Nouvelles
PUBLIÉ SUR dimanche, 18.01.2015 / 16 h 13

Le gardien Joey MacDonald a été retourné aux Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine de hockey dimanche en fin d’après-midi. MacDonald, rappelé des Bulldogs en fin de journée vendredi a été l’adjoint de Dustin Tokarski lors de la rencontre de samedi contre les Islanders de New York. Il n’a toutefois pas eu la chance de garder les buts au cours de son séjour à Montréal.

Le gardien de 34 ans avait été rappelé des Bulldogs par précaution, alors que Carey Price était absent en raison d’une blessure mineure au haut du corps. Price a d’ailleurs mentionné aux partisans présents au Centre Bell lors de la Pratique Provigo des Canadiens que son absence serait de très courte durée.

En 16 départs cette saison avec les Bulldogs de Hamilton, Macdonald présente une fiche de 6-7-3, accordant en moyenne 2,96 buts par match. La prochaine rencontre des Bulldogs sera le 23 janvier, alors qu’ils affronteront les Marlies de Toronto, à Hamilton.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 17.01.2015 / 12 h 59

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell de Brossard, en vue de leur rencontre en soirée avec les Islanders de New York au Centre Bell.

- Rappelé des Bulldogs de Hamilton en soirée vendredi, le gardien Joey MacDonald était de l’entraînement matinal du Tricolore.

- Pierre-Alexandre Parenteau n’était pas de l’entraînement. L’attaquant a bénéficié d’une journée de traitement samedi. Michel Therrien a toutefois confirmé lors de son point de presse suivant l’entraînement que l’attaquant ne participera pas à la rencontre de samedi soir contre les Islanders de New York.

- Carey Price n’était pas de l’entraînement de samedi matin. Le gardien a subi une blessure au haut du corps lors de la rencontre de mercredi contre les Blue Jackets de Columbus. Selon l’entraîneur il s’agit d’une blessure mineure et son état sera réévalué sur une base quotidienne.

«On ne sait pas s’il sera en mesure de disputer le prochain match ou encore le Match des étoiles. Mais une chose est certaine, il ne s’agit pas d’une blessure majeure et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. On verra comment il réagira aux traitements », a expliqué Therrien. «Il se sentait apte à être le second gardien lors du match à Ottawa après avoir reçu des traitements. Mais hier matin il se sentait un peu raide et c’est pour ça qu’on a décidé, par mesure de prévention, de ne pas le faire jouer ce soir. »

- Price étant absent, c’est donc Dustin Tokarski qui se retrouvera devant la cage du Tricolore pour le duel avec les Islanders. Pour les joueurs du Tricolore, que ce soit un ou l’autre des gardiens, peu importe, la troupe de Michel Therrien étant la quatrième formation du circuit Bettman en terme de buts accordés avec 2,33 buts en moyenne par match.

«On a confiance en lui. On a confiance en nos deux gardiens. C’est sûr que Carey demeure le numéro 1, mais en même temps Ticker a été là l’an passé quand ça comptait », explique David Desharnais. «Il a fait un travail exceptionnel. Il fait la même chose cette année. Je ne suis pas trop inquiet de ce côté-là. »

- En l’absence de Parenteau et en raison de la relative pénurie d’offensive que connaissent les Canadiens ces temps-ci, Michel Therrien a décidé de jongler une fois de plus avec ses trios. Parmi les changements exécutés par l’entraîneur-chef on retrouvait la mutation d’Alex Galchenyuk à l’aile, lui qui évoluait au centre depuis le début du mois de décembre.

«Ma préoccupation en tant qu’entraîneur c’est de m’assurer que dans le développement des jeunes joueurs, ils gardent une certaine constance et une certaine confiance. Je me suis assis avec Alex ce matin. Il se sent plus confortable présentement à l’aile alors on a pris des décisions en conséquence », a affirmé le pilote des Canadiens qui a décidé de remettre David Desharnais au centre et de compléter le trio avec Gallagher. «Notre travail est de l’épauler et de s’assurer qu’il soit confortable et ait confiance. C’est un processus avec les jeunes joueurs. Ça ne veut pas dire qu’il va rester à l’aile toute la saison. »

De plus, Therrien a également modifié la composition d’un autre trio en jumelant Dale Weise à Tomas Plekanec et Max Pacioretty.

