L’été de Galchenyuk

mercredi, 07.08.2013 / 9 h 38 canadiens.com

MONTRÉAL – Il est peut-être habitué aux projecteurs de Montréal, mais Alex Galchenyuk a bien savouré sa transition estivale de vedette du hockey à simple amateur de sports.

Suite à une première saison prometteuse dans la LNH, Galchenyuk qui a fait son entrée dans la Ligue à 18 ans, en a impressionné plusieurs par sa maturité et son calme sur la glace. Il a aidé les Canadiens à rebondir au classement pour remporter le championnat de la Division Nord-Est. Il a certainement mérité des vacances.

Outre le fait qu’il a passé plusieurs heures au gymnase à souffrir afin d’être fin prêt lorsque s’amorcera sa deuxième campagne chez le Tricolore, Galchenyuk s’est assuré de profiter au maximum de ses temps libres, passant ses journées avec sa famille, à voyager et pour encourager ses propres idoles du monde du sport.

« J’ai fait un voyage à Miami pour assister à un match du Heat lors de leur récent parcours en séries éliminatoires, c’était très amusant », a partagé Galchenyuk.

Malgré son nouveau statut de jeune vedette, l’attaquant de 19 ans s’est procuré quelques-uns de ces billets fortement en demande comme monsieur Tout-le-Monde, ce qui s’est avéré être une expérience assez frustrante sur le site de StubHub.

« Tenter d’acheter des billets pour le match a été fou. C’est incroyable comment les prix varient en l’espace de quelques minutes. Je finalisais l’achat des billets lorsque le site m’a bloqué. Lorsque j’ai réussi à y revenir, le prix était rendu beaucoup plus élevé », explique-t-il en riant. « J’ai ensuite attendu quelques minutes avant de réessayer et pour une raison que j’ignore, ils étaient revenus au prix initial! C’était comme un yo-yo. »

Le troisième choix au repêchage 2012 de la LNH n’a pas uniquement regardé le match, il a pris le temps d’observer les vedettes qui étaient également sur place pour voir le Heat à l’œuvre.

« Le match a été incroyable et j’étais assis pas très loin de Floyd Mayweather, ce qui était cool. Je venais de voir une photo qu’il avait publiée sur Twitter quelques jours auparavant où il montrait sa collection de montres très dispendieuses, ne sachant pas laquelle mettre cette journée-là. Je suis pas mal certain qu’il avait l’une d’entre elles à la partie », mentionne Galchenyuk, qui a profité au maximum de son séjour en Floride avant de traverser l’Atlantique. « J’ai passé quelques jours à Miami et je suis ensuite retourné en Biélorussie pendant quelque temps pour visiter ma famille. »

Tous ceux qui suivent Galchenyuk sur Twitter savent que le talentueux ailier est un avide partisan des arts martiaux mixtes. Il remplit souvent son compte de commentaires portant sur les différents combats lorsqu’un événement du UFC est à la télé à la carte. C’est donc sans surprise qu’il a pris le temps de regarder le plus d’événements possible les samedis soirs où il n’avait pas à enfiler ses patins.

« J’adore le UFC et il y a eu plusieurs cartes intéressantes durant l’été que je n’ai pas manquées », partage Galchenyuk, qui comme plusieurs, a été témoin d’une des plus grandes surprises de l’été. « Je n’en reviens toujours pas qu’Anderson Silva ait perdu sa ceinture… »

Galchenyuk a bien résumé cette situation par un seul mot sur Twitter lorsque cela s’est produit : « Oops… », quelques secondes après que le champion des poids moyens des sept dernières années s’est retrouvé vaincu au tapis.

Alors que le camp d’entraînement débutera dans environ un mois, Galchenyuk a redoublé d’ardeur à l’approche de sa deuxième saison dans la LNH, ayant très hâte de refaire la transition de spectateur à joueur lors des jours de matchs.

Justin Fragapane écrit pour canadiens.com. Texte traduit par Hugo Fontaine.

HAUT DE PAGE ↑