Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Philadelphie - 3 avril 2013

mercredi, 03.04.2013 / 13 h 58
X
Partagez avec vos amis


Le carnet de route Expedia.ca
Philadelphie - 3 avril 2013

Après avoir reçu la visite de Will Smith au Centre Bell le 6 février dernier, nous avons crû bon de tenter de lui rendre visite à notre tour lors de notre passage à Philadelphie, la ville où tout a commencé pour l’acteur/rappeur. Puisqu’il n’était pas là, n’écoutant que notre courage – puisque nous n’avons pas écouté les conseils du portier de notre hôtel probablement plus habitué à une clientèle plus « frileuse »- nous sommes partis à la recherche de quelques coins marquants du passage du « Fresh Prince of Bel Air » dans certains endroits de la ville où l’on ne peut se promener qu’à la lueur du jour.

Premier arrêt sur notre parcours: le terrain de basketball où le générique de l’émission « Fresh Prince of Bel Air » a été tourné il y a près de deux décennies, terrain où, selon l’émission, Will aurait été « agressé », le forçant à quitter Philadelphie pour la confortable villa de son oncle sous le chaud soleil de la Californie. Loin d’être terrifiant, une vingtaine d’enfants s’amusaient allégrement lorsque nous avons pris notre cliché.

Avant de nous diriger vers le second endroit plus dangereux que le premier, nous avons croisé la rue Carlton. Bien que cela n’a rien à voir directement avec Will Smith, nous trouvions que la coïncidence avec le prénom du fameux cousin de Will dans « Fresh Prince » était trop belle pour ne pas en glisser un mot.

Prochain arrêt : West Philadelphie. West Philly pour les intimes. Smith étant né dans ce quartier ouvrier, toujours peu recommandable selon plusieurs, nous avons fait le détour pour voir où il avait étudié. Avant de devenir célèbre, Smith a usé ses fonds de pantalon sur les bancs de l’école secondaire Overbrook. Toutefois, l’enfant chéri de Philly devra travailler un peu plus fort pour laisser des traces de son séjour à cette institution du savoir, l’école ayant fait produire une plaque commémorative pour un étudiant un peu plus célèbre que l’Homme en noir : le joueur de basketball Wilt Chamberlain, qui a évolué dans la NBA de 1959 à 1973 et qui est encore à ce jour le seul joueur à avoir marqué 100 points dans un match.