Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Buffalo, 7 février 2013

jeudi, 07.02.2013 / 13 h 41
X
Partagez avec vos amis


Le carnet de route Expedia.ca
Buffalo, 7 f\u00E9vrier 2013

Si vous êtes un fan de baseball (ou de casquettes en général) et que vous passez par Buffalo, assurez-vous de faire un tour au magasin principal et au siège social de la compagnie New Era, situé dans l’ancien bâtiment de la Réserve Fédérale, au centre-ville. Ce magasin, représentant la marque de casquettes officielles de la MLB, de la NFL et bien d’autres, regorge de couvres-chefs brodés avec des logos aux couleurs d’équipes actuelles ou défuntes, incluant notamment les Nordiques de Québec et les Expos de Montréal.

Nous ne sommes pas certains si c’est à cause du duel Canadiens-Sabres du jour, ou encore parce qu’elles étaient toutes vendues, mais nous n’avons pas pu trouver, parmi les centaines de casquettes offertes, une affichant les couleurs bleu, blanc et rouge. Nous assumons qu’il s’agit d’une requête des Sabres de Buffalo. Hormis la marchandise à thématique sportive, le magasin présente aussi des créations aux couleurs de super héros, de bandes dessinées et d’autres monuments de la culture populaire.

Toutes les casquettes du magasin sont peut-être déjà ajustées, mais soyez certain que si vous avez une tête de forme différente, une machine se chargera d’ajuster votre nouvel achat pour qu’il vous aille comme un gant… ou comme un chapeau.



Qui ne se souvient pas de la "French Connection", cette ligne composée de Gilbert Perreault, Richard Martin et René Robert, qui a connu du succès durant les années 1970? Malgré ses 1 681 points, ses six présences en séries, ses 58 buts en séries éliminatoires, la "French Connection" n'a malheureusement jamais soulevé la coupe Stanley. À Buffalo, ils de sont assurés qu'ils ne soient jamais oubliés, leur dédiant une statue à l'extérieur de l'aréna. Mais ça fait quand même drôle de voir un t-shirt, en français je vous prie, à propos de ce qu'ils considèrent être "La connexion française".