L'heure de la vengeance

samedi, 09.02.2013 / 12 h 56 canadiens.com

MONTRÉAL – La vengeance est un plat qui se mange froid. C’est ce que le Tricolore tentera de faire sur la glace du Centre Bell samedi soir.

Les succès qu’ont connus les Canadiens depuis le début de la saison en ont surpris plusieurs. Treize points sur une possibilité de 20 et le sixième rang dans l’Association de l’Est ont de quoi rendre fiers les dirigeants et les entraîneurs de l’organisation. Mais tout un chacun s’entend pour dire qu’ils auraient aimé remporter leur match d’ouverture face aux Maple Leafs de Toronto. Ils auront l’occasion de se reprendre et de faire oublier cette contre-performance dès ce soir, de nouveau devant leurs partisans.

« Je crois que vous pouvez être trop motivé parfois, que vous en oubliez que vous jouez un simple match », confesse Josh Gorges au sujet du match d’ouverture du 19 janvier dernier. « Vous tentez d’en faire trop, vous commencez à courir dans tous les sens et ça devient le chaos. Je crois que ce fut notre cas durant ce premier match. Nous avons changé beaucoup de choses depuis cette partie. Nous sommes devenus un meilleur groupe maintenant. »

Une de ces différences depuis le match d’ouverture est que Brendan Gallagher sera cette fois en uniforme face aux Leafs. Spectateur attentif de la défaite de 2 à 1 qu’avait subie son équipe cette soirée-là, le jeune ailier a disputé tous les matchs de sa formation depuis ce samedi de janvier et ne pouvait demander mieux que d’aider son équipe à venger cette première défaite à leur fiche.

« C’est excitant à chaque occasion que vous affrontez Toronto. Je veux simplement aider l’équipe à remporter la victoire », confesse Gallagher qui est sur un pied d’égalité au deuxième rang chez les buteurs du Tricolore avec quatre. « J’ai beaucoup appris en regardant ce match. J’ai vu les tendances de leurs meilleurs attaquants et comment ils réagissent dans certaines situations. C’était bien de pouvoir observer cette partie et j’étais très concentré. Espérons que ça pourra m’aider ce soir. »

Bien que la troupe de Michel Therrien s’est ressaisie depuis ce match, comme le démontrent ses cinq victoires en sept occasions à Montréal, la tâche ne sera pas facile parce que leur adversaire excelle jusqu’à présent en dehors de Toronto. Ayant notamment remporté leurs trois dernières sorties sur la route, les Leafs se sont inclinés à une seule reprise en six parties à l’extérieur du Air Canada Centre. Malgré tout, le bleu-blanc-rouge attend de pied ferme le bleu et blanc, surtout que le Tricolore ne détient qu’une avance d’un seul point devant les feuilles d’érable au classement

« Nous n’avons pas été à notre meilleur la dernière fois. Nous avons joué de façon plutôt mauvaise lors du premier match », admet Max Pacioretty, qui affiche une récolte de six points à ses cinq dernières parties. « Il n’y a pas d’excuses; ils ont eu le même camp d’entraînement que nous et ils ont bénéficié du même nombre de journées que nous pour se préparer. Nous sommes chanceux de pouvoir les affronter à nouveau si rapidement, espérons que nous serons à notre meilleur ce soir. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

Courriel HAUT DE PAGE ↑