Un point derrière

jeudi, 07.02.2013 / 23 h 59 canadiens.com

BUFFALO – C’est avec un point supplémentaire à sa fiche que le Tricolore quitte Buffalo. Mais ce qui est plus difficile, c’est de laisser un point derrière.

Forts d’une avance de deux buts en début de troisième période, les hommes de Michel Therrien ont tenté de mettre la main sur leur septième victoire de la saison. Malheureusement, deux pénalités décernées coup sur coup à Ryan White sont venues gâcher la tentative, Tomas Vanek réduisant l’écart en milieu de période.

«On aurait mérité un meilleur sort. On menait 4 à 2, tout était sous contrôle » a lancé Michel Therrien, qui malgré la défaite en tirs de barrage était satisfait de l’effort déployé par son groupe. «On a joué hier, les Sabres étaient frais et dispos. On s’attendait à un match difficile. Au contraire, au cours de la rencontre on était dans le match et on a eu des chances de gagner.»

C’est finalement un but au photo-finish qui a obligé les Canadiens à concéder un point aux Sabres. Alors que la troupe de Lindy Ruff évoluait à six patineurs, le filet de Peter Budaj a été littéralement pris d’assaut avec quelques secondes à faire à temps réglementaire. La tactique a finalement porté ses fruits, Tomas Vanek marquant son deuxième de la soirée en poussant le gardien dans son filet. Après révision, les arbitres ont pris la décision d’accorder le but, surprenant du même coup le cerbère du Tricolore.

«C’est une question d’opinion. Il m’a poussé dans le filet, la rondelle était sous moi et je ne pouvais arrêter de glisser », a expliqué Budaj, qui a fait face à 40 tirs à son deuxième départ de la saison. «Je ne blâme pas les arbitres, ces choses sont une question de secondes et j’aurais aimé que le sifflet ne se fasse entendre un peu plus tôt. Nous devons seulement être plus forts la prochaine fois.»

L’entraîneur du Tricolore est du même avis que son gardien, mentionnant notamment que les décisions peuvent être parfois compliquées à comprendre.

«Les standards sont durs à suivre. Dans ce cas-ci, c’était évident qu’il y avait un joueur des Sabres dans le demi-cercle du gardien. Il n’y a pas eu de pénalité et le but a été accordé», a professé Therrien, qui a souligné du même souffle la bonne performance du gardien auxiliaire de 30 ans.

La rencontre avec les Sabres marquait la fin du premier segment de 10 matchs de cette saison écourtée de 48 rencontres. Malgré la défaire, le pilote des Canadiens en a profité pour faire le point sur le début de saison.

«On est en bonne position après dix matchs. Mais quand on regarde le match de ce soir, nous étions en position pour aller chercher un point supplémentaire et ce n’est pas arrivé. C’est un peu décevant, mais quand on regarde dans l’ensemble, on se doit d’être contents», a laissé savoir Therrien.

Vétéran de neuf saisons dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, Tomas Plekanec est du même avis que son patron.

«Je trouve qu’on a bien joué tout au long de ces dix matchs. Nous avons connu quelques excellents matchs. On veut continuer à s’améliorer et regarder de l’avant en tant qu’équipe», a laissé savoir le prolifique joueur de centre qui a marqué ses cinquièmes et sixièmes buts de la saison à Buffalo. «On voulait gagner ce match, mais encore une fois, il faut tourner la page, apprendre de nos erreurs et se préparer pour le prochain match.»

C’est donc avec un treizième point en banque que le Tricolore a retraité vers Montréal pour se préparer à affronter les Maple Leafs, samedi soir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

HAUT DE PAGE ↑