Nouvelles
PUBLIÉ SUR samedi, 28.02.2015 / 12 h 44 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell en vue de leur rencontre en soirée avec les Maple Leafs de Toronto, au Centre Bell, à Montréal.

- Avant le début de l’entraînement, le défenseur russe Alexei Emelin a patiné en solitaire, sous la supervision du thérapeute sportif Vincent Roof-Racine. Il y est allé de légers exercices, décochant également quelques tirs. Emelin est sur la touche depuis le 18 février, alors qu’il avait donné lourdement contre la bande dans les premiers instants du match contre les Sénateurs, à Ottawa. Michel Therrien a confirmé qu’Emelin allait suivre l’équipe et poursuivre son entraînement en Californie.

- Sergei Gonchar a une fois de plus patiné avec ses coéquipiers et il sera de la formation de Michel Therrien pour l’affrontement contre les Maple Leafs. Gonchar a raté les six dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps subie lors du match du 14 février.

«Je vais jouer ce soir. Je me sens de mieux en mieux et notre personnel médical a fait un excellent travail pour me préparer. C’est pour cette raison que je suis prêt », a confirmé le vétéran défenseur de 40 ans qui sera flanqué de Greg Pateryn à la ligne bleue. «C’est étrange [de faire un retour contre les Leafs], mais parfois, c’est bizarre comment la vie fait les choses. »

Le retour de Gonchar se fait avec moins de 25 matchs à disputer à la saison 2014-2015, ce qui ne l’intimide pas.

«Ça peut être difficile de revenir au jeu plus tard en saison. Les équipes sont meilleures et elles se battant pour une place en séries. Mais ça fait plus de 20 ans que je suis dans la Ligue alors je sais à quoi m’attendre. »

- De son côté, Pierre-Alexandre Parenteau a raté les 18 derniers affrontements du Tricolore en raison d’une commotion cérébrale subie le 15 janvier dernier. Même s’il a reçu le feu vert pour revenir au jeu et qu’il était de l’entraînement matinal, Michel Therrien a confirmé qu’il ne sera pas en uniforme contre les Maple Leafs.

- Devante Smith-Pelly, qui a connu son baptême tricolore à Columbus jeudi, décernant notamment quatre mises en échec, aura droit à toute une rentrée montréalaise, alors qu’il affronte un rival de toujours, les Maple Leafs.

«J’ai hâte. C’est un endroit spécial pour jouer et en plus j’affronte les Leafs », lance le jeune attaquant originaire de Toronto. «Je suis heureux que ma famille puisse venir et j’espère avoir du plaisir. J’ai déjà affronté les Leafs deux fois cette année [avec Anaheim], mais un affrontement Canadiens – Leafs, c’est le genre de match que je regardais quand j’étais jeune. »

Désireux de connaître un peu mieux ses coéquipiers et ses entraîneurs, le jeune homme n’a toutefois eu l’occasion de patiner qu’à deux reprises après avoir été échangé au Tricolore mardi, en retour de Jiri Sekac.

«J’ai regardé des vidéos et j’ai parlé aux entraîneurs pour m’assurer de comprendre le système”, a avoué Smith-Pelly, qui a également patiné vendredi au Complexe sportif Bell, alors que l’équipe avait obtenu conge d’entraînement. «Ça m’aide un peu, mais au final, du hockey c’est du hockey. C’est important de bien lire le jeu et d’y réagir. »

Utilisé au sein de deux différents trios contre les Blue Jackets jeudi, l’ailier droit de 220 livres continue à faire des progrès dans l’uniforme tricolore.

«C’était bien. Prusty [Brandon Prust] et Rosey [Jacob De La Rose] aiment bien travailler en fond de territoire, ce qui est aussi mon cas », a ajouté Smith-Pelly. «Avec Gally [Brendan Gallagher] et Pleky [Tomas Plekanec], c’était un peu différent, mais je vais m’y habituer. C’est en jouant ensemble qu’on s’habitue. »

- Avec la date limite des échanges qui approche à grands pas, la perspective de se voir changer d’adresse et d’avoir à enfiler un chandail autre que celui du Tricolore est possible. Toutefois, l’entraîneur-chef assure que malgré que l’heure fatidique approche rapidement, il n’a pas l’impression que ses joueurs vivent un stress supplémentaire.

