Winnipeg - 25 avril 2013

mercredi, 24.04.2013 / 14 h 17

Winnipeg ne possède peut-être pas de système de métro, mais avec ses deux kilomètres de tunnels et de passages aériens, se déplacer à l’abri des intempéries est chose facile. C’est certain qu’avec ses 32 kilomètres de passages souterrains, Montréal fait exemple en la matière. Malgré tout, nous avons découvert en ouvrant les rideaux ce matin que le réseau, quoi que modeste, allait permettre d’éviter la neige qui tombait sur Winnipeg en ce 24 avril! Nous avons donc navigué à travers ce labyrinthe de béton et de verre pour nous rendre de l’hôtel jusqu’au MTS Centre. Et à notre grande surprise, nous y sommes parvenus sans trop de difficultés.

Tout comme dans le métro de Montréal, des musiciens parsèment le trajet des 21 000 employés qui travaillent le long de ce parcours qui compte plus de 200 magasins, 60 restaurants et deux hôtels. Se retrouvant principalement dans les passages aériens, les musiciens de Winnipeg, contrairement à ceux du métro, peuvent toutefois se laisser caresser par les rayons du soleil… lorsqu’il se pointe le bout du nez.

Lorsque nous avons finalement décidé de nous risquer à l’extérieur, un vendeur ambulant de hot-dogs a immédiatement attiré notre attention. Pourquoi? Parce que nous n’en n'avons pas vu à Montréal depuis qu’ils ont été bannis, en 1947. En réalité, Montréal ne reverra pas ce type de vendeur ambulant dans ses rues avant un bon moment. Mais de voir le vendeur, clairement frigorifié par la température, offrant ses hot-dogs par un après-midi gris à Winnipeg, nous a rappelé que dès l’été prochain, la nourriture de rue sera de retour dans la métropole québécoise, sous la forme de camions, qui pourront offrir de la délicieuse nourriture dans certains endroits désignés.

Courriel HAUT DE PAGE ↑