Jour de match - Canadiens @ Sénateurs - 16 janvier 2014

jeudi, 16.01.2014 / 12 h 36

- Les Canadiens se sont entraînés jeudi matin au Bell SensPlex de Kanata, l’aréna d’entraînement des Sénateurs, situé à quelques coins de rue du Centre Canadian Tire, en vue de la rencontre avec les Sénateurs en soirée. Il s’agissait d’un entraînement optionnel pour le Tricolore.

- David Desharnais, qui a raté la plus récente rencontre mardi soir, de même que le dernier entraînement en raison d’un virus, a participé à l’entraînement matinal du Tricolore.

«David a patiné ce matin, ce qui est déjà une bonne nouvelle, mais la décision sera prise avant le match », a annoncé Michel Therrien au sujet de la présence du joueur de centre pour la rencontre en soirée.

- Craig Anderson devrait être le gardien partant pour les Sénateurs d’Ottawa. Il s’agirait d’un 13e départ pour le gardien de 32 ans contre les Canadiens, lui qui présente une fiche de 6-6-0.

- Du côté des Canadiens, Carey Price sera devant le filet, lui qui amorcera un 26e match en carrière contre les Sénateurs. Il présente une fiche de 14-6-4 contre la troupe ontarienne, de même qu’une moyenne de buts alloués de 2,22 et un pourcentage d’efficacité de 0,923.

- Douglas Murray, Francis Bouillon, Desharnais, Michaël Bournival, George Parros et Peter Budaj sont les seuls joueurs à avoir participé à l’entraînement matinal.

- La rencontre sera la troisième de cinq cette saison avec les Sénateurs, une équipe avec qui une rivalité intense est née au cours des séries 2013.

«C’est toujours une rivalité intense», a commenté Bouillon au sujet de la rencontre entre les deux rivaux de division. «Plusieurs partisans des Canadiens vont faire le chemin pour venir nous encourager, alors c’est toujours plaisant de venir jouer ici. Les rencontres sont toujours serrées et c’est deux points importants à aller chercher pour nous. »

L’entraîneur-chef Michel Therrien s’attend lui aussi à un duel de premier ordre entre sa formation et celle de Paul MacLean.

«Les grandes rivalités naissent dans les séries, on l’a vu la saison dernière. Les Sénateurs avaient bien joué et ils méritaient de gagner», a souligné Therrien, qui a vu les Sénateurs avoir le dessus sur son équipe en première ronde l’an dernier, avant de remporter les deux duels disputés jusqu’à présent cette saison. «Ils ont le momentum en ce moment, mais tout peut changer très rapidement dans ce sport.»

Courriel HAUT DE PAGE ↑