«Je ne sens vraiment pas de nervosité au sein de notre groupe. Nous avons une belle chimie dans notre équipe, c’est un groupe uni. Les gars ont beaucoup de plaisir à venir à l’aréna et à travailler fort », explique Michel Therrien qui verra sa formation amorcer le mois de mars au sommet de la division Atlantique et possiblement au sommet de la conférence de l’Est. «Ce n’est pas seulement vrai lors des entraînements, mais aussi lors des matchs, ce qui est encore plus important. Honnêtement, je ne sens pas de nervosité dans notre groupe. Les gars ont du plaisir à performer ensemble. »

- La rencontre, qui débute à 19h, sera présentée sur les ondes de TVA Sports et de CBC.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Maple Leafs
De plus en plus à l’aise
Accueilli à bras ouverts

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 27.02.2015 / 17 h 15 HE

L’attaquant Christian Thomas a été cédé en fin d’après-midi aux Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine.

Rappelé pour une deuxième fois cette saison le 25 janvier dernier, Christian Thomas a disputé un total de 18 matchs cette saison avec les Canadiens. Il a également obtenu son tout premier point dans la LNH en marquant son tout premier but, le 12 février dernier, contre les Oilers d’Edmonton.

En 31 matchs cette saison avec les Bulldogs, Thomas a enregistré neuf buts en plus de cumuler six mentions d’aide. Il a notamment trouvé deux fois le fond du filet en avantage numérique.

Thomas devrait être en mesure de participer aux rencontres de la fin de semaine, alors que les Bulldogs affrontent les Checkers de Charlotte samedi à Hamilton, puis les Comets, à Utica, le 1er mars en après-midi. Il ne sera toutefois pas en uniforme pour la rencontre du 27 février, également contre les Checkers.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 27.02.2015 / 11 h 22 HE

Le défenseur format géant Jarred Tinordi a été cédé aux Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine vendredi matin.

Il avait été rappelé le 18 février dernier et a pris part aux quatre rencontres du Tricolore depuis, obtenant 12 minutes de pénalité et un tir au but.

Il s’agissait d’un deuxième séjour avec le grand club en 2014-2015 pour celui qui avait débuté la saison à Montréal.

En 35 matchs avec les Bulldogs cette saison, l’Américain a récolté 7 points (1B-6A-7PTS) et 34 minutes de pénalité et présenté un différentiel de plus-8.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 26.02.2015 / 12 h 04 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement facultatif jeudi matin au Nationwide Arena de Columbus, quelques heures avant leur affrontement en soirée face aux Blue Jackets.

- Tous les joueurs étaient sur la glace à l'exception de P.K. Subban, Tom Gilbert et Tomas Plekanec qui se sont prévalus de leur option.

- Arrivé à Columbus mercredi soir, Devante Smith-Pelly a pris part à son premier entraînement avec ses nouveaux coéquipiers. Michel Therrien a indiqué qu'il évoluera à l'aile droite sans confirmer sur quel trio. L'entraîneur-chef du Tricolore a également confirmé que c'est Christian Thomas qui sera retiré de la formation pour faire de la place à Smith-Pelly.

- Rappelons que Carey Price obtiendra son 49e départ de la saison ce soir.

- Le match débutera à 19 h heure de l'Est et sera diffusé sur les ondes de RDS et Sportsnet.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 25.02.2015 / 15 h 54 HE

- Les Canadiens se sont entraînés au Nationwide Arena de Columbus mercredi après-midi à la veille de leur affrontement face aux Blue Jackets, jeudi soir.

- Andrei Markov a bénéficié d'un congé d'entraînement sur glace, s'entrainant plutôt au gymnase.

- Devante Smith-Pelly n'était pas de l'entrainement cet après-midi puisqu'il n'était pas encore arrivé à Columbus. Il devrait être en Ohio en début de soirée et sera de l'entrainement de jeudi matin. Michel Therrien a confirmé que son nouvel attaquant devrait être du match face aux Blue Jackets.

- L’entraîneur-chef des Canadiens a également confirmé que Carey Price amorcera la rencontre de jeudi, un 49e départ pour lui cette saison.

