Don de soi

jeudi, 22.11.2012 / 10 h 57 canadiens.com

MONTRÉAL – La patinoire du Centre Bell a repris vie jeudi… pour une bonne cause.

Pour l’occasion, des centaines de personnes sont venues donner du sang à l’occasion de la collecte de sang annuelle des Canadiens-evenko, présentée par RDS. Alors qu’à l'accoutumée, la salle des pas perdus de la gare Windsor était le site de la collecte, la patinoire du Centre Bell en est le théâtre cette année. Les donneurs ont même eu la chance de visiter le vestiaire du Tricolore.

De nombreuses personnalités ont défilé toute la journée pour venir serrer la pince des généreux donateurs. Parmi eux des anciens du Tricolore tels que Guy Lafleur, Gilbert Delorme, Pierre Bouchard, des membres du personnel d’entraîneurs comme Michel Therrien, Clément Jodoin, Jean-Jacques Daigneault et Pierre Groulx. C’est le propriétaire et président des Canadiens, Geoff Molson, qui a accueilli les premiers donateurs, sur le coup de 9h30.

«C’est pour une bonne cause. Ça fait plusieurs années qu’on le fait. J’espère que beaucoup de gens viendront faire un don de sang aujourd’hui », a lancé Geoff Molson qui a profité de l’occasion pour prendre le pouls des partisans et recueillir quelques-unes de leurs doléances. «Les partisans me mentionnent que ça fait du bien de donner du sang, mais qu’ils aimeraient mieux être dans les estrades que sur la patinoire. Je leur réponds qu’il faut être positif et penser que ça va se régler bientôt.»

Certaines personnalités d’evenko étaient également de la partie, comme les humoristes Philippe Bond et Étienne Dano, venus amuser les donneurs quelques instants.

La Collecte de sang des Canadiens a été initiée par messieurs Jean Béliveau et Claude Mouton en 1981. Depuis 1998, le Club de hockey Canadien organise sa collecte en collaboration avec Héma-Québec, le fournisseur de produits sanguins au Québec. Selon Héma-Québec, la Collecte de sang des Canadiens est très importante puisque l’objectif du nombre de donneurs attendus représente une grande partie de l'approvisionnement sanguin quotidien au Québec. Il faut savoir que pour subvenir aux besoins de la population québécoise, Héma-Québec doit prélever un minimum de 1 000 dons par jour. Depuis plus de 30 ans, la collecte des Canadiens a permis de sauver au-delà de 100 000 vies.

Courriel HAUT DE PAGE ↑