vos coéquipiers », poursuit Price, qui a vaincu les Flyers pour la huitième fois de sa carrière, samedi. « Savoir que vous avez cinq autres gars qui sont prêts à tout pour vous appuyer fait une grosse différence. »

Si l’esprit d’équipe est déjà solide au sein du Tricolore après seulement deux parties, partir pour un voyage de quatre rencontres sur la route dans l’Ouest canadien au cours des prochains jours ne fera que l’accentuer.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

Courriel HAUT DE PAGE ↑