Nouvelles
PUBLIÉ SUR mercredi, 8.04.2015 / 12 h 54 HE

BROSSARD – Après une journée de repos en Floride, les Canadiens étaient de retour au Complexe sportif Bell pour se préparer à leurs deux dernières rencontres du calendrier régulier.

null

- Suite à l’entraînement, Michel Therrien a indiqué que l’attaquant Max Pacioretty a rencontré les médecins à Montréal et qu’il manquerait les deux dernières rencontres de la saison régulière en raison d’une blessure au haut du corps subie dimanche soir face aux Panthers. L’attaquant sera réévalué la semaine prochaine par les médecins. L’entraîneur-chef n’écarte pas la possibilité d’un retour dès la semaine prochaine.

- Les représentants des médias affectés à la couverture de l’équipe ont choisi l’attaquant des Canadiens Dale Weise comme récipiendaire du trophée Jacques-Beauchamp-Molson pour la saison 2014-2015. Cet honneur est remis au joueur ayant eu un rôle déterminant dans les succès de l’équipe durant la saison régulière, sans toutefois en retirer d’honneur particulier. Weise succède à l’attaquant Brian Gionta qui avait remporté l’honneur en 2013-2014.

- Les Canadiens seront de retour en action jeudi soir alors qu'ils affronteront les Red Wings de Detroit lors de la dernière partie du calendrier régulier au Centre Bell. Carey Price sera devant le filet des siens, espérant obtenir sa 43e victoire de la saison et réécrire le livre des records des Canadiens.

Attaquants et défenseurs à l’entraînement
Galchenyuk – Plekanec - Gallagher
Smith-Pelly - Desharnais – Parenteau
De la Rose - Eller – Weise
Prust - Malhotra/Mitchell – Flynn

Markov - Subban
Emelin - Petry
Beaulieu – Gilbert
Extra: Gonchar-Pateryn-Weaver

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 7.04.2015 / 10 h 59 HE

- En ce lendemain du long congé de Pâques, les Canadiens ont repris le chemin de Montréal après avoir passé quelques jours en Floride suivant leur victoire convaincante de dimanche de 4 à 1 contre les Panthers.

- Avant de quitter Fort Lauderdale, Michel Therrien a rencontré les médias à l’hôtel. Questionné à propos de la situation de Max Pacioretty, il a mentionné que celui-ci allait rencontrer les médecins seulement mercredi à Montréal, mais qu'il ne serait pas en uniforme pour la rencontre de jeudi face aux Red Wings. Pacioretty a quitté la rencontre dimanche après avoir lourdement donné contre la patinoire et la bande en début de rencontre.

- Alors qu’il y avait un entraînement prévu en Floride avant le départ de l’équipe, le pilote des Canadiens a préféré donner congé à ses joueurs en cette journée de voyagement.

« Le calendrier nous permettait de donner un congé aux joueurs. Les gars ont travaillé fort tout au long de la saison et quand tu vois une occasion comme ça, c’est important de leur donner du temps », a souligné Therrien qui devrait voir ses joueurs reprendre l’entraînement mercredi matin, à Brossard. « On avait fait la même chose l’an passé. C’est important de garder de l’énergie pour s’assurer que les gars amorcent les séries de la bonne façon. Il nous reste deux matchs, trois entraînements avant les séries, donc on va avoir du temps pour faire de la préparation. »

- Avec deux matchs à faire au calendrier régulier, Michel Therrien a annoncé que c’est Carey Price qui sera devant la cage des siens pour affronter les Red Wings jeudi soir.

« On va y aller un match à la fois. C’est Carey qui va être là jeudi. Après, on va s’ajuster », a conclu le pilote des Canadiens au sujet des gardiens pour la rencontre de jeudi contre les Red Wings et contre les Maple Leafs, samedi.

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 2.04.2015 / 12 h 06 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel jeudi au Complexe sportif Bell de Brossard, en vue de leur affrontement avec les Capitals de Washington en soirée, au Centre Bell.

- Après avoir raté les quatre dernières rencontres des siens, Tom Gilbert reprendra du service contre les Capitals jeudi soir. Le vétéran défenseur s’était blessé à la mâchoire lors de la rencontre du 21 mars contre les Sharks de San Jose. C’est Greg Pateryn qui lui cédera sa place. Il rejoindra Mike Weaver et Sergei Gonchar sur la galerie de presse. Gilbert devrait être jumelé à Nathan Beaulieu pour la rencontre.

