Nouvelles

Jour de match - Canadiens vs. Panthers - 6 janvier

lundi, 06.01.2014 / 12 h 23
X
Partagez avec vos amis


En rafale 2013-2014
Jour de match - Canadiens vs. Panthers - 6 janvier

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel lundi matin, en vue de la rencontre avec les Panthers de la Floride en soirée, au Centre Bell.

- Au total, 16 joueurs en plus des deux gardiens ont participé à l’entraînement sur la glace du Complexe sportif Bell de Brossard. La totalité de la brigade défensive y était, alors qu’à l’avant il ne manquait que Brian Gionta, Tomas Plekanec, David Desharnais et Max Pacioretty.

- Toujours ennuyé par une blessure au haut du corps subie lors de la rencontre du 2 janvier à Dallas, Ryan White n’était pas de l’entraînement matinal. L’entraîneur Michel Therrien a confirmé que Ryan White allait être sur la touche pour les deux prochaines semaines.

En vrac: Raphaël Diaz

- Dû côté de l’alignement du Tricolore, Michel Therrien a mentionné qu’il n’y aurait aucun changement à la formation. C’est donc Raphael Diaz qui sera laissé de côté, alors que Daniel Brière se retrouvera de nouveau sur un trio en compagnie de Brian Gionta et Tomas Plekanec, avec qui il avait obtenu du succès samedi dernier contre les Sénateurs, récoltant deux buts et une mention d’aide.

- C’est Carey Price qui devrait être devant la cage du Tricolore pour affronter les Panthers. En dix départs contre la troupe floridienne, il présente une fiche de 5-4-1, ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 1,88. Il s’agira d’un 35e départ cette saison pour le cerbère de 26 ans.

- Il s’agit du troisième de quatre affrontements entre les deux rivaux de la Division Atlantique en 2013-2014. Les Panthers ont eu le dessus lors des deux premiers duels, l’emportant 2 à 1 au Centre Bell le 15 décembre et 4 à 1, en Floride, le 29 décembre.

« Quand on regarde leur fiche du dernier mois, c’est une des meilleures équipes de la conférence, alors on ne peut pas les sous-estimer », a lancé Lars Eller, qui devrait évoluer en compagnie d’Alex Galchenyuk et Brandon Prust. «Ils sont bien meilleurs que ce que les chiffres démontrent. Ce n’est pas facile de jouer contre eux. Il faut travailler plus fort parce que c’est ce qu’ils ont fait lors de deux premiers matchs et c’est pour ça qu’ils ont gagné. C’est aussi simple que ça. C’est une bonne équipe.»

- Raphael Diaz a été nommé sur l’équipe nationale suisse, en vue des Jeux olympiques 2014, disputés à Sotchi, en Russie. Diaz est le deuxième joueur des Canadiens à se voir inviter par son équipe nationale, après Max Pacioretty, qui s’alignera aux côtés des Américains. Il s’agira d’une deuxième participation pour Diaz aux Jeux, lui qui avait porté les couleurs helvètes à Vancouver en 2010. La Suisse avait alors terminé au huitième rang du tournoi.

«Je suis vraiment heureux. Dans un mois, nous allons nous envoler pour Sotchi et je suis vraiment content », a lancé d’entrée de jeu le défenseur de 27 ans. «C’est certain que ça va être tout un défi. C’est le tournoi des tournois, chaque quatre ans. C’est certain que tu es heureux de te mesurer aux meilleurs joueurs dans le monde. »

Lors du dernier Championnat du monde, la Suisse avait surpris bien des gens en terminant au deuxième rang, s’inclinant devant la Suède en grande finale. Et pour Diaz, il ne s’agit là que de la pointe de l’iceberg lorsqu’il est question de hockey suisse.

«Nous avions un très bon groupe. L’esprit d’équipe était excellent. Personne ne nous voyait aussi haut. Ça a été excellent pour notre pays», a conclu Diaz.

- Avec le dévoilement d’Équipe Canada qui aura lieu à 11h le 7 janvier et les nominations précédentes de Max Pacioretty et Raphael Diaz, l’entraîneur Michel Therrien a parlé de l’importance d’une participation aux Jeux olympiques pour les jeunes hommes qu’il entraîne.

«On veut que nos joueurs vivent ce genre d’expérience. Je suis vraiment heureux pour Raphy qu’il ait la chance de représenter son pays. Demain il y aura une grosse annonce et je suis confiant que, tout comme Pacioretty et Diaz, d’autres gars pourront participer aux Olympiques », souligné Therrien, pour qui les origines risquent de prendre le dessus lorsque le tournoi olympique se mettra en branle. «Je suis Canadien, alors c’est certain que je veux que Pricer y soit. Je suis confiant. C’est la même chose avec P.K. Subban. Je crois fermement qu’ils ont une chance d’y être et je leur souhaite au plus haut niveau.»

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Panthers @ Canadiens
L’or pour Lehkonen
Portes ouvertes au Centre Bell