Uniondale, 5 mars 2013

mardi, 05.03.2013 / 2 h 00

Quand on parle des Islanders de New York, il faut toujours se souvenir que la distance séparant Uniondale de la Grosse Pomme est de 45 kilomètres, ce qui fait que l’endroit est un peu, disons-le, reculé. C’est notamment pour cette raison qu’au moment de choisir quel attrait touristique allait se retrouver dans notre carnet de route, nous avons décidé de mettre nos énergies sur le domicile des Islanders jusqu’en 2014-2015, le Nassau Coliseum. Il ne faut pas oublier que les insulaires amorceront la saison 2015-2016 à Brooklyn, dans un amphithéâtre à la fine pointe de la technologie, ce qui n’enlève rien au cachet historique de l’aréna de Uniondale, qui héberge les Islanders depuis leur naissance, en 1972.

Au plafond du Nassau Coliseum, notre regard a été attiré par une bannière bien spéciale. Au milieu des bannières commémorant les conquêtes de la coupe Stanley, les numéros retirés et autre moments importants de l’histoire des Islanders, on retrouve une bannière commémorant les neuf spectacles à guichets fermés donnés par Billy Joël au Nassau Coliseum lors de sa tournée mondiale de 1998. C’est également dans cet amphithéâtre que l’artiste a enregistré un spectacle spécial Live from Long Island, le 30 décembre 1982, qui a été présenté quelques jours plus tard sur la chaîne HBO.

Toujours en fixant le plafond du Nassau Coliseum, nous avons découvert un autre élément plutôt intéressant, dissimulé dans l’écran central: une énorme boule disco. Nous ne savons pas exactement à quel moment le hockey et le disco se sont retrouvés, mais nous croyons que c’est probablement au même moment où le FoxTrax (si vous ne savez pas de quoi il s’agit, c’est normal… mais une recherche s’impose) était à la mode et où le Nassau Coliseum a été élu «Aréna de l’année», en 1995.