Place aux jeunes

samedi, 12.01.2013 / 15 h 38 canadiens.com

BROSSARD – Alors que près d’une douzaine des vétérans des Canadiens ont sauté une fois de plus sur la glace du Complexe Bell, quelques-uns des jeunes espoirs de l’équipe ont rejoint, samedi, l’entourage du Tricolore à l’aube de la prochaine saison.

Quelques heures après avoir défendu les couleurs des Bulldogs de Hamilton à Rochester, Gabriel Dumont, Jarred Tinordi, Brendan Gallagher et Mike Commodore ont été avisés qu’ils devaient maintenant se diriger vers le Québec pour se soumettre aux examens médicaux en vue du prochain camp d’entraînement du Tricolore. Bien qu’aucune décision n’ait été prise dans leur cas, ils sont heureux d’obtenir cette opportunité et vont tout tenter pour demeurer à Montréal le plus longtemps possible.

« Je suis vraiment content d’être ici. Hier quand j’ai appris ça, c’était une belle nouvelle », raconte Dumont, sourire aux lèvres, qui domine la colonne des marqueurs des Bulldogs avec 22 points. « Je ne pense pas qu’ils ont invité personne pour faire le touriste comme on dit. Je ne suis pas ici juste pour passer et retourner à Hamilton. Je suis ici pour rester et je vais tout faire pour forcer la main des dirigeants. »

Blessé plus souvent qu’à son tour depuis son arrivée chez les Bulldogs en 2010, le joueur de centre originaire de Dégelis a été épargné cette saison et il semble déterminé à prouver qu’il peut se démarquer dans la cour des grands.

« Ça fait du bien. C’est sûr que les dernières années avaient été un peu plus difficiles, spécialement l’année passée avec les blessures », admet le choix de cinquième ronde des Canadiens en 2009. « Cette année, ça fait du bien d’avoir pu jouer tous les matchs. »

Même discours pour Gallagher qui ne semble pas avoir été trop dépaysé depuis ses débuts chez les professionnels en octobre dernier. Après un début de saison du tonnerre, le jeune albertain a légèrement ralenti dernièrement, mais il n’accuse qu’un retard de deux points sur Dumont chez les pointeurs de Hamilton.

Révélation lors du camp d’entraînement des Canadiens la saison dernière, Gallagher a grandi de cette expérience et croit que l’expérience qu’il a acquise au cours de la dernière année lui sera fort utile au cours de la prochaine semaine.

« Mon approche sera la même que l’année dernière lorsque je suis venu ici », confie Gallagher qui a trouvé le fond du filet à 10 reprises jusqu’à présent dans la Ligue américaine. « Je suis plus vieux d’un an et j’ai appris de nouvelles choses. En jouant pour Sylvain Lefebvre à Hamilton, il m’a aidé grandement et j’ai beaucoup appris tout au long de la saison. Je vais tenter d’utiliser ces leçons le mieux possible cette semaine. »

L’un des joueurs qui était fort attendu des médias présents était Alex Galchenyuk. Le choix de première ronde des Canadiens au dernier repêchage a fait flèche de tout bois depuis le début la saison dans l’OHL, et il vient tout juste de revenir au pays après avoir aidé les États-Unis à remporter l’or au Championnat du monde de hockey junior.

Bien qu’il n’ait que 18 ans, Galchenyuk a obtenu une invitation pour le camp d’entraînement et obtiendra lui aussi une chance de démontrer son savoir faire aux dirigeants des Canadiens qui voudront voir s’il peut poursuivre sur sa lancée.

« Je suis ici pour avoir du plaisir et obtenir l’opportunité de jouer contre des joueurs de la Ligue nationale de hockey. Ça me permettra de voir comment je peux m’intégrer et nous verrons la suite des choses », raconte Galchenyuk qui a récolté 61 points en 31 parties avec le Sting de Sarnia.

« Je n’ai pratiquement pas joué la saison dernière à l’exception de deux matchs en fin de saison », poursuit-il. « Le fait d’avoir joué une trentaine de parties de plus jusqu’à présent a été énormément bénéfique pour moi. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

Courriel HAUT DE PAGE ↑