- Si les Canadiens veulent se donner les moyens de remporter cette rencontre, une des clés sera certainement la discipline. La formation menée par Barry Trotz sait faire payer l’indiscipline des équipes adverses comme en fait foi leur taux d’efficacité de 24,4 % lorsqu’ils sont en avantage numérique, bon pour le premier rang dans la LNH.

«C’est incroyable comme avantage numérique. Parfois des punitions sont appelées, ça fait partie du jeu, mais nous devons être plus disciplinés dans ce vestiaire », lance Nathan Beaulieu, qui a vu ses coéquipiers écoper de six pénalités mineures lors de leur dernière sortie, lundi contre le Lightning. «Nous le savons. Une équipe comme Washington va nous le faire payer si nous ne sommes pas disciplinés. »

De son côté, son partenaire à la ligne bleue, Tom Gilbert, assure que l’étude est maintenant terminée et qu’il faut se concentrer sur l’exécution.

«On a regardé pas mal de vidéos de leur avantage numérique ce matin. Leur formation est parfaite pour ça », mentionne celui qui portait encore une mentonnière à l’entraînement jeudi matin. «Si on leur donne l’occasion de marquer, ils vont le faire, alors il faut limiter des occasions

- Devante Smith-Pelly renouera avec l’action jeudi soir après avoir raté les deux plus récents affrontements. Il devrait prendre la place de Brian Flynn au sein du quatrième trio des Canadiens.

«Je suis content de revenir dans l’alignement. C’est plate de rester sur les lignes de côté, mais en même temps, ça permet de voir le jeu d’un autre angle, de prendre certains conseils et de les appliquer à mon jeu », a lancé Smith-Pelly, qui devrait former un trio en compagnie de Torrey Mitchell et de Jacob De La Rose.

«C’est un groupe très physique. J’ai joué contre eux quelques fois cette saison », a poursuivi Smith-Pelly qui a décerné près d’une cinquantaine de mises en échec en 15 matchs dans l’uniforme des Canadiens. «Ils ont du talent et de la puissance. Il va falloir qu’on joue de façon robuste et qu’on aille dans le trafic. Ce sont de potentiels adversaires en séries. Ce sera comme un match de séries. »

- Michel Therrien sera toujours en quête de sa 200e victoire en carrière derrière le banc des Canadiens. Il deviendrait seulement le quatrième pilote à atteindre ce plateau à Montréal après Dick irvin, Toe Blake et Scotty Bowman.

- Bien qu’il faudra que les Canadiens gardent Alex Ovechkin à l’œil, les défenseurs devront également porter une attention particulière aux autres menaces offensives. Avec 55 mentions d’aide et 73 points cette saison, Nicklas Backstrom en fait certainement partie. De ralentir Ovechkin n’est donc pas la seule priorité.

«C’est certain que c’est un joueur spécial pour avoir compté 50 buts autant de fois que lui. Mais il faut regarder les joueurs qui l’entourent aussi. Backstrom est probablement le meilleur passeur de la LNH en ce moment », a offert Beaulieu, qui jouera son 60e match de la saison jeudi soir. «C’est difficile. Tu veux te concentrer sur Ovi, mais il y a des gars comme Backstrom qui peuvent te faire payer. Il faut les respecter. »

C’est avec cette idée en tête que le défenseur de 22 ans insiste sur le fait qu’il faut sceller la zone défensive. D’accorder du temps à Ovechkin et Backstrom n’est pas une option.

«L’écart entre eux et nous va être important. On ne veut pas leur laisser de temps pour exécuter des jeux à la ligne bleue. On veut les obliger à envoyer les rondelles en fond de territoire et à travailler pour les récupérer », a insisté Beaulieu. «La ligne bleue, voilà ce qui va faire gagner le match ce soir. »

- Carey Price amorcera un 63e match cette saison, lui qui domine toujours la LNH pour le pourcentage d’arrêts, la moyenne de buts alloués, le nombre de victoires et le nombre de blanchissages. D’ailleurs un des neuf jeux blancs obtenus par Price en 2014-2015 a été obtenu contre l’adversaire de ce soir. Price a amorcé une seule rencontre cette saison contre les Capitals, le 31 janvier, alors qu’il avait stoppé les 36 tirs dirigés vers lui dans un gain de 1 à 0 en prolongation. Price est toujours en quête d’une 42e victoire pour égaler le record du Tricolore, détenu par Jacques Plante et Ken Dryden.

