Carnet de route - Ottawa

vendredi, 04.04.2014 / 14 h 27

Avec le repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF) dans un mois seulement, Montréal se prépare tranquillement à la nouvelle saison des Alouettes, la première depuis l’annonce à la retraite d’Anthony Calvillo la saison dernière. À Ottawa, l’excitation est à son comble pour une nouvelle saison de football canadien, puisque la capitale canadienne accueillera la toute nouvelle équipe de la LCF, le Rouge et Noir d’Ottawa, pour une troisième fois dans l’histoire de la ville. Lors de notre passage à Ottawa, nous avons décidé de payer une visite au futur domicile du Rouge et Noir. Bien que la Place TD, située au Parc Lansdowne, ne soit pas encore terminée et qu’elle soit pour l’instant inaccessible au public, les travailleurs s’acharnent pour faire en sorte que la construction soit prête pour le match d’ouverture de l’équipe le 14 juin prochain, qui sera disputé contre les Roughriders de la Saskatchewan. Vu l’activité au site de construction vendredi, nous pouvons assumer que la peinture ne sera pas complètement sèche pour le match d’ouverture cet été. Les partisans des Alouettes n’auront pas à attendre bien longtemps avant de voir la nouvelle équipe ottavienne en action, puisque les deux équipes s’affronteront lors de leur deuxième match de l’année, le 20 juin prochain, à Montréal.

L’équipe d’expansion obtiendra le premier choix d’ensemble au repêchage de la LCF le 13 mai prochain, et aura le premier choix pour chaque ronde de repêchage à l’exception de la troisième. Bien que le camp d’entraînement ne soit pas prêt de commencer, la nouvelle franchise se retrouve déjà au milieu d’une controverse suite au dévoilement de leur mascotte, un bûcheron – mais pas n’importe quel bûcheron. La mascotte a perdu son nom, « Big Joe Mufferaw », trois jours seulement après son dévoilement. Le nom est en fait une adaptation anglophone tirée de la chanson Stompin’ de Tom Connors portant sur le héros montréalais Joseph « Jos » Montferrand, dont les exploits pour protéger ses compatriotes francophones à l’aide de ses bras et de ses bottes sont nombreux et légendaires. Quelques remous suite à l’annonce de la mascotte ont forcé le Rouge et Noir à changer rapidement le nom de la mascotte, qui s’appellera « Big Joe » en anglais et « Grand Jos » en français. Un peu comme Madonna et Cher, Grand Jos n’a certainement pas besoin d’un nom de famille pour être reconnu de toute manière…

HAUT DE PAGE ↑