Trios et duos lors de l’entraînement :

Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Eller-Plekanec-Galchenyuk
Prust-De La Rose-Weise
Bournival-Malhotra-Thomas/Parenteau

Subban-Weaver
Beaulieu-Gilbert
Tinordi/Gonchar-Pateryn

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 24.02.2015 / 13 h 45 HE

- Les Canadiens se sont entraînés au Scottrade Center de St-Louis mardi matin, quelques heures avant leur affrontement en soirée face aux Blues.

- Tous les joueurs étaient sur la glace, à l'exception du nouveau-venu Devante Smith-Pelly, qui est encore à Anaheim. Il n'affrontera pas les Blues mardi soir mais il devrait rejoindre ses nouveaux coéquipiers mercredi à Columbus. D’ailleurs, il portera le numéro 21.

Avant la séance d’entraînement, Michel Therrien a tenu à remercier Jiri Sekac pour les services qu’il a rendu au Tricolore cette saison et croit que son nouvel attaquant s’intégrera rapidement aux Canadiens.

« Je vois ça comme une transaction qui a comblé les besoins des deux équipes. Nous avons laissé aller Jiri. Il est un excellent patineur et il exécute des jeux. Mais nous avons acquis un joueur qui joue des minutes dures. Il est physique, il est bon en échec-avant, il est bon le long des bandes en plus d’être jeune et rempli de potentiel », explique l’entraîneur-chef du Tricolore au sujet de Smith-Pelly. « Nous aimons son intensité. Il termine ses mises en échec, il possède de l’expérience en séries. Il a connu beaucoup de succès pour son âge »

- Suite à la séance d’entraînement, Therrien a confirmé qu’il réutilisera face aux Blues les mêmes trios et combinaisons de défenseurs qui ont été à l’œuvre lors des dernières séances d’entraînement. Cela veut donc dire qu’Alex Galchneyuk effectuera un retour au jeu à la droite de Tomas Plekanec et Lars Eller, lui qui avait raté les deux derniers matchs en raison d’un virus.

Pacioretty – Desharnais - Gallagher
Eller – Plekanec – Galchenyuk
Bournival – Malhotra – Thomas
Prust – De La Rose - Weise

Subban - Markov
Beaulieu - Gilbert
Pateryn - Tinordi
Gonchar – Weaver

- Pierre-Alexandre Parenteau a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers depuis qu'il est à l'écart du jeu, soit depuis le 15 janvier. La date de son retour au jeu est encore inconnue.

- Le match débutera vers 20h heure de l'Est, et sera diffusé sur les ondes de RDS et Sportsnet East.

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 23.02.2015 / 12 h 42 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement complet lundi matin, avant de s’envoler pour un voyage de deux matchs qui les emmènera à St-Louis pour affronter les Blues mardi, puis Columbus, pour y affronter les Blue Jackets.

Gonchar portait un chandail "sans-contact" à l'entraînement lundi matin.

- Ayant raté quatre derniers matchs du Tricolore, le défenseur Sergei Gonchar participait à un premier entraînement avec l’équipe lundi matin. Le vétéran portait toutefois un chandail de couleur bleu poudre, suggérant qu’il ne pouvait toujours pas subir de contacts. Gonchar avait quitté la rencontre du 14 février contre les Maple Leafs de Toronto en raison d’une blessure au haut du corps. Même si Gonchar a reçu le feu vert des médecins pour revenir au jeu, Michel Therrien a annoncé qu’il ne participera pas à la rencontre de mardi contre les Blues, mais qu’il sera du voyage. Son état est évalué au jour le jour.

- Pierre-Alexandre Parenteau a de nouveau patiné en solitaire en compagnie du préparateur physique Pierre Allard. Il a patiné sur la deuxième glace du Complexe sportif Bell au même moment où l’équipe se retrouvait sur la première glace. Michel Therrien a confirmé que Parenteau allait être du voyage.

- Alex Galchenyuk, qui a raté les deux plus récentes rencontres en raison d’un virus était de retour à l’entraînement. Il évoluait à l’aile droite au sein d’un trio avec Tomas Plekanec et Lars Eller.

- Christian Thomas et Jarred Tinordi étaient également de l’entraînement, le premier portant une cage complète en guise de visière et le second portant une demi-visière en plus d’une mentonnière, comme lors de la fin de la rencontre de samedi contre les Blue Jackets. Il faut rappeler que ces mesures de précaution supplémentaires sont le résultat de bagarres pendant le match contre Columbus.

