Nouvelles
PUBLIÉ SUR jeudi, 05.02.2015 / 12 h 56

- Après une journée de congé mercredi, les Canadiens ont tenu un entraînement au Complexe sportif Bell jeudi matin, en prévision de leur rencontre avec les Devils du New Jersey, samedi soir. Les joueurs prendront immédiatement la route de Boston après la rencontre pour se rendre à Boston, où ils affronteront les Bruins, dimanche soir. En fin d’entraînement, les joueurs ont travaillé avec intensité les batailles devant le filet.

- Un seul joueur était absent de l’entraînement, soit Tom Gilbert. Le défenseur du Tricolore avait toutefois une excellente raison de rater l’entraînement, sa femme Larissa donnant naissance à son premier enfant, un petit garçon, Henley Thomas Gilbert.

- Les Canadiens ont annoncé une entente de deux ans avec le gardien Mike Condon qui s’étend jusqu’à la saison 2016-2017. En 26 matchs avec les Bulldogs cette saison, Condon présente une fiche de 14-9-3, ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,10 et un pourcentage d’arrêts de 0,931 en plus de deux blanchissages.

Duos et trios à l’entraînement
Pacioretty-Desharnais-Weise
Galchenyuk-Plekanec-Gallagher
Sekac-Eller-Bournival
Thomas-Malhotra-Prust
Dumont

Beaulieu-Gonchar
Markov-Subban
Weaver-Emelin
|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 03.02.2015 / 13 h 00

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell en vue de leur rencontre en soirée contre les Sabres de Buffalo au Centre Bell.

- Pour la deuxième fois depuis le17 janvier, Pierre-Alexandre Parenteau a foulé la glace du Complexe sportif Bell en solitaire. L’attaquant de 31 ans, qui souffre d’une commotion cérébrale, a fait quelques exercices en compagnie du thérapeute sportif Vincent Roof-Racine pour une deuxième journée de suite, ne participant toutefois pas à l’entraînement principal de l’équipe.

Premier bain de médias pour Jacob De La Rose.

- Même s’ils affrontent la pire équipe au classement, les Canadiens seront sur leurs gardes mardi soir, surtout après la défaite de dimanche contre les Coyotes, qui se retrouvaient au 27e rang au classement.

Malgré leur fiche peu reluisante de 14-33-3 en 2014-2015, les Sabres ont eu l’avantage sur les Canadiens, avec une fiche de 2-0-1, leur plus récente victoire sur la route remontant à la rencontre du 29 novembre, au Centre Bell. Avec un match à faire cette année entre les deux équipes, les Canadiens auront l’occasion de prouver que les Sabres ne représentent pas une bête noire.

«Nous devons nous concentrer sur nous », a laissé savoir Max Pacioretty qui a obtenu 18 tirs en trois matchs contre les Sabres, en plus d’avoir marqué un but. «On ne peut pas écouter le bruit de fond ou se concentrer sur l’adversaire. On doit se concentrer sur ce que nous devons faire pour connaître du succès pendant 60 minutes. »

Même si les Sabres débarquent à Montréal avec seulement 31 points – 36 de moins que les Canadiens et 29 de moins que les Capitals, au 8e rang dans l’Est – il y a quand même un enjeu important à la clé de cette rencontre.

«Ils ont des choses à prouver. Tout le monde joue pour renouveler un contrat, pour garder son emploi. Ils ont faim », a ajouté l’attaquant de 26 ans. «Quand tu affrontes une équipe comme ça, tu sais qu’ils joueront avec intensité et si nous ne nous battons pas avec la même intensité, nous allons perdre. »

- Lars Eller, qui avait quitté la rencontre de dimanche contre les Coyotes de l’Arizona après deux périodes en raison d’une blessure au bas du corps, était de retour à l’entraînement avec ses coéquipiers, après avoir bénéficié d’une journée de congé lundi.