«Quand Weise est à son meilleur, il peut jouer avec des gars comme Plekanec et Pacioretty », souligne l’entraîneur. «En même temps, on cherche des solutions pour essayer de générer plus d’offensive. »

-Les partisans qui ont acheté leurs billets pour la rencontre avec les Islanders seront choyés puisqu’ils risquent d’avoir droit à un duel plus qu’intéressant entre deux formations qui oscillent dans les hauteurs du classement dans l’Est. Grâce à leur victoire de vendredi soir face aux Penguins, la troupe de Jack Capuano se retrouve au premier rang.

«Ils ont une saison exceptionnelle. Ils ont connu des difficultés par le passé, mais on voit qu’aujourd’hui, ils sont très responsables et engagés dans la défensive. Ils veulent faire les séries, pas seulement cette année, mais toutes les années », lance le défenseur P.K. Subban, qui voit son bon ami John Tavares mener la colonne des pointeurs des Islanders avec 42 points en 44 matchs cette saison. «Ils ont des gars qui sont capables de mettre la rondelle dans le filet. Il faut faire particulièrement attention quand un gars comme Tavares est sur la glace. »

- Le match débute à 19h au Centre Bell. Il est télédiffusé sur les ondes de TVA Sports et de Sportsnet.

Trios à l’entraînement
Pacioretty – Plekanec – Weise
Galchenyuk – Desharnais – Gallagher
Sekac – Eller – Thomas
Bournival – Malhotra - Prust

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Islanders
Tom au boulot
|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 16.01.2015 / 17 h 10

Les Canadiens ont rappelé le gardien Joey MacDonald des Bulldogs de Hamilton vendredi. MacDonald, un vétéran de neuf saisons dans la LNH, a remporté 6 de ses 16 matchs avec les Bulldogs jusqu’à présent en 2014-2015. Il avait été rappelé pour un match en décembre afin de seconder Carey Price.

La raison principal de ce rappel est la situation actuelle de Carey Price. L'état du gardien de 27 ans sera réévalué au jour le jour (haut du corps).

MacDonald, originaire de la Nouvelle-Écosse a récolté 44 victoires en 133 matchs dans la LNH avec les Red Wings de Détroit, les Islanders de New York, les Flames de Calgary, les Maple Leafs de Toronto et les Bruins de Boston.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 14.01.2015 / 14 h 02

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel au Nationwide Arena en vue de leur premier match de la saison contre les Blue Jackets de Columbus. La troupe de Michel Therrien tentera de mettre fin à une séquence de deux défaites subies contre le Lightning et les Penguins la semaine dernière. Les Blue Jackets traversent également une séquence de deux défaites d’affilée.

- Parfois, lorsque les choses stagnent, il faut brasser la soupe. C’est ce que l’entraîneur-chef Michel Therrien tente de faire pour réanimer l’attaque quelque peu amorphe depuis les deux derniers matchs, récoltant seulement trois buts. Si ces changements peuvent être déstabilisants, ils peuvent également faire l’effet contraire. Le pilote des Canadiens avait tenté pareille expérience plus tôt cette saison lors du voyage dans l’Ouest canadien. Le Tricolore s’en était tiré avec un point après être revenu de l’arrière par deux buts avec huit minutes à faire au match.

- « Quand ça ne va pas bien offensivement, c’est bien de brasser les choses pour créer des étincelles », admet Max Pacioretty qui est à deux buts d’atteindre le plateau des 20 cette saison. « Il peut arriver que l’on devienne trop confortable avec nos compagnons de trio et que la production diminue. Le simple fait de voir de nouveaux visages autour de soi peut aider à retrouver la touche. C’est avec cette mentalité que Michel veut entamer le match de ce soir. En espérant pouvoir diriger plus de rondelles devant le filet. Nous l’avons vécu plus tôt cette saison à Vancouver, il avait changé les trios drastiquement et ce fut bénéfique pour nous. »

- Pierre-Alexandre Parenteau reprendra le collier dès ce soir contre les Blue Jackets. Le Québécois était incommodé par une blessure au haut du corps depuis le 2 janvier alors que ce dernier ait été frappé durement au centre de la patinoire par l’attaquant des Devils Tim Sestito. Parenteau débutera le match en compagnie d’Alex Galchenyuk et Brandon Prust.

