Vancouver - 10 mars 2012

samedi, 10.03.2012 / 15 h 14
X
Partagez avec vos amis


Le carnet de route
Vancouver - 10 mars 2012
 Certains d’entre nous ne manquent aucune occasion de remplir nos poumons d’air frais tout en nous déliant les jambes lorsque nous sommes sur la route. À Vancouver, existe-t-il un meilleur endroit que le Stanley Park? Nous pensons que non. Souvent cité parmi les dix plus beaux parcs urbains sur le globe, le Stanley Park, nommé en l’honneur de Lord Stanley de Preston (oui, c’est le même homme dont le nom est associé au saladier argenté tant désiré par tous les joueurs de la LNH) s’étend sur plus de 1 000 hectares et comprend quelque 200 kilomètres de sentiers pédestres. Une sorte de musée en plein air, le parc comprend un aquarium, un train miniature et une série de totems, l’attraction touristique la plus visitée en Colombie-Britannique, qui rend hommage aux différents peuples autochtones de la région.




Le défunt entraîneur-chef de huit équipes dans la LNH, dont les Canucks, Roger Neilson, est réputé pour son utilisation avant-gardiste de la vidéo pour analyser les équipes adverses. Mais peu de personnes savent qu’il est également celui qui est à l’origine des fameuses « serviettes des séries ». Lors du deuxième match de la série contre les Blackhawks en 1982, les Canucks tiraient de l’arrière 4 à 1 et ont écopé de cinq punitions consécutives. Désempéré, exaspéré, Neilson a pris le bâton de l’un de ses joueurs, y accrocha une serviette et de façon symbolique, agita ainsi le drapeau blanc. Trois de ses joueurs l’ont imité et ont été rapidement expulsés de la rencontre. De retour à Vancouver pour le match numéro 3, les partisans des Canucks, à la grande surprise de Neilson, avaient apporté des serviettes et l’ont agité, à leur tour, en signe de soutien. Une tradition était née. Cette statue, inaugurée le 7 avril 2011, immortalise ce moment historique dans l’histoire des Canucks.



Le BC Place : là où l’aventure de l’Impact de Montréal dans la Major League Soccer va finalement commencer. Sous le coup de 15 heures, heure local, l’Impact disputera son tout premier match dans la plus réputée ligue de ballon rond en Amérique du Nord alors qu’ils affronteront les WhiteCaps de Vancouver. Le devoir nous appelant l’autre côté de la rue pour couvrir les activités des Canadiens, nous n’aurons donc pas la chance de voir les premiers pas de la formation montréalaise. Nous leurs souhaitons néanmoins la meilleure des chances.