Lors de son point de presse, Michel Therrien a assuré que si Eller se sentait bien, il allait participer à la rencontre en soirée. Côté mouvement de personnel, il a également assuré que Gabriel Dumont allait disputer une deuxième rencontre de suite. Toutefois, il n’a pas confirmé qui seraient les joueurs laissés de côté. Mike Weaver et Manny Malhotra ont patiné longuement après la fin de l’entraînement officiel, suggérant qu’ils ne participeraient pas à l’affrontement.

- Rappelé des Bulldogs de Hamilton en soirée lundi, Jacob De La Rose était à l’entraînement mardi matin à Brossard. Le solide joueur de centre à caractère défensif de 19 ans a disputé 37 matchs avec les Bulldogs cette saison, obtenant une récolte de six buts et cinq mentions d’aide, en plus de présenter un différentiel de plus-7.

De La Rose, qui a été capitaine de la formation suédoise lors du plus récent Championnat mondial junior, disputera son tout premier match dans la LNH mardi soir. À l’entraînement, la jeune recrue était jumelée à Lars Eller et Jiri Sekac.

«Je suis content d’être là », a lancé d’entrée de jeu celui qui est arrivé en Amérique cette saison en provenance de sa Suède natale, où il a évolué au cours des deux saisons précédentes. «J’ai dû m’adapter au jeu nord-américain en arrivant, mais je suis vraiment content de mon développement jusqu’ici. Je joue avec plus de confiance depuis les mondiaux juniors. J’ai connu un bon tournoi et je suis revenu à Hamilton avec beaucoup de confiance. Ça a payé.»

Pour Michel Therrien, la décision d’envoyer De La Rose dans la mêlée dès son rappel n’est pas seulement un choix fait avec une vision à court terme.

«On aime beaucoup sa progression. Il a les attributs d’un joueur de hockey de la LNH. On veut continuer à le laisser se développer et de jouer un match, ça fait partie de ce développement», a assuré Therrien au sujet du jeune homme qui sera le 26e joueur de l’histoire des Canadiens à porter le numéro 25 et le premier depuis Brad Staubitz en 2011-2012. «C’est une saison assez exceptionnelle pour lui. Il a fait ses premiers pas dans l’AHL, il a joué au Championnat du monde junior, et maintenant, il jouera dans la LNH. »

-Le match de mardi sera un soir de retrouvailles avec un vieil ami pour les partisans montréalais, alors que Josh Gorges disputera son tout premier match au Centre Bell depuis qu’il a quitté la métropole québécoise au cours de l’été 2014. Lors de la rencontre du 29 novembre dernier, le spécialiste des tirs bloqués était blessé et n’avait pas participé à la rencontre. Cette fois-ci toutefois, le numéro 4 des Sabres devrait être en uniforme.

«C’était bien de voir Josh hier. Nous sommes allés manger un steak dans le Vieux-Montréal. Maintenant, j’ai très hâte de jouer contre lui. C’est un gars très compétitif et j’ai hâte de travailler contre lui», a lancé Brendan Gallagher, grand ami de Gorges depuis qu’il a partagé son domicile à ses débuts sur le circuit Bettman.

Atterrissant à Buffalo, une équipe qui en arrache cette saison, Gorges aura certainement une motivation supplémentaire, tout comme Brian Gionta, lorsqu’il s’amènera dans le tunnel des joueurs pour sauter sur la glace.

«C’est certain que je me sens mal pour lui. C’est un gars compétitif et de ne pas engranger les victoires est probablement difficile pour lui. Mais c’est un professionnel et peu importe ce qui se passe, je sais qu’il va toujours donner son 100 %», a poursuivi Gallagher. «C’est une bataille à chaque présence contre lui. Ce sera dur.»

- Le match débute à 19h30, au Centre Bell. Il sera télédiffusé sur les ondes de RDS et Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Sabres @ Canadiens
La Fondation des Canadiens pour l'enfance annonce l'arrivée officielle des tirages moitié-moitié au Centre Bell
Carey Price remporte la coupe Molson en janvier
Carey Price nommé première étoile de la semaine dans la LNH

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 02.02.2015 / 17 h 15

Les Canadiens ont procédé lundi en fin d’après-midi au rappel de Jacob De La Rose des Bulldogs de Hamilton. L’attaquant de 19 ans devrait rejoindre ses coéquipiers mardi à l’entraînement.

