Les blocs de départ

lundi, 30.09.2013 / 14 h 11 canadiens.com

BROSSARD – Une nouvelle saison. De nouveaux espoirs. De nouveaux défis.

À la veille du premier affrontement de la saison régulière, les Canadiens ont tenu le dernier entraînement officiel de leur camp d’entraînement lundi matin. C’est avec le regard tourné vers l’avenir, et surtout vers le match de mardi, que les joueurs ont rencontré les médias.

«Il y a de nouveaux espoirs pour le début de la saison et tout le monde a hâte que ça commence», a mentionné d’entrée de jeu Brian Gionta qui avoue que les quatre jours séparant le dernier match préparatoire et le premier match officiel ont été très longs. «Chaque fois que tu as trois ou quatre matchs avant un match, il y a toujours beaucoup d’attentes qui se créent. Quelqu’un a dit l’autre jour que c’était le temps le plus plaisant pour jouer au hockey à l’exception des séries, et il a raison. »

À l’aube de la saison, le capitaine du Tricolore n’a pas hésité à fixer des objectifs. Même s’il ne veut pas mettre de chiffres sur ces objectifs, Gionta met l’emphase sur le défi qui attend son équipe, tout comme les 29 autres du circuit Bettman.

«La constance est un défi pour toutes les équipes. C’est une longue saison de 82 matchs et il faut trouver un moyen de jouer avec constance, d’être compétitifs et de se donner une chance de gagner à chaque rencontre. C’est comme ça que tu vas faire les séries. Cette équipe a le désir et le talent pour y arriver, il faut juste de la constance. »

D’ailleurs, pour s’assurer de cette constance, Michel Therrien n’a pas hésité à former des trios au jour 1 du camp d’entraînement et à les garder ensemble tout au long de ces deux semaines.

«En partant, c’est bon de travailler avec des éléments avec lesquels nous sommes familiers. Il y a beaucoup de trios qui sont demeurés intacts. On a un bon groupe et on se connaît bien maintenant. On veut sortir des blocs de départ le plus rapidement possible. », a lancé Brandon Prust, qui devrait pour sa part former un trio de poids lourds avec George Parros et Travis Moen. «Notre quatrième trio est solide avec les gants et sans les gants, il est encore plus solide. Mais il faut que les autres gars soient capables de jouer physique aussi. Ce ne peut pas être seulement l’histoire d’un trio. C’est en équipe que ça se fait. »

Avec les divers ajouts à l’alignement, l’équipe qui tentera d’intimider le Tricolore est bien mieux de se lever de bonne heure. D’ailleurs, Rene Bourque, qui est lui-même un solide gaillard de 6-pieds-2, voit d’un bon œil ces ajouts de poids.

«À certains moments l’an dernier, nous nous sommes fait brasser. Prust et Moen sont de gros gars, mais ce ne sont pas des poids lourds qui peuvent se battre contre les plus gros de l’équipe adverse, comme Parros peut le faire », a soutenu Bourque, qui de son côté, sera jumelé à Brian Gionta et Tomas Plekanec. «C’est bien d’avoir de gros gars qui ont de la présence, même un Tinordi, contre qui il est très difficile de jouer. Ça augmente la confiance de l’équipe en entier et ça enlève du poids sur les épaules d’un gars comme Prust. »

De son côté, Brandon Prust s’attend à une soirée de travail plutôt occupée, alors que les rivaux torontois seront en ville pour un match qui risque d’être haut en couleur.

«Ça va être un bon test en partant. Ils vont jouer dur, ils vont vouloir gagner », a souligné Prust. «Ils ont des preuves à faire, mais nous aussi on a des preuves à faire. Ça va être intéressant.»

C’est donc sur ces paroles que le camp d’entraînement des Canadiens s’est clôturé. Dans un peu plus de 24h, le coup d’envoi de la saison 2013-2014 sera donné. Place aux choses sérieuses.

NOTES : Douglas Murray était absent de l’entraînement. Il a été annoncé lors de la conférence de presse de Michel Therrien, que celui-ci serait absent pour une période variant entre quatre et six semaines, en raison d’une blessure au haut du corps.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

HAUT DE PAGE ↑