- Alexei Emelin est le seul joueur des Canadiens à ne pas suivre l’équipe sur la route cette semaine, lui qui a été victime d’une blessure au haut du corps tôt lors du match de mercredi dernier, à Ottawa.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty – Desharnais - Gallagher
Eller – Plekanec – Galchenyuk
Bournival – Malhotra – Thomas
Prust – De La Rose- Weise
Sekac

Subban - Markov
Beaulieu - Gilbert
Pateryn - Tinordi
Gonchar – Weaver
|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 21.02.2015 / 13 h 02 HE

BROSSARD – Les Canadiens ont tenu un entraînement samedi matin en préparation pour leur rencontre face aux Blue Jackets de Columbus plus tard en soirée.

- Suite à l’entraînement, Michel Therrien a confirmé que le jeune attaquant Alex Galchenyuk manquera une deuxième rencontre de suite, toujours incommodé par un virus. C’est donc dire qu’il ne devrait pas y avoir de changement dans la formation des Canadiens ayant foulé la glace du Centre Bell jeudi face aux Panthers.

- L’entraîneur-chef des Canadiens a également laissé savoir que P.K. Subban prendrait part à la rencontre de samedi soir, bien que son défenseur étoile n’était pas à l’entraînement de samedi, obtenant plutôt une journée de traitements. Il s'agit certainement d'une nouvelle rassurante pour l’équipe, qui doit déjà composer avec une brigade défensive décimée des temps qui courent, alors que Sergei Gonchar et Alexei Emelin ont tous les deux été blessés durant la dernière semaine. Si cela en inquiète certains, le pilote du Tricolore se fait rassurant à propos de la situation à la ligne bleue.

« Les équipes font toujours face à différents types d’adversité pendant la saison », a souligné Therrien. « On en a la preuve avec une brigade défensive un peu affectée par les blessures, surtout certains vétérans. Je ne vois pas de mal à ça. On intègre Greg Pateryn, on donne beaucoup plus de responsabilités à Nathan Beaulieu, par exemple, on a intégré Jarred Tinordi lors du dernier match. Je vois beaucoup plus ça comme une opportunité pour nos jeunes joueurs de démontrer où ils en sont. »

- Si près de la moitié des effectifs des Canadiens à la ligne bleue provient d’Hamilton, il peut s’agir d’un élément rassurant pour les principaux intéressés, qui se connaissent déjà très bien.

« C’est bien, je crois qu’il peut s’agir de notre chance », d’affirmer Jarred Tinordi, qui disputera samedi soir son 11e match avec le grand club cette saison. « C’est une bonne opportunité pour nous de démontrer ce qu’on peut faire. C’est difficile pour les défenseurs, mais je joue mon jeu et j’aide l’équipe à remporter des matchs. Nous jouons ensemble depuis trois ans maintenant. Ça ajoute du confort d’avoir une idée de l’endroit où se trouvera ton partenaire sur la glace. Ça aide certainement. »

« Plusieurs joueurs de l’équipe actuelle ont fait leurs débuts à Hamilton et ils nous comprennent », a ajouté Beaulieu, qui a déjà disputé 43 rencontres cette saison, la plupart aux côtés de Sergei Gonchar. « Lorsque tu arrives ici, tu sais à quel point chaque match est important. Nous nous supportons tous. Même si nous avons tous le même but, d’être un bon joueur dans la LNH, nous nous aidons tous. Nous nous aidons à nous relever quand nous tombons. Nous avons connu des bons et des mauvais moments au courant des deux dernières saisons et demie, et nous avons été là les uns pour les autres. »

- Les jeunes défenseurs ne sont pas les seuls à obtenir une chance de démontrer ce qu’ils peuvent faire depuis quelques semaines. Jacob De La Rose disputera samedi soir son 10e match dans la LNH. Lors de son point de presse, Michel Therrien a fait un bilan du jeune attaquant suédois de 19 ans.