Le choix de deuxième ronde des Canadiens en 2013 compte 11 points (6B-5A-11PTS) à sa fiche cette saison avec les Bulldogs en 37 parties. Il a de plus amassé quatre points en sept matchs au Championnat mondial junior en décembre et janvier dernier, avec l’équipe de la Suède, dont il était le capitaine.

On ne sait toujours pas si l’entraîneur-chef Michel Therrien entend insérer De La Rose dans l’alignement mardi soir contre les Sabres de Buffalo.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 30.01.2015 / 14 h 15

BROSSARD - Après avoir blanchi les Rangers de New York par la marque de 1 à 0 au Madison Square Garden jeudi soir, les Canadiens ont tenu un entraînement vendredi après-midi au Complexe Sportif Bell à Brossard pour se préparer à une fin de semaine de deux rencontres en après-midi au Centre Bell, face aux Capitals de Washington et aux Coyotes de l’Arizona. Les troupes de Michel Therrien ont remporté leurs quatre dernières sorties.

Tous les joueurs étaient présents à l’entraînement, à l’exception de Pierre-Alexandre Parenteau qui est toujours incommodé par une blessure au haut du corps.

L’entraîneur-chef des Canadiens a confirmé que Carey Price obtiendrait le départ devant le filet samedi face aux Capitals. Il s’agira de son 39e départ cette saison. Michel Therrien n’a toutefois pas confirmé qui de Price ou Dustin Tokarski serait devant le filet des Montréalais dimanche pour affronter les Coyotes.

Les Canadiens ont confirmé que le défenseur et espoir Magnus Nygren retournerait en Suède pour poursuivre sa convalescence après avoir subi une commotion cérébrale le 29 novembre dernier. Nygren, qui fait partie des Bulldogs de Hamilton, a manqué les 23 dernières rencontres en raison de cette blessure.

Alignement à l’entraînement
Pacioretty-Plekanec-Weise
Galchenyuk-Desharnais-Gallagher
Sekac-Eller-Prust
Bournival-Malhotra-Thomas
Dumont

Markov-Subban
Beaulieu-Gonchar
Emelin-Gilbert/Weaver
|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 30.01.2015 / 10 h 10

Le défenseur Magnus Nygren, récupérant actuellement d’une commotion cérébrale subie le 29 novembre dernier, retournera en Suède pour poursuivre sa convalescence.

« Après avoir discuté avec Magnus et son agent, nous avons décidé de le laisser retourner en Suède afin qu’il récupère de sa blessure », indique le directeur général des Canadiens et des Bulldogs de Hamilton, Marc Bergevin. « Consciente que les symptômes de commotion cérébrale persistent toujours, l’organisation et notre personnel médical croient que le meilleur moyen pour lui de récupérer est de se tenir loin du hockey et de se reposer chez lui, en Suède, en compagnie de parents et amis. Nous continuerons de suivre la progression de son état de santé. »

Nygren a raté les 23 derniers matchs des Bulldogs.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 29.01.2015 / 13 h 37

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel jeudi matin au Madison Square Garden à New York, en vue de leur rencontre en soirée avec les Rangers.

- L’attaquant Gabriel Dumont, rappelé mardi soir des Bulldogs de Hamilton, a fait le voyage avec l’équipe et participait à son deuxième entraînement en autant de jours avec la troupe de Michel Therrien. Dumont n’aura toutefois pas la chance de disputer un premier match cette saison dans l’uniforme des Canadiens, puisqu’il regardera la rencontre de la galerie de presse.

- En défensive, c’est Mike Weaver qui cèdera sa place encore une fois, le vétéran défenseur ratant un troisième match de suite. C’est donc dire qu’il n’y aura aucun changement à la formation tricolore contre les Rangers par rapport à la rencontre de mardi, contre les Stars, au Centre Bell.

- Pierre-Alexandre Parenteau, toujours aux prises avec une commotion cérébrale, n’a pas fait le voyage à New York avec l’équipe. L’attaquant a raté les trois derniers matchs des Canadiens.