- En deux affrontements cette saison contre les Capitals, les Canadiens ont réussi à maintenir en échec la sixième meilleure offensive du circuit. Au total cette saison, les hommes de Barry Trotz n’ont fait vibrer les cordages qu’une seule fois derrière les gardiens du Tricolore, les hommes de Michel Therrien l’emportant 2 à 1 le 9 octobre en tirs de barrage, puis 1 à 0 en prolongation le 31 janvier. Lors de ces rencontres et malgré ses 12 tirs au but, le meilleur marqueur de la Ligue, Alex Ovechkin, a été incapable de noircir la feuille de pointage. Son différentiel de moins-2 reflète bien l’effort défensif et offensif déployé par les Canadiens pour le contrer, avec succès.

- La rencontre débute à 19h30 au Centre Bell de Montréal et est télédiffusée sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.


Duos et trios probables pour le match contre les Capitals
Pacioretty – Plekanec – Gallagher
Galchenyuk – Desharnais – Parenteau
Weise – Eller – Prust
De La Rose – Mitchell– Smith-Pelly
Malhotra - Flynn

Markov – Subban
Emelin – Petry
Beaulieu – Gilbert
Gonchar – Pateryn
Weaver

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Capitals @ Canadiens
Freiner le Tsar
|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 1.04.2015 / 13 h 02 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement complet mercredi matin, exceptionnellement au Centre Bell, en raison de la prise de la photo d’équipe qui avait lieu quelques minutes avant l’entraînement.

- Tous les joueurs étaient présents, dont Tom Gilbert qui devrait, si tout va bien, prendre part au match de jeudi soir.

- Michel Therrien a utilisé les mêmes trios qu’il avait employés la veille, ce qui laisse croire qu’il amorcera la rencontre de jeudi avec un alignement semblable à ceci :

Trios et duos à l’entraînement

Pacioretty – Plekanec – Gallagher
Galchenyuk – Desharnais – Parenteau
Weise – Eller – Prust
De La Rose – Mitchell– Smith-Pelly
Malhotra - Flynn

Markov – Subban
Emelin – Petry
Beaulieu – Gilbert
Gonchar – Pateryn
Weaver

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 31.03.2015 / 12 h 39 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement complet au Complexe sportif Bell mardi matin, au lendemain de la défaite face au Lightning de Tampa Bay. Avant le début de l’entraînement officiel, les joueurs ont eu droit à une séquence de visionnement de vidéos. Ils ont ensuite patiné pendant environ 30 minutes, y allant d’exercices où l’intensité était à l’honneur.

- Michel Therrien a jonglé un peu avec ses trios à l’entraînement, plaçant Alex Galchenyuk en compagnie de David Desharnais et Pierre-Alexandre Parenteau. De son côté, Tomas Plekanec a été jumelé à Max Pacioretty et Brendan Gallagher.

- En défensive, Nathan Beaulieu était jumelé à Tom Gilbert et Greg Pateryn se retrouvait avec Sergei Gonchar. Dans le cas de Gilbert, le défenseur a avoué qu’il espère être en mesure de rejoindre la formation pour la rencontre de jeudi soir, contre les Capitals, au Centre Bell.

Duos et trios à l’entraînement
Weise – Eller – Prust
De La Rose – Mitchell/– Smith-Pelly
Pacioretty – Plekanec – Gallagher
Galchenyuk – Desharnais – Parenteau
Malhotra - Flynn

Markov – Subban
Emelin – Petry
Beaulieu – Gilbert
Gonchar – Pateryn
Weaver
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 30.03.2015 / 12 h 53 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell en vue de leur affrontement avec le Lightning de Tampa Bay lundi soir, au Centre Bell. Tous les joueurs sans exception ont participé à l’entraînement.

- Tom Gilbert a participé à l’entraînement matinal avec ses coéquipiers. Il portait une visière complète. Il s’agissait de la deuxième journée où Gilbert s’entraînait avec ses coéquipiers. Il ne participera toutefois pas à la rencontre de lundi soir contre le Lightning.

