C’est reparti

jeudi, 12.09.2013 / 15 h 36 canadiens.com

BROSSARD – En cette pluvieuse journée de septembre, des masses de partisans des Canadiens ont trouvé refuge au Complexe sportif Bell, où avait lieu le premier match intra-équipe du camp d’entraînement.

Et les partisans ont eu droit à un excellent spectacle, assistant à un match très serré qui s’est terminé par la marque de 2 à 2. Deux joueurs sont toutefois tombés au combat. Ryan White a été accidentellement coupé au visage par le bâton de Brandon Prust, alors que Nathan Beaulieu a retraité au vestiaire après avoir donné lourdement contre la bande.

Les jeunes recrues participant au camp ont vite fait de chasser les papillons qui viennent avec le fait de porter l’uniforme des Canadiens. Michael McCarron, premier choix du Tricolore au repêchage de 2013, avait une petite idée de ce qui l’attendait.

«Je ne suis pas si surpris de voir autant de monde pour un match intra-équipe. J’ai bien vu pendant le camp des recrues à quel point il y avait des partisans dans les gradins. C’est génial », s’est exclamé le colosse américain qui, du haut de ses 6-pieds-5, paraissait bien plus impressionné par le vestiaire dans lequel il se trouvait. «Je n’aurais jamais pensé être repêché en première ronde. Et maintenant, je suis dans un vestiaire historique, entouré de plaques de joueurs faisant partie du Temple de la renommée. Il y a tellement d’Histoire ici. »

Alors que McCarron s’habituait à l’ambiance du vestiaire, que certains européens s’habituaient aux dimensions rétrécies de la glace et que d’autres rencontraient de nouveaux compagnons de trios, Carey Price, lui, renouait avec son filet et ses jambières, deux choses qu’il a trouvées un peu différentes par rapport à l’an dernier.

Il faut savoir que la nouvelle règlementation dans la LNH diminue de deux pouces la longueur maximale des jambières de gardien. Il s’agissait du premier essai de Price avec ses nouvelles jambières raccourcies, lui qui portait habituellement des jambières de 37 pouces.

«Ce n’est pas un si gros ajustement. Il y a une différence d’un pouce et demi ou deux pouces avec mes anciennes. Il y a un petit ajustement à faire avec la façon de les attacher », a lancé le gardien de 26 ans, qui devra aussi s’habituer à un nouveau design du côté du filet.

«C’est bon pour le sport. Les gars vont pouvoir faire de meilleures passes en angle derrière le filet. Ils vont pouvoir contourner le filet beaucoup plus rapidement. Je crois que c’est un ajustement intelligent de la part de la LNH», a mentionné Price au sujet de la décision de diminuer la profondeur des filets. «Ça va prendre un peu d’ajustement, en sachant que les gars peuvent contourner le filet plus rapidement. Il va falloir traverser d’un poteau à l’autre beaucoup plus rapidement. »

Alors que les gardiens devront faire des petites modifications pour peaufiner leur jeu, ce sera également le cas des autres joueurs, qui devront s’ajuster à de nouveaux partenaires. Voyant son partenaire habituel Alexei Emelin sur les lignes de côté pour encore quelques mois, Andrei Markov a été jumelé à Raphael Diaz à l’entraînement.

«Tu as toujours des défis à l’aube d’une nouvelle saison. Je suis content de ne pas être blessé et de pouvoir participer au camp d’entraînement. J’essaie d’avoir du plaisir et de faire de mon mieux », a expliqué Markov, qui rappelle que peu importe son partenaire à la ligne bleue, son boulot reste le même. «Ça va être une longue saison. Peu importe qui est à tes côtés à la ligne bleue, tu dois faire ton travail, tu dois sauter sur la glace et faire de ton mieux pour ton équipe. »

Si on se fie aux commentaires de l’entraîneur Michel Therrien, la possibilité de voir Markov amorcer la saison aux côté de Diaz est plus que possible. Même s’il ne s’agit que du deuxième jour du camp d’entraînement, le pilote des Canadiens a une petite idée d’où il s’en va.

«J’ai une vision. On en a discuté avec les entraîneurs. Mais au cours du camp, on va essayer différentes combinaisons. De prime abord, on a une vision», a mentionné Therrien, qui a notamment jumelé Daniel Brière à Max Pacioretty et David Desharnais et conservé le trio de jeunes composé de Lars Eller, d’Alex Galchenyuk et de Brendan Gallagher.

Il reste encore bien du hockey à jouer avant que la saison commence.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Courriel HAUT DE PAGE ↑