- Ayant accordé 42 tirs à l’adversaire lors de la rencontre de mardi soir, les Canadiens espèrent bien limiter les Rangers à ce chapitre. La troupe d’Alain Vigneault présente une moyenne de 30,2 tirs par match cette saison, bon pour le 12e rang de la LNH. Ils en ont toutefois envoyé 41 vers le filet adverse lors de leur dernier affrontement, contre les Islanders.

« On ne peut pas se fier tout le temps à Carey. Nous sommes conscients qu’il est un rouage important de notre équipe, mais on ne peut pas donner 40 lancers et plus », a mentionné Michel Therrien au sujet de son gardien étoile qui, lors de ses deux derniers départs, n’a cédé que trois fois sur 79 tirs. « Ce soir, on joue contre une équipe qui obtient beaucoup de tirs au but, ce qui fait que le défi sera encore plus grand. Ils ont joué contre une bonne équipe dernièrement, les Islanders. Ils n’ont pas gagné le match, mais ils ont quand même réussi à obtenir 40 lancers. Ils sont agressifs sur le porteur de la rondelle, obtiennent beaucoup de lancers et c’est difficile de les affronter. »

- Au retour de la pause des étoiles, alors que tous les yeux sont tournés vers les performances extraordinaires de Carey Price devant la cage du Tricolore, Michel Therrien a tenu à souligner l’importance du rôle qu’a le gardien de 27 ans pour sa formation.

« Carey Price est un leader. Il ne faut pas oublier que nous sommes en transition. Cette transition a commencé il y a deux ans et demi, à notre arrivée. Beaucoup de nouveaux joueurs, beaucoup de nouveaux rôles pour les joueurs. C’est un processus », a mentionné Therrien, soulignant toutefois à quel point il est heureux que malgré la transition, l’équipe soit demeurée très compétitive. « Le fait d’avoir un gardien élite comme Carey Price rend cette transition plus facile et nous permet de rester compétitifs. »

C’est d’ailleurs Price qui sera devant le filet des Canadiens pour affronter les Rangers. Le cerbère présente une moyenne de buts alloués de 1,99 et une fiche de 9-5-1 contre les Blueshirts.

- Ayant maintenant trouvé le fond du filet à huit reprises en avantage numérique au cours de ses cinq derniers matchs, les Canadiens apprécient largement le succès qu’ils obtiennent lorsque l’arbitre lève le bras, ce qui contraste grandement avec les résultats du début de saison.

« Nous avions besoin que l’avantage soit meilleur et dernièrement, c’est le cas », admet Brendan Gallagher, qui a marqué en supériorité numérique mardi dernier contre Dallas, faisant scintiller la lumière rouge pour une 12e fois cette saison. « C’est une explication de la raison pour laquelle nous gagnons nos match. Nous obtenons de gros buts, à des moments importants. Mais nous savons tous que ça peut aller dans l’autre sens rapidement. Ça va être important de continuer à faire ce qu’on fait. »

Malgré les récents succès de l’équipe, qui à un moment au cours de la saison n’a pas trouvé le fond du filet avec l’avantage d’un homme pendant dix matchs de suite, David Desharnais n’est pas prêt à crier victoire et rappelle l’importance de garder un équilibre.

« C’est toujours une question de temps avant que ça se place. En même temps, on est dans un haut en ce moment. Ça ne veut pas dire qu’on ne va pas tomber dans un creux éventuellement », mentionne celui qui a obtenu 17 points en avantage numérique cette saison. « Il faut trouver une façon d’être dans le milieu et d’être productifs chaque match, peut-être pas tout le temps dans les 30 ou 40%. »

- Les Rangers sont des adversaires coriaces, surtout au Madison Square Garden. Au cours des dix dernières années, les Canadiens y ont joué 20 fois, présentant une fiche de 8-11-1. Après y avoir vu leur saison s’y finir, puis après y avoir perdu leur première rencontre en 2014-2015 par la marque de 5 à 0, les Canadiens comptent bien exorciser leurs démons jeudi soir.