- « C’est arrivé à quelques occasions cette saison que nous éprouvions des problèmes à marquer des buts », est d’avis le natif de Hull. « Nous avons trois ou même quatre trios qui peuvent marquer. Les combinaisons de joueurs ont été passablement modifiées, mais je crois que ça va bien aller. J’ai adoré jouer avec Galchenyuk au début de la saison. Nous avons joué peut-être 10 ou 12 matchs ensemble. C’est un gars qui possède beaucoup de talent. D’être avec Prust, qui est un dur compétiteur, ça devrait bien fonctionner. »

- Il ne faut pas se fier au classement: malgré leur fiche sous .500 et leur sixième position dans la division Métropolitaine, les Blue Jackets forment une équipe coriace détenant un impressionnant pourcentage de réussite sur l’avantage numérique avec 24.5%. Avec cette statistique qui les place au deuxième rang dans la Ligue, Michel Therrien est d’avis qu’il ne faut pas prendre à la légère la troupe de Todd Richards.

- « Les Blue Jackets ont été affectés par les blessures, leur position au classement ne reflète pas leur talent. C’est une équipe très difficile à affronter », affirme l’entraîneur-chef du Tricolore. « Il nous faudra être très disciplinés, parce que leur jeu de puissance connait beaucoup de succès présentement. Il faut tout simplement jouer un bon match serré sur la route et profiter de nos chances de marquer. »

- Carey Price ne sera pas seul lors des festivités du Match des étoiles lors de son retour à Columbus le 24 et 25 janvier prochain. Jiri Sekac remplacera l’attaquant Tanner Pearson des Kings de Los Angeles à titre de recrue étoile. Pearson a subi une fracture de la jambe lors du match contre les Jets samedi dernier. À 22 ans, Sekac est fébrile à l’idée d’avoir l’opportunité de vivre cette expérience unique parmi les meilleurs hockeyeurs au monde.

- « Je suis heureux d’avoir la chance de vivre tout ça. Ça sera extraordinaire de pouvoir être autour des vedettes de la LNH. C’est énorme pour moi et également un honneur de faire partie de l’équipe des recrues », raconte l’attaquant tchèque, le sourire aux lèvres. « Je m’en y attendais pas. Je pensais plutôt prendre des vacances, mais maintenant je suis très heureux de faire partie de tout ça. J’ai essayé de me connecter au wi-fi dans l’avion pour apprendre la nouvelle à mon père! »

- Carey Price en sera à son 35e départ de la saison, mercredi soir. Le gardien des Canadiens possède une fiche de 2-3-1, une moyenne de buts alloués de 2,81 et un pourcentage d’arrêts de ,907 en sept matchs en carrière face aux Blue Jackets. Du côté de Columbus, c’est le gardien russe, Sergei Bobrovsky, qui devrait entamer le match.

- La rencontre de mercredi soir contre les Blue Jackets débutera à 19h sur les ondes de RDS et de Sportsnet.

À VOIR AUSSI
Échos de vestiaire: pratique à Columbus
Face à face

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 13.01.2015 / 16 h 35
Les Canadiens auront un deuxième représentant au Match des Étoiles de la LNH, les 24 et 25 janvier prochains à Columbus

En effet, après Carey Price, dont la participation a été confirmée samedi soir, c’était au tour de Jiri Sekac de recevoir l’invitation mardi en fin d’après-midi. L’attaquant tchèque y sera en tant que recrue, en remplacement de Tanner Pearson, des Kings de Los Angeles. Sekac participera aux concours d’habiletés qui auront lieu le samedi. À sa première saison dans la LNH, Sekac compte 15 points dont sept buts, en 34 matchs.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 13.01.2015 / 12 h 07

- Les Canadiens ont tenu un entraînement complet mardi matin au Complexe sportif Bell, à quelques heures de leur départ pour l’Ohio, où ils joueront contre les BlueJackets de Columbus, mercredi soir.

- Avant le début de l’entraînement, les unités d’avantage numérique ont travaillé en compagnie de Clément Jodoin et de Dan Lacroix pendant environ une vingtaine de minutes. Les combinaisons étaient les mêmes que lors de l’entraînement de lundi. Sur une des unités, on retrouvait donc un seul défenseur, soit P.K. Subban, alors que Pierre-Alexandre Parenteau était dans la mêlée en compagnie de David Desharnais, Max Pacioretty et Brendan Gallagher. L’autre unité était également intacte, composée d’Alex Galchenyuk, Lars Eller et Tomas Plekanec, avec comme défenseurs les deux quart-arrières que sont Sergei Gonchar et Andrei Markov.

- En défensive, il serait possible de voir Mike Weaver réintégrer l’alignement mercredi soir contre les BlueJackets, lui qui a été laissé de côté lors des sept derniers matchs de la formation, en plus d’avoir raté les cinq précédents en raison d’une commotion. Il patinait en compagnie de Tom Gilbert lors de l’entraînement de mardi matin. Michel Therrien n’a toutefois pas voulu confirmer, ni infirmer le retour de Weaver dans la formation en vue du match de mercredi.

