En classe même l’été

vendredi, 12.07.2013 / 11 h 57 canadiens.com

BROSSARD – Les cours d’été sont généralement le dernier endroit où un enfant souhaite être en juillet, sauf si ce sont ceux offerts à l’École de hockey des Canadiens.

Devenue une tradition estivale au Complexe sportif Bell de Brossard depuis près d’une décennie, l’École de hockey est de retour comme jamais cet été, offrant à quelques centaines d’enfants un environnement idéal pour sauter sur la glace, parfaire leurs habiletés et bien sûr, aider les jeunes à avoir ce qui est le plus important l’été : du plaisir.

« C’est notre septième année. Nous avons lancé nos activités en 2007 et cette année nous avons eu 604 jeunes d’inscrits, dont 164 cette semaine », explique le responsable du développement du hockey mineur chez les Canadiens, Stéphane Verret, qui, en compagnie d’Angelo Ruffolo, veille au bon déroulement de l’édition actuelle du camp. « C’est incroyable de voir tous ces jeunes de partout venir à notre camp. Seulement cette semaine, nous avons des enfants provenant de la République dominicaine, des États-Unis, de l’Europe et même quelques-uns de Hong Kong, en plus évidemment de beaucoup provenant de partout au Québec. »

En plus d’organiser des exercices sur la patinoire et de prendre part à une multitude d’autres à l’extérieur de la glace, les enfants présents ont eu la chance de patiner aux côtés de quelques-uns de leurs joueurs favoris chez les Canadiens qui étaient plus qu’heureux de faire une petite escale pour passer un peu de temps avec les vedettes de demain.

« Les jeunes nous disent toujours à quel point ils aiment les activités sur la patinoire et à l’extérieur. Ensuite, la surprise de la journée est la visite spéciale d’un de nos joueurs », mentionne Verret, qui souligne qu’il ne divulgue jamais l’identité des joueurs présents pour garder la surprise. « Beaucoup d’entre eux sont venus cette semaine et nous tentons d’avoir un bon mélange d’anciens joueurs, de jeunes espoirs jusqu’aux joueurs actuels de l’équipe. »

Suite aux présences de Francis Bouillon, Alexei Emelin, Andrei Markov, le choix de première ronde des Canadiens en 2013 Michael McCarron et même le directeur général Marc Bergevin, c’était au tour d’Alex Galchenyuk de venir faire un tour vendredi matin.

« Être ici est incroyable. Ils semblent tous très enthousiastes d’être ici et rencontrer les jeunes était amusant. Ils semblent tous très heureux d’être ici et ça me rend moi-même heureux de les voir avoir du plaisir », a partagé la recrue des Canadiens suite à une séance sur la patinoire avec les jeunes. « Je me souviens lorsque je jouais à leur âge et que tout ce qui compte est d’avoir du plaisir. C’est donc toute une expérience pour eux. »

Suite à sa présence sur la patinoire, Galchenyuk s’est dirigé dans son vestiaire habituel à Brossard pour rencontrer individuellement les 164 jeunes présents afin de prendre une photo avec eux en plus de leur remettre une carte autographiée. Alors que certains étaient éblouis lorsqu’ils ont rencontré un leur idole, le joueur de 19 ans n’a jamais hésité de donner des « high-five » supplémentaires aux jeunes portant le numéro 27.

« C’est certain qu’ils semblaient tous un peu gênés », partage-t-il en riant. « Mais lorsque j’avais leur âge, je l’étais pas mal aussi – surtout si j’avais la chance de rencontrer un joueur. J’espère qu’ils ont apprécié leur expérience. »

Si on se fie aux sourires des campeurs lorsqu’ils ont quitté le vestiaire, nous avons la certitude que ce fut le cas.

Justin Fragapane écrit pour canadiens.com. Texte traduit par Hugo Fontaine.

HAUT DE PAGE ↑