« La dernière fois que nous sommes venus ici, c’était en novembre, lors du voyage avec nos mères. Nous n’avions pas été à la hauteur. Nous n’étions pas non plus satisfaits des résultats obtenus en séries l’an dernier », a laissé savoir Max Pacioretty, originaire de New Canaan, au Connecticut, à une heure de route de Manhattan. « Parfois en tant que joueur, tu te sens confortable dans certains amphithéâtres. Ici, il est temps de tourner la page et de recommencer. Ce soir est une bonne opportunité pour ça. On va souvent les affronter et possiblement en séries, alors c’est encore plus important d’être confortable ici. »

- La rencontre débute à 19h au Madison Square Garden de New York. Elle est télédiffusée sur les réseaux RDS et Sportsnet.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens @ Rangers
Vaincre ses démons
Frais et dispo

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 28.01.2015 / 12 h 31

- Au lendemain d’une victoire de 3 à 2 face aux Stars de Dallas au Centre Bell, les Canadiens se sont entraînés au Complexe sportif Bell de Brossard avant de s’envoler pour New York où ils disputeront la victoire aux Rangers de New York en soirée.

- Carey Price, nommé première étoile de la rencontre la veille en raison de ses 40 arrêts, a obtenu congé d’entraînement et n’a donc pas pratiqué avec le reste de ses coéquipiers.

- Tous les autres joueurs étaient présents, à l’exception de Pierre-Alexandre Parenteau qui souffre toujours d’une blessure au haut du corps. Gabriel Dumont, rappelé mardi soir des Bulldogs de Hamilton en prévision du voyage à New York, était également présent.

- Dumont pratiquait sur la quatrième unité d’attaque à l’entraînement, en alternance avec Christian Thomas. Michel Therrien n'a pas indiqué si l'attaquant de 24 ans allait prendre part à la rencontre face aux Rangers.

- Pour le reste, les trios utilisés par l'entraîneur-chef étaient identiques à ceux de la veille.

Dale WeiseTomas PlekanecMax Pacioretty

Alex GalchenyukDavid DesharnaisBrendan Gallagher

Brandon PrustLars EllerJiri Sekac

Michaël BournivalManny MalhotraChristian Thomas/Gabriel Dumont

Andrei MarkovCarey Price

Alexei EmelinTom Gilbert/Mike Weaver

Sergei GoncharNathan Beaulieu

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 27.01.2015 / 12 h 21

- Les Canadiens ont tenu un court entraînement matinal mardi, en vue de leur rencontre en soirée avec les Stars de Dallas.

-Carey Price et Jiri Sekac, qui ont raté l’entraînement de lundi après-midi, puisqu’ils étaient sur le chemin du retour après avoir participé au Match des étoiles à Columbus, étaient présents mardi matin. Michel Therrien avait d’ailleurs avancé lundi, lors de son point de presse, que Carey Price serait le gardien partant contre les Stars. Il s’agira du neuvième départ de Price contre les Stars en carrière, lui qui présente une fiche de 4-4-0. Price est en quête d’une 25e victoire cette saison, lui qui a jusqu’ici amorcé 36 rencontres au cours de la campagne 2014-2015.

Même s’il est arrivé à Montréal un peu plus tard que prévu en raison de la tempête qui frappe le nord-est des États-Unis, Jiri Sekac avoue qu’il a plus qu’apprécié son séjour à Columbus.

«C’était vraiment amusant. C’était une expérience extraordinaire pour moi et j’ai vraiment apprécié d’être entouré de tous ces gars », a admis Sekac, qui a terminé au sixième rang à l’épreuve du patineur le plus rapide.«L’ambiance sur la glace et hors de la glace était incroyable. Tous ont un avenir brillant et ils le savent. Quand on voit leur préparation et ce qu’ils sont en mesure de faire sur la glace… ce n’est pas le genre de chose que l’on voit tous les jours.»

Même s’il a dû se rendre à Columbus pour participer au Week-end des Étoiles, c’est un ami très proche qui l’a impressionné le plus.