- D’ailleurs Michel Therrien a confirmé qu’il n’effectuera aucun changement à sa formation par rapport à celle qui avait affronté les Panthers de la Floride samedi au Centre Bell. C’est donc dire qu’en plus de Gilbert, Manny Malhotra, Devante Smith-Pelly, Mike Weaver et Sergei Gonchar seront laissés de côté.

- Carey Price sera d’office devant la cage du Tricolore, lui qui est en quête d’une 42e victoire cette saison. Il pourrait ainsi égaler le record des Canadiens établi par Jacques Plante en 1961-1962 et en 1955-1956, ainsi que par Ken Dryden en 1975-1976. Il deviendrait seulement le 16e gardien de l’histoire de la LNH à atteindre le plateau des 42 victoires au cours d’une saison et le premier depuis Pekka Rinne et Marc-André Fleury, en 2011-2012.

- Pour la troupe de Michel Therrien, la rencontre de lundi marquera l’ultime face à face avec le Lightning de Tampa Bay en 2014-2015. Jusqu’ici, les hommes de Jon Cooper ont eu le dessus lors des quatre premiers affrontements.

«On se doit d’être intense ce soir. Il ne reste que des gros matchs. Celui de ce soir ne fait pas exception. Nous devons jouer du hockey intense parce que nous savons que le 15 avril va arriver rapidement et que le niveau sera encore plus élevé », explique le pilote des Canadiens, qui sera en quête d’une 200e victoire à la barre des Canadiens. «J’aime notre progression. Ce n’est pas le 15 avril encore, mais nous voulons jouer avec conviction.»

Si le Lightning domine largement les Canadiens au chapitre des buts marqués, ayant fait scintiller la lumière 16 fois contre seulement cinq pour le Tricolore, on peut quand même voir toute une différence entre l’affrontement du 13 octobre 2014, qui s’était terminé par la marque de 7 à 1 et celui du 6 janvier, où la marque finale avait été de 4 à 2. Avec six matchs à jouer au calendrier, de battre le Lightning pour une première fois cette saison aurait une importance encore plus marquante.

«Autant psychologiquement que physiquement, une victoire ce soir serait bonne pour notre équipe. Mais en même temps, la saison, ce n’est pas l’histoire d’un match. C’est de cette façon qu’on approche la rencontre», souligne Michel Therrien, qui rappelle que les matchs restants à la saison servent à préparer sa formation pour le défi que représentent les séries.

- Les Canadiens ont annoncé en matinée que le défenseur Andrei Markov allait être le candidat de l’équipe pour le trophée Bill-Masterton cette saison. Le trophée est remis au joueur de la LNH qui a démontré le meilleur esprit sportif, le plus de persévérance et de détermination dans la pratique du hockey.

«J’essaie juste d’être moi-même. Je ne me prends pas pour un autre et j’essaie de faire de mon mieux chaque soir. Je veux aider notre équipe à gagner », a offert Markov qui a été nommé par le chapitre montréalais de l’Association des chroniqueurs de la LNH. «C’est encore plus spécial parce que ça vient de vous [les médias]. Je suis très heureux. »

Maintenant à sa 14e campagne dans la LNH, le défenseur russo-canadien connaît une excellente campagne. Il mène chez les Canadiens pour le nombre de passes en avantage numérique (18) et les points en avantage numérique (22). Il est au second rang pour les passes (35) et pour le temps de glace (24 :51). Il se retrouve également au troisième rang pour le différentiel à plus-20.

«Je n’écoute pas les gens qui disent des choses négatives à mon sujet. Je me concentre sur les matchs et sur ma préparation pour les matchs. J’apprécie le moment. Je vieillis, je le sais. Mais je suis aussi encore jeune. Je me sens bien et j’ai du plaisir sur la glace», mentionne Markov qui cumule 44 points en 76 matchs en 2014-2015. «Je veux finir la saison régulière sur une bonne note. »

Parmi les partisans de Markov, on retrouve un certain P.K. Subban. Nul besoin de dire que le récipiendaire du trophée Norris était bien heureux de voir son partenaire défensif recevoir un tel honneur.

