Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google


À compter du 1er septembre 2011, le partisan « médias sociaux » du jour sera annoncé quotidiennement sur Twitter via @canadiensmtl, le compte Twitter officiel des Canadiens de Montréal. Le partisan sélectionné se méritera ainsi une carte-cadeau d’une valeur de 10$ échangeable à la Zone Canadiens. De plus, le profil du gagnant sera publié sur canadiens.com. Dites-le à vos amis, c’est dans votre intérêt.

Jose Morgado (29 octobre, 2011)

samedi, 29.10.2011 / 24 h 01
X
Partagez avec vos amis


Partisans m\u00E9dias sociaux - Octobre 2011
Jose Morgado (29 octobre, 2011)

Age: 39
Nom d'usager Twitter: @zemocas             
       
Expliquez-nous comment vous répandez votre passion des Canadiens sur les médias sociaux:


Je traverse l’océan Atlantique chaque année dans le seul but de venir appuyer la meilleure équipe de hockey de la planète, les CANADIENS DE MONTRÉAL !

Je suis portugais (né, élevé et vivant au Portugal depuis 1972). Ma passion pour les Canadiens est née en 1991, la première année où je suis venu au Canada en tant que touriste (à Montréal). Je n’oublierai jamais mon premier match au Forum ! C’est le jour où j’ai éliminé le soccer du sommet de ma liste de sports préférés.

Dans quelques semaines, je vais faire de nouveau le voyage et vous pouvez être certain que je serai au Centre Bell le 13 octobre, pour supporter NOTRE équipe. ;-)
Personne dans ma famille ou mes amis ne le comprend, mais je ne recherche pas la compréhension. Ce que je sens/vie/absorbe chaque fois que je vais au Centre Bell pour l’ouverture de la saison me permet de passer au travers du reste de l’année au Portugal en me disant chaque jour, «Je n’ai pas peur de mourir, parce que j’ai vu des choses que vous ne croiriez pas ».

Je veux aussi partager avec vous quelques photos de moi-même, supportant les Canadiens.

Je terminerai en citant les mots de Sébastien Dhavernas dans le film «Pour toujours les Canadiens ».

«Comme une armée sur la glace, nous allons vers le sud chaque hiver ; nous revenons au printemps, en conquérants !»