- Bonne nouvelle à l’avant, Michel Therrien a confirmé que si le prochain entraînement de Pierre-Alexandre Parenteau est concluant, ce dernier sera de retour en uniforme dès mercredi. L’ailier droit de 31 ans a raté les trois derniers matchs des siens en raison d’une commotion cérébrale mineure subie le 2 janvier dernier, contre les Devils du New Jersey.

- C’est Carey Price qui défendra la cage du Tricolore face aux BlueJackets. Il s’agira d’un septième départ en carrière pour lui contre la troupe de l’Ohio et d’un 35e pour lui en 2014-2015. Michel Therrien a toutefois préféré attendre avant de confirmer l’identité de son gardien partant pour le match de jeudi soir, à Ottawa.

Trios et duos à l’entraînement
Desharnais – Eller –Weise
Pacioretty – Plekanec – Gallagher
Prust – Galchenyuk – Parenteau
Bournival – Malhotra – Thomas/Sekac

Beaulieu – Gonchar
Markov – Subban
Gilbert – Weaver
Emelin
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 12.01.2015 / 12 h 57

BROSSARD – Les Canadiens ont tenu un entraînement lundi matin en prévision du voyage qui les amènera en direction de Columbus et Ottawa, mercredi et jeudi.

Le personnel d’entraîneurs a consacré l’entièreté de l’entraînement aux unités spéciales. Lors de leurs 22 dernières occasions, les Canadiens n’ont fait mouche qu’une fois sur l’avantage numérique.

Pour l’occasion, les entraîneurs ont joué avec les trios des Canadiens, plaçant notamment Max Pacioretty et Brendan Gallagher avec Tomas Plekanec. Pacioretty a également passé certains moments de l’entraînement avec David Desharnais. Alex Galchenyuk, de son côté, était au centre d’un trio composé de Brandon Prust et Pierre-Alexandre Parenteau.

L’attaquant Pierre-Alexandre Parenteau, qui n’a pas joué depuis avoir subi une blessure au haut du corps le 2 janvier au New Jersey, a participé à l’entraînement avec ses coéquipiers. L’attaquant québécois affirme aller mieux et se dit heureux de retrouver ses coéquipiers sur la glace.

« Ce n’était pas une longue absence, mais c’était quand même trois matchs », d’affirmer le joueur québécois suite à l’entraînement. « J’ai eu une petite commotion, mais je devais suivre un protocole. Ce n’était rien de trop majeur, mais quand on se fait frapper comme ça au niveau du visage, il y a un protocole à suivre pour les trois ou quatre journées à suivre. C’est ce que j’ai fait et aujourd’hui je suis de retour avec mon équipe. »

Encore une fois Brandon Prust a offert une petite leçon de combat à P.K. Subban, qui a avoué ne pas progresser à ce chapitre. « Aucun progrès! », s’est exclamé le défenseur en riant. « Aujourd’hui, il a réussi à passer mon maillot de corps par-dessus ma tête. Je ne sais pas si c’est du progrès ou pas. Si on se battait pour vrai, je pense que j’aurais une chance. »

Trios à l’entraînement :
Pacioretty - Plekanec - Gallagher
Prust - Galchenyuk - Parenteau
Desharnais - Eller - Weise
Bournival - Malhotra - Sekac
Thomas
|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 11.01.2015 / 18 h 14

MONTRÉAL – Du hockey, au Québec, on en mange!

La preuve, la tenue du 16e Festival de hockey mineur Esso au Centre Bell, à Montréal. Au total, 40 équipes de partout à travers le Québec se donnent rendez-vous dans la métropole pour y disputer une vingtaine de matchs de hockey.

C’est l’occasion pour plus de 680 jeunes hockeyeurs de fouler la glace du Centre Bell pour une première fois Certains sont même venus d’aussi loin que de Saguenay ou de Rimouski pour participer à l’événement qui s’étale sur deux jours, de 7h15 le matin jusqu’à 20h30.

Pour participer au Festival de hockey mineur Esso, les équipes ont dû faire preuve de créativité. En effet, les jeunes hockeyeurs et leur organisation ont fait parvenir une vidéo aux Canadiens contenant le mythique chant « Go Habs Go». À partir des vidéos envoyées, les 40 équipes ont été sélectionnées pour faire partie de l’événement.