«Mon ami Jay [Jakub Voracek] est devenu très bon au cours des derniers mois. C’est un formidable joueur », a lancé Sekac au sujet de son compatriote tchèque,également originaire de la ville de Kladno. «Il est gros, solide avec la rondelle, il patine bien, il fait partie des meilleurs.»

Même s’il est encore en train d’analyser l’expérience qu’il vient de vivre, Sekac sait qu’il doit s’atteler à la deuxième portion du calendrier, une portion où tout devient plus difficile, où les points à l’enjeu sont autrement plus importants. Et cette expérience lui apporte justement la confiance nécessaire pour élever son jeu d’un cran en vue de la prochaine étape.

«Si quelqu’un m’avait dit que j’allais être une Étoile de la LNH l’été dernier, je lui aurais ri au visage. C’est un excellent sentiment pour moi, surtout qu’il y a quelques mois, je n’étais même pas certain de faire partie de l’équipe. De connaître autant de succès, c’est majeur pour moi», a conclu le numéro 26 qui compte sept buts et huit passes à sa fiche cette saison.

- Alors que l’avantage numérique des Canadiens souffrait d’anémie en début de saison, la situation a été renversée de brillante façon dernièrement. Au cours des quatre derniers matchs avant la pause des Étoiles, les hommes de Michel Therrien ont fait payer à leurs adversaires leur indiscipline. Au total, ils ont marqué sept buts avec l’avantage d’un homme, pour un pourcentage d’efficacité de 33%.

«Je ne sais pas si on fait les choses vraiment différemment. Parfois, c’est seulement une question de confiance et de chance. Nous avons toujours été une équipe en mesure de marquer des buts importants en avantage numérique lorsque nécessaire. C’est important de reconnaître les buts marqués au bon moment, que ce soit en avantage ou à cinq contre cinq », explique Subban, n’hésitant toutefois pas à reconnaître le travail exceptionnel de son partenaire à la ligne bleue, Andrei Markov, lorsqu’il est question d’avantage numérique.

«Il fait une grosse différence sur la glace, surtout avec le bagage d’expérience qu’il a, surtout en avantage numérique. Il sait où mettre la rondelle, à quelle vitesse l’envoyer, où l’envoyer », lance Subban qui a vu le numéro 79 obtenir cinq mentions d’aide en avantage numérique seulement au cours des quatre dernières rencontres. «C’est souvent la différence entre obtenir une chance de marquer et marquer un but. »

- Les Canadiens font partie des meilleures équipes de la LNH en termes de buts alloués avec une moyenne de 2,33. Les Stars se retrouvent parmi les meilleures pour le nombre de buts marqués avec une moyenne de 3,09. La table est mise pour un match haut en couleurs.

«En ce moment, le jeu est très compétitif dans la Ligue. Le classement est serré. Un soir peut faire toute une différence sur ta saison. Ils vont se battre, on se prépare à ça. C’est une équipe offensive qui marque beaucoup de buts, alors ça va être un défi », a lancé Nathan Beaulieu qui aura notamment comme mission de bloquer un des meilleurs joueurs de la LNH à l’heure actuelle, Tyler Seguin.

«J’ai joué contre lui un peu dans ma jeunesse. Il jouait à Toronto, pas très loin de moi. C’est un excellent joueur et il est en train d’avoir la saison de sa carrière. C’est bien pour lui, mais ça va être un défi pour nous », souligne Beaulieu au sujet du meilleur marqueur du circuit Bettman, comptant 28 buts à sa fiche jusqu’ici cette saison. «Il est rapide et a un bon tir. On va devoir le contenir et l’empêcher d’avoir du temps et de l’espace pour manœuvrer. »

- Pierre-Alexandre Parenteau, victime d’une commotion cérébrale, n’était pas de l’entraînement. Il a raté les deux dernières rencontres, en ayant raté trois autres un peu plus tôt au mois de janvier, également en raison d’une commotion cérébrale.