«Marky est un excellent joueur, un grand leader et il fait beaucoup pour cette équipe depuis très longtemps. Je suis content de voir qu’il est reconnu comme ça. Il travaille tellement fort », mentionne Subban au sujet de son partenaire à la ligne bleue. «Il est passé par plein de moments plus difficiles au cours de sa carrière. Il m’a aidé énormément et a aidé plein de jeunes joueurs à faire leurs débuts dans la LNH. Il ne parle pas beaucoup, mais il montre l’exemple et il mérite amplement cet honneur. »

Duos et trios à l’entraînement
Pacioretty – Desharnais – Parenteau
Galchenyuk – Plekanec – Gallagher
De La Rose – Eller – Flynn
Prust – Mitchell – Weise
Malhotra – Smith-Pelly

Subban – Markov
Beaulieu – Pateryn
Emelin – Petry
Weaver – Gonchar - Gilbert

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Andrei Markov choisi candidat des Canadiens de Montréal pour le trophée Bill-Masterton en 2014-2015
Face à face : Lightning @ Canadiens
Jamais trop de robustesse 
Déjà commencé
|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 29.03.2015 / 12 h 01 HE

- Les Canadiens ont organisé un entraînement facultatif dimanche midi au Complexe sportif Bell de Brossard. Douze joueurs sont sautés sur la glace : Manny Malhotra, Tom Gilbert, Greg Pateryn, Sergei Gonchar, Mike Weaver, Nathan Beaulieu, Jacob De La Rose, Devante Smith-Pelly, Alex Galchenyuk, Brian Flynn, Jeff Petry et Dustin Tokarski.

- Tom Gilbert s’est entraîné en compagnie de ses coéquipiers pour la première fois en plus d’une semaine, toutefois il n’est pas encore en mesure d’effectuer un retour au jeu. Le vétéran défenseur vise un retour vers la fin de la semaine.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 28.03.2015 / 12 h 33 HE
- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell en vue de leur rencontre avec les Panthers de la Floride au Centre Bell, en soirée.

- Le défenseur Tom Gilbert, qui a raté les deux derniers affrontements en raison d’une blessure au haut du corps, a patiné en solitaire en compagnie du thérapeute Vincent Roof-Racine avant l’entraînement officiel. Il faut rappeler que Gilbert n’avait pas fait le voyage avec l’équipe à Nashville et Winnipeg. Michel Therrien a mentionné qu’il n’avait pas encore d’agenda concernant son retour au jeu.

- Après avoir raté les cinq derniers matchs, Brian Flynn pourrait effectuer un retour au jeu contre les Panthers. L’attaquant a patiné en compagnie de Lars Eller et de Jacob De La Rose à l’entraînement.

«On veut se donner l’occasion de le voir à l’œuvre. Il faut être honnête avec le jeune, on ne lui a pas donné beaucoup de chances de nous montrer ce qu’il pouvait faire depuis qu’on a fait son acquisition. On avait un groupe d’attaquants en santé et on veut quand même lui donner cette chance ce soir», a souligné Therrien au sujet de Flynn, qui n’a disputé que cinq matchs depuis que les Canadiens ont fait son acquisition à la date limite des transactions, le 2 mars dernier.

C’est Devante Smith-Pelly qui cèdera sa place dans la formation au profit de Flynn. Il rejoindra donc Manny Malhotra, Sergei Gonchar et Mike Weaver sur la galerie de presse. Therrien assure toutefois qu’il ne faut pas le voir comme une démotion à l’endroit de Smith-Pelly.

«Ce n’est pas à propos de Devante. On veut simplement voir ce que Flynn peut nous donner. Devante nous a donné une bonne présence physique lors de nos deux derniers matchs sur la route, mais on veut être justes avec Flynn et lui donner sa chance », a mentionné Therrien au sujet de Smith-Pelly, qui a distribué une demi-douzaine de coups d’épaule lors des deux dernières rencontres.

- Carey Price obtiendra son 61e départ de la saison et sera en quête d’une 41e victoire. En carrière, le cerbère de 27 ans a disputé 13 rencontres face aux Panthers, présentant une fiche de 7-4-2, une impressionnante moyenne de buts alloués de 1,75 et un pourcentage d’arrêt de 0,943. Il s’agira pour lui d’un deuxième départ cette saison contre la troupe floridienne.

