Chicago - 9 avril 2014

mercredi, 09.04.2014 / 10 h 49
X
Partagez avec vos amis


Le carnet de route 2013-2014
Chicago - 9 avril 2014

Chicago est une merveille architecturale. Bâtiments modernes côtoient vestiges du passé, le tout, entouré d’œuvres d’art tout aussi bien intégrées les unes que les autres. Mais il y a un bâtiment en particulier qui permet de voyager à travers le monde, en quelques secondes. Il s’agit de la Tribune Tower, siège du Chicago Tribune. Peu avant la construction de la tour, en 1923, les correspondants du journal ont rapporté de certains lieux mythiques, des morceaux de pierre qui ont été intégrés au design. Le Parthénon, les pyramides d’Égypte, la grande muraille de Chine, la tombe d’Abraham Lincoln… des dizaines et des dizaines d’endroits sont représentés.



À notre grande surprise, le Québec y était aussi représenté, alors qu’une pierre du Séminaire de Québec est intégrée sur une des façades. Qui sait, peut-être qu’un jour, ce sera un morceau du Forum de Montréal qui s’y retrouvera.



Nous ne pouvions certainement pas tout voir, mais il y avait un grand intérêt pour la sculpture Cloud Gate (la porte des nuages) qui se trouve au cœur du Millenium Park. Peu de gens à Chicago savent nom exact de la sculpture de l’artiste anglais Anish Kapoor, mais tous la connaisse sous le nom The Bean (le haricot). Vous pouvez certainement deviner pourquoi.


En s’approchant de l’œuvre, on se rend compte de l’ampleur de celle-ci, qui pèse environ 110 tonnes. On a l’impression de se retrouver dans un film de science-fiction en raison de la réalité distordue renvoyée par l’objet, ce qui représente d’ailleurs tout un attrait pour les touristes, qui se prenaient allégrement leur reflet en photo. C’est en pénétrant dans la structure qu’on comprend véritablement le sens du nom du monument.

Dans le creux du haricot se retrouve l’«omphalos », une chambre concave qui, lorsqu’on la regarde, donnerait le tournis à n’importe quel pilote de l’air ou adepte de La Ronde. On dirait carrément un passage vers un monde parallèle. Nous avons tenté de cacher un logo des Canadiens dans l’image, histoire de s’amuser un peu, mais il était tellement bien caché que même nous avions de la difficulté à le retrouver dans cette myriade de réflexions tordues…Toutefois, si vous observez bien, il y est, quelque part.