Jour de match: Canadiens vs. Rangers #4

dimanche, 25.05.2014 / 13 h 28

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel dimanche midi au Madison Square Garden en vue de la quatrième rencontre de la série présentée en soirée contre les Rangers. Brian Gionta, Thomas Vanek, Andrei Markov, Carey Price et Mike Condon étaient les seuls absents.

- Michel Therrien n’a pas confirmé qui remplacera Brandon Prust - qui purgera le premier match de sa suspension de deux matchs - ou s’il allait apporter d’autres modifications à son alignement.

- Pour une deuxième fois au cours de la série, deux jours se sont écoulés entre deux matchs, un repos salutaire à ce stade-ci de la saison.

« C’est quand même bien d’avoir ce repos pour avoir le temps de guérir quelques bobos. Ça ne me dérange pas de jouer tous les deux jours. Je suppose que NBC dicte ce qui se passe alors… », de lancer Mike Weaver, tout sourire.

- Tentant de retrouver l’avantage de la glace avec une deuxième victoire de suite au Madison Square Garden, l’attaquant Max Pacioretty a réitéré l’importance de ce quatrième match pour lui et ses coéquipiers.

« C’est un de ces matchs où tu te retrouves avec un retard de deux matchs ou tu égales la série. Je m’attends à un match rapide et physique », d’admettre Pacioretty, qui a grandi à moins d’une heure du Madison Square Garden. « La rivalité se bâtit au fur et à mesure que la série progresse et c’est ce qui rend les choses agréables.

- En partant du principe que les rivalités se forment en séries - les Canadiens n’ayant pas affronté les Rangers lors du grand bal du printemps depuis 1996 - les trois premières parties en mai 2014 ont permis de remédier rapidement à la situation.

« Je crois que l’animosité augmente à chaque match. Quand tu affrontes la même équipe trois fois de suite, les émotions montent à la surface et elles sont à fleur de peau », d’expliquer Josh Gorges. « Je crois que l’on voit cela dans cette série. Cela ne va aller qu’en augmentant. Les deux équipes sont dans la course pour quelque chose d’assez important. Quand c’est le cas, tu sais que le niveau de compétitivité va s’accroître et tu vas avoir de l’animosité entre les deux équipes. »

- Après le « Praticegate » d’hier où l’entraîneur-chef des Canadiens Michel Therrien a indiqué au personnel d’entraîneurs des Rangers de ne pas assister à l’entraînement de son équipe, la guerre de mots s’est poursuivie dimanche. Mais Therrien a tenu à clarifier les choses.

« Tout d’abord, Alain Vigneault est un bon ami et je suis privilégié de l’être », d’expliquer Therrien, qui était à la barre du club-école des Canadiens lorsque Vigneault a dirigé le Tricolore. « Il est une personne importante dans ma vie. Il est un gars qui m’aidé à atteindre le hockey professionnel et je respecte beaucoup ça. Au fil du temps, nous sommes devenus amis et j’ai une tonne de respect pour lui et c’est un bon entraîneur. Mais présentement, nous bataillons pour la même chose : une place en finale de la coupe Stanley. Nous devons mettre notre amitié de côté pendant deux semaines, mais je suis certain que lorsque ce sera fini, nous pourrons aller boire une bonne bière froide. »

Si cette guerre de mots est digne des meilleurs spectacles présentés sur Broadway, une chose seule importante aux yeux du pilote du Tricolore.

« L’important pour nous est le match de ce soir », de conclure Therrien, affichant son meilleur sourire. « Tout le reste, c’est un show de boucane. »

- Tandis que les Canadiens sauteront sur la glace du Madison Square Garden, le Centre Bell sera de nouveau plein à craquer, alors que 20 000 billets ont été vendus pour l’événement le Party DU Club IV.

- Il s’agit de la dernière journée pour voter pour la deuxième ronde pour la couverture de NHL15. Les partisans sont invités à utiliser #NHL15Subban pour voter pour P.K. Subban qui est en compétition avec Drew Doughty des Kings de Los Angeles.

HAUT DE PAGE ↑