- Uniforme différent, défi tout aussi intéressant. Voilà un peu ce qui définit le doyen de la LNH, Jaromir Jagr, alors que celui-ci s’amène à Montréal, cette fois-ci dans l’uniforme des Panthers de la Floride. Pour P.K. Subban, d’affronter l’homme de 43 ans est un honneur, mais aussi un défi.

«Une partie importante de mon jeu est d’être solide en protection de rondelle. À ce chapitre, il n’y a pas de joueur aussi fort que Jaromir Jagr. J’ai beaucoup appris en le regardant jouer et mon père a toujours été un de ses grands partisans quand j’étais jeune. Il voulait toujours que je sois solide avec la rondelle, comme lui », mentionne Subban qui espère bien que l’élève a dépassé le maître à ce chapitre. «Même aujourd’hui, quand il est sur la glace, il ne se gêne pas pour me rappeler à quel point il est fort avec la rondelle. C’est vraiment impressionnant pour un gars qui est dans la Ligue depuis aussi longtemps d’être dans une telle forme physique. »

- Les Panthers s’amènent en ville avec le couteau entre les deux, eux qui ont récolté sept points sur une possibilité de dix à leurs cinq dernières rencontres. Avec une récolte de 82 points, soit seulement trois de moins que les Bruins et les Sénateurs dans la course pour la dernière place dans les séries éliminatoires, chaque rencontre revêt une importance particulière pour les hommes de Gerard Gallant. C’est pour cette raison que le Tricolore s’attend à un duel serré.

«Quand il reste 15 matchs à faire, tu sais que les choses vont se resserrer. Les matchs vont être comme ça maintenant. Heureusement pour nous, on joue un style hermétique depuis la moitié de la saison », souligne P.K. Subban. «Nos matchs n’ont jamais été vraiment des festivals offensifs. On a l’habitude de jouer des matchs serrés. Mais si on pense que les équipes adverses vont enlever le pied de l’accélérateur, on se trompe. Les Panthers jouent pour leur survie en ce moment et on sait qu’ils vont tout donner. »

«Nous sommes en bonne position, mais ce n’est pas encore les séries », a mentionné pour sa part Lars Eller, qui croit que l’intensité peut encore monter d’un cran. «On peut sentir l’énergie du désespoir chez les autres équipes. Il y a un enjeu à chaque rencontre. On préfère jouer des matchs qui veulent dire quelque chose et ces points sont aussi importants pour nous que pour la Floride. »

- La rencontre débute à 19h et est télédiffusée sur les ondes de TVA Sports et de City.

Duos et trios à l’entraînement
Gallagher – Plekanec – Galchenyuk
Pacioretty – Desharnais – Parenteau
De La Rose – Eller – Flynn
Prust – Mitchell – Weise
Smith-Pelly - Malhotra

Emelin – Petry
Subban – Markov
Beaulieu - Pateryn
Gonchar – Weaver

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Panthers
En route vers la coupe Memorial 
Liés à jamais
|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 26.03.2015 / 14 h 25 HE

-Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel au MTS Centre de Winnipeg, en vue de leur affrontement en soirée avec les Jets.

- Au total, 15 joueurs ont participé à l’entraînement en plus des deux gardiens de but. Les seuls joueurs manquant à l’appel étaient Lars Eller, P.K. Subban, Dale Weise, David Desharnais, Tomas Plekanec, P.-A. Parenteau et Jeff Petry. Ils devraient tous participer à la rencontre de jeudi soir, Michel Therrien ayant déjà annoncé qu’il n’y aurait pas de modification à son effectif.

- Tel qu’annoncé par Michel Therrien mercredi, c’est Dustin Tokarski qui sera devant le filet du Tricolore pour affronter les Jets. Il s’agira d’un 15e départ cette saison pour le cerbère originaire de Watson en Saskatchewan.

«C’est une belle occasion pour lui de jouer à Winnipeg. Ce sera spécial pour lui», a souligné le pilote du Tricolore après l’entraînement matinal. «On veut bien jouer devant Ticker. On croit en lui et les gars veulent être de bons coéquipiers. »

Les coéquipiers de Tokarski sont du même avis et comptent bien donner tout ce qu’ils ont pour lui permettre de quitter Winnipeg avec la tête haute et une septième victoire en poche cette saison.

