Boston - 30 janvier 2014

jeudi, 30.01.2014 / 8 h 48

Lorsque l’on pense à des endroits mythiques du monde du sport, quelques-uns des premiers bâtiments qui nous viennent en tête sont le Forum de Montréal, le Madison Square Garden, le Yankee Stadium ou le Fenway Park. Étant de passage à Boston, nous avons décidé d’aller visiter le domicile des Red Sox, derniers champions des Séries mondiales au baseball majeur.

Dès notre arrivée à l’intérieur, quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons aperçu que le champ intérieur du légendaire terrain de baseball était recouvert de glace. C’est parce que depuis la présentation de la Classique Hivernale de 2010 qui a opposé les Bruins aux Flyers de Philadelphie ici même, un tournoi de hockey impliquant quelques-unes des universités de la région y est maintenant organisé chaque année, le Frozen Fenway. Pour permettre aux habitants de la ville de pouvoir profiter de l’expérience, la patinoire a été laissée en place pour des séances de patinage libre quelques jours après cet événement.

En plus d’avoir pu voir de près, et d’avoir marché littéralement par-dessus, le fameux « monstre vert », la haute clôture au champ gauche qui est également la marque de commerce du Fenway Park, nous avons reconnu un visage familier à l’intérieur du musée des Red Sox. L’un des joueurs les plus populaires de l’histoire des Expos durant son séjour à Montréal, Pedro Martinez occupait une place de choix dans le temple des Sox. L’un des meneurs dans l’histoire de la formation de Boston dans plusieurs catégories du côté des lanceurs, Martinez a été un élément important dans la conquête de la Série mondiale des Red Sox en 2004. Il avait d’ailleurs dédié cette victoire aux gens de Montréal, le départ des Expos vers Washington ayant été confirmé quelques mois plus tôt.

Courriel HAUT DE PAGE ↑