« On le voit continuer à progresser. La chose qui est importante pour n’importe quel joueur, mais surtout un jeune joueur, c’est qu’il se doit d’être responsable », note l’entraîneur chef des Canadiens, expliquant que les joueurs, peu importe leur niveau dans la LNH, se doivent d’être bien positionné et de prendre de bonnes décisions avec ou sans la rondelle. « C’est ce qu’on retrouve avec De La Rose. Il est très responsable. C’est toujours un défi pour les jeunes joueurs. »

- L’attaque des Canadiens n’a pas réussi à marquer plus de deux buts lors de chaque rencontre à ses quatre dernières sorties et se classe 21e dans la ligue avec 151 filets depuis le début de la saison, n’ayant compté que cinq buts de plus que l’offensive des Blue Jackets. Cela étant dit, si les Canadiens mènent la ligue au chapitre des buts accordés, avec 130 seulement, les Blue Jackets sont la cinquième équipe qui en accorde le plus avec 173.

Bien que l’offensive montréalaise semble avoir de la difficulté à faire bouger les cordages, ce n’est pas par manque d’effort. Lors de la rencontre de mercredi face aux Sénateurs, les Canadiens ont effectué 44 tirs au but, leur plus haut total cette saison, et jeudi soir, Roberto Luongo a dû composer avec 39 tirs au but.

« Nous devons en obtenir plus de l’intérieur », soulève Lars Eller, dont le dernier but remonte à l’éclosion de l’offensive des Canadiens face aux Devils, le 7 février dernier. « Nous marquons beaucoup de l’extérieur, mais nous devons nous positionner devant le gardien adverse pour lui enlever ses yeux, obtenir des retours et des buts moins beaux. Gally en a obtenu deux comme ça au dernier match et parfois, c’est ceux qui risquent de rentrer. Nous devons tous faire la même chose et gagner la bataille dans l’enclave. »

- Carey Price obtiendra le départ face aux Blue Jackets, ayant quitté la patinoire avant son homologue Dustin Tokarski.

- La rencontre débutera dès 19h sur les ondes de TVA Sports et de City.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 18.02.2015 / 12 h 51 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel au Centre Canadian Tire de Kanata, en vue de leur rencontre en soirée avec les Sénateurs.

- Au total, 19 joueurs ont participé à l’entraînement incluant les deux gardiens de but. Les seuls absents étaient P.K. Subban, Tomas Plekanec et Lars Eller.

- Rappelé des Bulldogs de Hamilton dimanche dernier, le défenseur Greg Pateryn aura l’occasion de disputer un premier match dans l’uniforme tricolore cette saison. Le jeune de 24 ans ne devrait toutefois pas être trop dépaysé puisque Michel Therrien a cru bon de le jumeler avec quelqu’un qu’il a côtoyé pendant un bon moment sur une patinoire.

«Je devrais jouer avec Nathan Beaulieu ce soir. Nous avons une bonne chimie en raison du temps qu’on a passé ensemble avec les Bulldogs. Nous avons évolué ensemble pendant deux ans. Il sait où je suis sur la glace, il parle beaucoup et c’est un excellent patineur. Il va beaucoup m’aider ce soir», explique Pateryn, qui prend la place du vétéran Mike Weaver dans la formation. «Mon jeu a bien changé depuis l’an dernier. C’est certain qu’il y a des éléments qui sont demeurés les mêmes, mais j’ai peaufiné certains éléments qui m’ont aidé à me rendre jusqu’ici et qui, je l’espère, me permettront d’y rester. »

- Au quatrième rang de la LNH au chapitre du désavantage numérique avec une efficacité de 85,4%, les Canadiens ont non seulement du succès en zone défensive, mais avec la présence de joueurs comme Max Pacioretty et Tomas Plekanec, les chances de marquer du Tricolore, même avec un homme au cachot, sont bien présentes.

«Il y a beaucoup de stratégie impliquée dans le fonctionnement du désavantage numérique. Quand tu regardes ça de l’extérieur, parfois tu crois que c’est juste d’aller sur la glace et réagir à ce qui se passe », lance Pacioretty qui s’est vu confier beaucoup plus de missions défensives par son entraîneur cette saison que par le passé et qui répond bien à l’appel avec un différentiel de plus-29. «Mais maintenant, je vois bien qu’on essaie de changer des choses parfois pour surprendre l’adversaire et même obtenir des chances de marquer. Nous avons eu bien des occasions et nous devenons meilleurs à chaque présence.»