Les équipes sont composées de jeunes de tous les âges et de tous les calibres, allant de Novice à Bantam.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 10.01.2015 / 18 h 00

Carey Price a été sélectionné pour représenter les Canadiens au prochain week-end du Match des étoiles, les 24 et 25 janvier à Columbus. Price en sera à une quatrième participation à cet événement, lui qui y avait pris part en 2009, 2011 et en 2012. Avant le match de samedi soir face aux Penguins, le gardien de 27 ans présente un dossier 22-10-1 - ses 22 victoires le placent au deuxième rang à ce chapitre dans la LNH - une moyenne de buts alloués de 2,20 et un pourcentage d'efficacité de 0,927 %.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 10.01.2015 / 12 h 18

- Les Canadiens se sont entraînés samedi matin au Complexe sportif Bell de Brossard, quelques heures avant d’affronter les Penguins de Pittsburgh en soirée. Seuls Carey Price, P.K. Subban, Max Pacioretty, Sergei Gonchar David Desharnais, Tomas Plekanec et Tom Gilbert ne sont pas sautés sur la glace.

- Pour la première fois depuis quelques jours, Pierre-Alexandre Parenteau a patiné avec ses coéquipiers. Rappelons que ce dernier est incommodé par une blessure au haut du corps et qu’il ne sera pas en uniforme ce soir.

- Un joueur qui devrait l’être est Christian Thomas, rappelé jeudi des Bulldogs de Hamilton. Si on se fie aux dernières séances d’entraînement, il devrait évoluer aux côtés de Sven Andrighetto et Michaël Bournival. Ce sera en quelque sorte des retrouvailles pour les trois comparses puisqu’ils ont évolué à quelques occasions ensemble au sein du même trio dans la Ligue américaine. Ils sont les trois jeunes, ils sont affamés et ils veulent démontrer à leurs patrons qu’ils peuvent amener quelque chose à la formation.

« On n’a pas joué souvent ensemble, mais quand on était réunis à Hamilton, ça avait bien été. J’ai hâte de voir ce que ça va donner ce soir. On fait un bon mélange ensemble. Christian patine vite, il travaille fort et il a beaucoup de talent. On sait c’est quoi notre rôle, on est une ligne d’énergie. Il faut aussi créer de l’offensive. On va se concentrer là-dessus ce soir », explique Bournival, qui a disputé sept rencontres avec les Bulldogs cette saison. « On est tous à nos débuts dans la LNH et on veut tous faire bonne impression. C’est une belle opportunité de démontrer ce qu’on peut faire. C’est sûr qu’on est jeunes, mais si on travaille fort, on devrait avoir de bonnes chances de marquer. »

En vrac: Bournival

- Pour la deuxième fois en une semaine, les Penguins et le Tricolore croiseront le fer. Samedi dernier au CONSOL Energy Center, Montréal avait défait l’équipe locale par la marque de 4 à 1. La rencontre de ce soir sera la troisième et dernière entre ces deux formations, Pittsburgh avait également joué un tour aux Canadiens sur leur patinoire en l’emportant par jeu blanc en novembre. Tout et chacun dans le vestiaire du bleu-blanc-rouge savent qu’ils feront face à un défi important samedi, surtout que les deux équipes ont chacune 54 points au classement. Souhaitant également faire oublier leur contre-performance de mardi face au Lightning, ce sont des joueurs gonflés à bloc qui sauteront sur la patinoire samedi soir, autant d’un côté comme de l’autre.

« Nous devons simplement avoir la même mentalité que lors de notre dernier affrontement. Nous ne sommes pas satisfaits de notre performance face à Tampa Bay, mais nous savons que Pittsburgh est une excellente équipe de hockey comme le Lightning », mentionne Nathan Beaulieu, qui a été utilisé durant 16:34 la semaine dernière face aux Penguins. « Nous avions disputé un excellent match dans leur amphithéâtre la semaine dernière, nous savons donc qu’ils seront affamés. Ce sera un match difficile et nous devons nous y préparer. Ils sont tellement talentueux, vous ne pouvez pas contrôler ça. Si vous leur permettez d’aller en supériorité, ils auront cinq vedettes sur la glace, nous devrons donc éviter cette situation et naturellement connaître un bon départ. »

- Carey Price devrait être devant le filet des Canadiens samedi soir. Il présente un dossier en carrière de 10-10-0-2 en 23 apparitions face aux Penguins. Il avait amorcé les deux duels face à l’équipe de la Pennsylvanie en 2014-2015.

- Le match débute à 19 heures.

À VOIR AUSSI :
Échos de vestiaire
Face à face : Canadiens-Penguins

|
|
|