Un retour au cœur de la tempête

samedi, 20.04.2013 / 22 h 45 canadiens.com

MONTRÉAL – Raphael Diaz aurait sans doute préféré un autre scénario pour son retour au jeu.

Tandis que le Tricolore traverse sa première période creuse de la saison ayant accordé 20 buts à ses quatre derniers matchs avant la rencontre de samedi, le retour au jeu du défenseur suisse n’a pas permis de freiner l’hémorragie, la formation montréalaise s’inclinant 5 à 1.

Bien qu’il n’ait pas chaussé les patins lors d’un match depuis qu’il avait subi sa commotion cérébrale lors de la rencontre du 25 février en prolongation contre Ottawa, Diaz a tout de même passé 19 minutes et 24 secondes sur la patinoire. Toutefois, il n’était pas prêt de qualifier son retour comme un succès, d’un point de vue individuel.

« C’est difficile à dire après une défaite; je n’aime pas perdre. Je dois être meilleur », a indiqué le sympathique défenseur. « Il y a quelques éléments de mon jeu que je peux améliorer si tu joues des matchs et j’aurai besoin d’un ou deux matchs pour retrouver mon rythme. »

Ayant amassé 13 points en 19 matchs avant de tomber au combat, Diaz est passé bien près d’inscrire les siens au tableau en première période, mais son tir a frappé le poteau de plein fouet à la gauche du gardien des Capitals Braden Holbty. Diaz a conclu sa soirée de travail avec un tir au but, un tir bloqué et une mise en échec.

« Tu as besoin de temps; présence par présence pour se mettre dans le match », d’avouer Diaz. « Tu dois travailler là-dessus. La meilleure façon de retrouver sa forme de match est d’obtenir des présences et disputer des matchs.

« Tu peux pratiquer à fond de train pendant longtemps, mais les matchs sont vraiment différents parce que tu ne sais pas ce qui va arriver », d’indiquer Diaz, qui est de retour sur la glace depuis deux semaines. « La meilleure façon pour que ça se produise est de jouer. »

Un spectateur attentif depuis 25 matchs, Diaz avait néanmoins quelques idées sur la façon dont le Tricolore doit jouer pour retrouver le chemin du succès.

« Nous supporter est notre force. Nous devons être plus difficiles à jouer contre, on doit jouer avec plus d’ardeur devant le filet. Ce sont des choses que nous devons mieux faire au cours des trois prochains matchs et d’être prêt pour les séries », d’enchaîner le Suisse de 27 ans.

« Nous avons des gars extraordinaires. Ils m’aident vraiment », de poursuivre Diaz, qui s’est aligné aux côtés d’Andrei Markov. « Tout le monde sait ce que nous devons améliorer. Au cours des prochains jours, nous allons regarder les matchs de nouveau et les analyser. Nous allons être de meilleur en meilleur et j’ai confiance que nous allons retrouver la structure que nous avons eue toute l’année où nous avions du succès alors que nous nous supportions et nous bataillons avec ardeur. »

Et toutes les failles seront fixées avant l’arrivée des séries?

« Absolument! », de conclure Diaz.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Courriel HAUT DE PAGE ↑