- Il n’y a aucun changement de prévu à la formation de Michel Therrien en vue de la rencontre. C’est donc dire que c’est Mike Weaver qui sera le défenseur laissé de côté. Il a d’ailleurs patiné en compagnie de Jean-Jacques Daigneault après la fin de l’entraînement.

- La rencontre débute à 19h30, au Centre Bell, à Montréal.

Trios à l’entraînement
Weise – Plekanec – Pacioretty
Galchenyuk – Desharnais – Gallagher
Prust – Eller – Sekac
Bournival – Malhotra - Thomas

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Stars @ Canadiens
Les Canadiens sensibilisent les partisans à la santé mentale
|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 27.01.2015 / 9 h 26

L’espoir des Canadiens Charles Hudon, le seul représentant des Bulldogs de Hamilton au Match des étoiles de la AHL, a inscrit trois buts en plus d’ajouter une passe lundi soir pour mener l’équipe de l’Association de l’Ouest à une victoire de 14 à 12 contre l’Association de l’Est.

Cette soirée de quatre points lui a valu de partager le titre du joueur le plus utile de la rencontre avec le gardien Jacob Markstrom, qui lui a stoppé 16 des 18 tirs dirigés vers lui en première période.

Hudon, un choix de cinquième ronde des Canadiens en 2012, mène au classement des pointeurs chez les recrues de la Ligue cette saison et chez les Bulldogs grâce à sa récolte de 36 points (11B-25A-36PTS) en 42 rencontres.

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 26.01.2015 / 16 h 02

BROSSARD – Terminé le congé pour les Canadiens! Les joueurs étaient de retour à l’entraînement lundi après-midi, après avoir obtenu un repos bien mérité dans le cadre du Match des Étoiles.

L’entraînement affichait complet, à l’exception de Pierre-Alexandre Parenteau, toujours incommodé par une blessure au haut du corps. Carey Price et Jiri Sekac, quant à eux, ont réussi à éviter la tempête qui doit s’abattre sur une partie des États-Unis, étant tous deux sur le chemin du retour alors que l’entraînement s’amorçait à Brossard. Suite à l’entraînement, Michel Therrien a confirmé qu’il prévoyait utiliser Price devant le filet face aux Stars de Dallas mardi.

L’attaquant Christian Thomas, rappelé hier soir des Bulldogs de Hamilton, était sur la glace pour l’entraînement. Il évoluait au sein du trio de Lars Eller, en compagnie de Brandon Prust.

En remplacement de Carey Price, le travail devant le filet était séparé entre son adjoint, Dustin Tokarski, ainsi que Jacob Gervais-Chouinard, gardien pour les Redmen de McGill. C’est le défenseur Mike Weaver qui remplaçait Jiri Sekac à l’attaque, complétant exceptionnellement un trio avec Manny Malhotra et Michaël Bournival.

Une bonne partie de l’entraînement a été consacrée aux unités spéciales, l’avantage numérique des Canadiens portant fruit à 7 reprises en 18 occasions dans les quatre dernières rencontres. La première vague de l’avantage numérique comprenait Max Pacioretty, Tomas Plekanec, Brendan Gallagher, P.K. Subban et Andrei Markov tandis que la deuxième vague mettait en vedette Lars Eller, David Desharnais, Alex Galchenyuk, Sergei Gonchar et Nathan Beaulieu.

Le Phoenix de Sherbrooke a annoncé lundi que l’attaquant et espoir des Canadiens Daniel Audette souffrait d’une pneumonie. Il ratera le match du Phoenix de mercredi face aux Voltigeurs de Drummondville et sa présence est incertaine pour les matchs du week-end.

Alignement à l’entraînement :

Pacioretty-Plekanec-Weise
Galchenyuk-Desharnais-Gallagher
Thomas-Eller-Prust
Bournival-Malhotra-Weaver

Subban-Markov
Beaulieu-Gonchar
Emelin-Gilbert

Dustin Tokarski
Jacob Gervais-Chouinard

VOIR AUSSI
Que de beaux souvenirs
Faire sa part
De retour au froid
Rêver éveillé

Aider, un pas à la fois
|
|
|