Jour de match – Sénateurs @ Canadiens – 4 janvier

samedi, 04.01.2014 / 12 h 34

Les Canadiens étaient de retour au Complexe sportif Bell samedi matin dans le cadre d’un entraînement en vue du match qui sera disputé en soirée au Centre Bell contre les Sénateurs d’Ottawa. Plusieurs loyaux partisans étaient sur place pour accueillir les joueurs du Tricolore pour une première fois en 2014. Il s’agissait de la première pratique à domicile pour les joueurs depuis la période des Fêtes.

Les deux seuls absents de la pratique sont Ryan White et George Parros. Le premier s’est blessé au haut du corps lors du dernier match des Canadiens, jeudi soir, et est évalué au jour le jour. Du côté de George Parros, il souffre toujours d’une commotion cérébrale. « George Parros a vu un spécialiste au Michigan et les nouvelles semblent bonnes », précise Michel Therrien. « En fait, il s’y trouve toujours puisqu’il s’est fait prendre dans la grosse tempête de neige. Dans son cas, il n’y a pas eu de rechute. Il a voyagé avec l’équipe à Dallas avant d’aller rencontrer un docteur au Michigan, ce qui faisait partie du plan. »

Une grosse période attend les Canadiens en vue des Jeux olympiques, puisqu’ils disputeront 17 parties en 35 jours. « L’horaire avant les Jeux olympiques sera très demandant pour toutes les équipes, » soutient l’entraîneur. « La chose importante sera de ménager l’énergie des joueurs. Nous devrons faire des ajustements lors des pratiques pour s’assurer de conserver notre énergie pour les matchs. J’ai discuté avec d’autres entraineurs à travers la ligue, et c’est quelque chose qui représentera un défi pour tout le monde. Nous avons démontré une bonne constance depuis le début de la saison, et ce sera un facteur important pour cette période avant les Jeux olympiques. »

Pour l’attaquant Lars Eller, bien que l’horaire des 35 prochains jours soit imposant, il faut aussi se concentrer sur chaque rencontre. « C’est un gros mois. Nous voulons regarder de l’avant, viser la première place de la division et s’assurer d’avoir une place en séries plutôt que de regarder vers l’arrière. Une rencontre comme celle-ci est très importante pour tenter de garder une équipe comme Ottawa derrière nous. Je m’attends à un match rapide ce soir. Peu importe qui est dans une bonne période et qui a plus de difficultés récemment, c’est toujours serré contre Ottawa. Avec deux bons gardiens, n’importe quoi peut arriver. Ça fait du bien d’être de retour à domicile, devant nos partisans. »

Après avoir été laissé de côté à quelques reprises, Daniel Brière sera de retour dans l’uniforme du Tricolore ce soir et jouera au centre de Moen et de Bournival. « C’est sûr que je suis content de revenir dans l’alignement. C’est pour ça qu’on se prépare. C’est sûr qu’on n’aime pas être laissé de côté. Ce n’est pas facile, mais on veut tous jouer. Ça ne dérange pas que tu aies 18 ans ou que tu en aies 36, on a tous le même feeling quand on est sur la glace. Je suis toujours plus à l’aise de jouer au centre, mais ce n’est pas une excuse. À ce moment-ci, je suis juste content de revenir dans l’alignement. »

Cette fois, c’est Diaz qui sera laissé de côté pour la rencontre contre les Sénateurs. « Diaz sera laissé de côté tout simplement parce que nous avons sept défenseurs d’expérience. Une décision devait être prise, et nous avons décidé qu’il manquerait la partie », explique l’entraîneur.

Trios et duos à l'entraînement

Bourque – Plekanec – Gionta

Pacioretty – Desharnais – Gallagher

Galchenyuk – Eller – Prust

Moen – Brière – Bournival

Bouillon – Subban

Emelin – Markov

Murray – Gorges

Diaz

HAUT DE PAGE ↑