- Therrien a également fait un changement à sa formation à l’avant, permettant à Jiri Sekac de réintégrer l’alignement à la place de Manny Malhotra.

«On a voulu qu’il prenne un certain recul pour s’assurer qu’il puisse disputer un bon match, qu’il puisse compléter ses jeux, qu’il soit en mesure d’être plus efficace en échec-avant », a lancé le pilote des Canadiens au sujet du retour de l’attaquant qui fera une première apparition depuis le 12 février. «On a tenté l’expérience comme ça en début de saison, ça a été efficace. Maintenant, on espère qu’il va réagir de la bonne manière.»

Avec seulement 47 matchs d’expérience dans la LNH derrière la cravate, Sekac sait qu’une position permanente dans l’alignement des Canadiens est toujours à l’enjeu, mais le Tchèque de 22 ans sait aussi qu’il peut compter sur sa vaste expérience du monde du hockey.

«Je ne me considère pas comme une recrue. C’est ma quatrième saison au hockey professionnel, alors je suis mentalement solide et je sais comment gérer ce genre de situation », a lancé Sekac, qui a disputé trois saisons dans la KHL avant de s’amener à Montréal. «Ce n’est jamais facile d’être laissé de côté, mais je suis heureux d’avoir une nouvelle chance et je compte en tirer profit au maximum.»

- Tel que confirmé par Michel Therrien mardi après-midi, c’est Dustin Tokarski qui sera devant la cage du Tricolore. Il s’agira d’un 12e départ cette saison pour le gardien de 25 ans qui présente un pourcentage d’efficacité de 91,4% et une moyenne de buts alloués de 2,67.

Avec les absences de Robin Lehner et de Craig Anderson, tous les deux blessés, les Sénateurs devront compter sur les services d’Andrew Hammond pour la rencontre de mardi soir. Il s’agira d’un premier départ dans la LNH pour Hammond qui est venu en relève lors de la plus récente rencontre des Sénateurs, contre les Hurricanes de la Caroline dimanche soir. Il a accordé deux buts sur cinq tirs en 21 minutes de jeu.

«Quand il y a un gardien comme ça, il faut tirer le plus souvent sur lui, envoyer des joueurs au filet en espérant marquer tôt dans le match », lance le tireur de précision du Tricolore, Max Pacioretty, qui a déjà marqué 26 buts cette saison. «Si on ne réussit pas à marquer, au moins, il est conscient de notre présence. Il faut trouver une façon de faire ça ce soir. »

- L’affrontement Canadiens – Sénateurs débute à 19h et sera diffusé sur les ondes de RDS et de Sportsnet.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face : Canadiens @ Sénateurs
De l’inspiration et du baseball

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 17.02.2015 / 15 h 28 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement mardi après-midi au Centre Canadian Centre en vue de leur rencontre de mercredi soir contre les Sénateurs d’Ottawa.

- Un seul joueur n’a pas participé à l’entraînement, optant plutôt pour une journée de thérapie, soit Andrei Markov.

- Michel Therrien a décidé d’opter pour un entraînement non-conventionnel pour l’occasion, y allant d’une partie de «baseball sur glace », jeu inventé par les joueurs il y a quelques années. Le pilote du Tricolore convie sa formation à un exercice du genre au moins une fois par année, au grand plaisir des joueurs, comme des entraîneurs, qui patinent et qui s’entraînent, dans un cadre plutôt ludique.

L’équipe gagnante de cette année a été formée par Nathan Beaulieu et elle était composée de Dan Lacroix, Dustin Tokarski, Max Pacioretty, Tom Gilbert et lui-même. D’ailleurs une photo de la formation victorieuse ira fort probablement s’accrocher sur un mur du Complexe sportif Bell, alors que Clément Jodoin a immortalisé le moment.

- L’entraîneur-chef a confirmé qu’il séparera le fardeau entre ses deux gardiens de buts pour les deux rencontres à venir. C’est Dustin Tokarski qui obtiendra le départ mercredi contre les Sénateurs alors que c’est Carey Price qui défendra la cage du Tricolore contre les Panthers de la Floride, jeudi soir, au Centre Bell.

- Le pilote du Tricolore n’a par contre pas voulu confirmer de changements à sa formation en vue de la rencontre de mercredi, se contentant de voir que ses changements seront dévoilés avant la rencontre.

|
|
|