«C’est spécial pour lui d’être aussi près de sa famille. Pas mal d’amis seront là pour l’encourager. Je trouve que c’est un geste qui a beaucoup de classe de la part des entraîneurs de lui avoir donné le départ », a souligné l’assistant-capitaine Max Pacioretty au sujet du gardien de 25 ans. «La dernière fois qu’on a joué devant lui, nous avons eu du succès et j’espère que ce sera la même chose ce soir. »

Le dernier départ de Tokarski remonte au 17 mars, en Floride, alors que les hommes de Michel Therrien l’ont emporté par la marque de 3 à 2. Le gardien avait stoppé 41 des 43 tirs dirigés vers lui, faisant notamment face à un véritable barrage de 21 tirs en troisième période seulement.

- Les Jets amorcent le match de jeudi soir avec le couteau entre les dents, alors qu’ils tentent de conserver leur place au classement, se retrouvant comme deuxième équipe repêchée dans l’Ouest avec 88 points, seulement deux points devant les Kings de Los Angeles. Avec huit matchs à faire avant la fin de la saison régulière, Winnipeg fera tout en son pouvoir pour tenter d’accumuler les points et obtenir une première participation aux séries éliminatoires depuis le retour de l’équipe dans la capitale manitobaine, en 2011-2012.

«Nous savons qu’ils aiment jouer ici. Ils ont de la vitesse et de l’intensité. Ils veulent des points à tout prix. C’est une course aux séries très importante. Nous savons que ce ne sera pas facile. Ils vont jouer de façon physique et ça va être difficile », souligne Brendan Gallagher, faisant notamment référence à l’excellente fiche à domicile des Jets, 20-11-5. «De notre côté, on doit se concentrer sur les mêmes choses que d’habitude et ne pas s’occuper d’eux. On sait de quoi on a besoin pour ressortir avec les deux points. »

Ce qui veut dire offrir le même genre d’effort déployé mardi soir à Nashville, alors que les Canadiens se sont inclinés en prolongation 3 à 2 contre une des meilleures équipes dans l’Ouest. Même s’ils n’ont amassé qu’un point contre la troupe de Peter Laviolette au Bridgestone Arena, les joueurs de Michel Therrien ont livré un rude combat jusqu’à la fin. Ils devront faire la même chose à Winnipeg.

« Nous savons qu’ils seront hyper motivés », mentionne Gallagher qui a cumulé deux buts et deux mentions d’aide en six matchs en carrière contre les Jets. «Dernièrement, notre niveau d’intensité est supérieur pour réussir à compétitionner avec des équipes désespérées. Nous sommes motivés aussi. On veut jouer le meilleur hockey possible en vue des séries.»

- Du côté des Jets, Paul Maurice pourra compter sur un retour au jeu d’impact, alors que Dustin Byfuglien devrait réintégrer la formation après avoir raté les neuf dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps. En 65 matchs cette saison, le défenseur format géant a récolté 15 buts et 27 passes pour un total de 42 points. Le colosse de 6-pieds-5 faisant osciller la balance à 260 livres a également distribué 195 mises en échec et écopé de 118 minutes de pénalité, un sommet chez les Jets.

- Le match débute à 20h, heure de l’Est et est télédiffusé sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens @ Jets
Retour aux sources
Le club des centenaires

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 26.03.2015 / 11 h 55 HE

* Si les Canadiens battent les Jets en temps réglementaire ou en prolongation, ils officialiseront leur place en séries advenant une défaite des Bruins face aux Ducks en temps réglementaire ou en surtemps ou si les Bruins l’emportent face aux Ducks en tirs de barrage.

* Si les Canadiens battent les Jets en tirs de prolongation, ils officialiseront leur place en séries advenant une défaite des Bruins face aux Ducks en temps réglementaire ou en surtemps.

* Si les Canadiens obtiennent un point face aux Jets (défaite en prolongation ou en tirs de barrage), ils officialiseront leur place en séries si les Ducks battent les Bruins en temps réglementaire.

* Les Canadiens ne pourront officialiser leur place en séries jeudi soir s’ils perdent face aux Jets en temps réglementaire.

- LNH (Traduction: canadiens.com)

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens @ Jets
Retour aux sources

Le club des centenaires

Carburer au changement

|
|
|