Nouvelles
PUBLIÉ SUR dimanche, 24.04.2016 / 11 h 22 HE

Après avoir remporté le trophée de la Ligue des Champions plus tôt cette année, voilà que l’espoir des Canadiens joue un rôle majeur dans la conquête du championnat dans la Ligue Élite de Suède. Âgé de seulement 20 ans, Lehkonen a été magistral pendant les séries éliminatoires et ce, jusqu’à la fin.

Amorçant le match numéro 5 avec une avance de 3 à 1 sur Skelleftea, il ne manquait qu’une seule victoire aux Indians de Frolunda pour remporter le trophée Le Mat. Comme il l’a fait tout au long du tournoi, Lehkonen a ouvert la machine, marquant à deux reprises en première période seulement.

Un revirement en première période a permis à Ryan Lasch et à Lehkonen de foncer en territoire adverse. Lehkonen a profité de la précision de la passe de Lasch pour y aller d’un tir d’une précision chirurgicale qui a eu raison du gardien Erik Hanses de Skelleftea.

Sur son deuxième filet, celui-ci a eu droit à nouveau à une superbe passe de son complice Ryan Lasch, avant de se retrouver devant la cage et d’y aller d’un tir du revers parfait, en deuxième moitié de période. Au final, la rencontre s’est terminée par la marque de 5 à 3.

Grâce à ses deux buts, le jeune attaquant a égalisé puis dépassé le record établi par Daniel Alfredsson pour le nombre de points obtenus en séries éliminatoires par un joueur de Frolunda. Lehkonen termine donc ses séries avec une récolte impressionnante de 11 buts et huit passes, donc 19 points, à seulement trois points du record absolu de la SHL établi par un autre espoir des Canadiens, Bud Holloway, lors des séries de 2011-2012.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 21.04.2016 / 16 h 28 HE

Avec deux autres mentions d’aide dans la victoire de 3 à 2 de Frolunda dans le match 4 de la finale de la SHL, Artturi Lehkonen s’approche du monde des records.

Amorçant le match numéro 4 avec une avance de 2 à 1 dans la série contre Skelleftea, Lehkonen et les Indians ont concédé l’avance en accordant un but alors qu’ils étaient à court d’un homme en deuxième période. Voyant son équipe tirer de l’arrière, Lehkonen a réagi. Il a ramassé une rondelle libre derrière le but adverse et a préparé parfaitement le but de son coéquipier Ryan Lasch, pour créer l’égalité. Une minute plus tard Lehkonen a décoché un puissant tir sur réception qui a donné un rebond à son coéquipier Johan Sundstrom, qui était en parfaite position pour donner une avance de 2 à 1 à Frolunda.

Avec son 17e point (neuf buts, huit mentions d’aide) des séries de la SHL, Lehkonen se retrouve à seulement un point du record de Frolunda, établi par Daniel Alfredsson.

Alfredsson, qui a joué pour Frolunda avec d’autres collègues de la LNH tels que P.J. Axelsson et Samuel Pahlsson durant le lock-out de 2003-2004, avait obtenu 12 buts et six mentions d’aide en 14 matchs de séries.

La prochaine étape pour l’espoir des Canadiens? Il pourrait bien remporter le championnat de la SHL lors du match présenté dimanche. On vous tient au courant!

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 20.04.2016 / 10 h 12 HE

MONTREAL - Artturi Lehkonen a noirci une fois de plus la feuille de pointage pour les Indians de Frolunda dans le match #3 de la série les opposant à Skellefteå, en finale de la SHL, le 19 avril.

Après que Frolunda ait pris une avance de 2 buts après des buts de Joey Crabb et de Joel Lundqvist dans les 20 premières minutes, Skellefteå s’est inscrit au pointage grâce à leur premier but, à leur septième occasion en avantage numérique dans le match.


En troisième période, alors que la marque était toujours de 2 à 1, Lehkonen a intercepté une tentative de dégagement au vol avec son gain avant de déposer la rondelle au sol et de tirer un boulet qui scellera l’issue du match pour les Indians.

Frolunda mène la série quatre de sept 2 à 1. Le prochain match sera disputé le 21 avril, à midi, heure de Montréal.

Le but marqué mardi par Lehkonen lui redonne une priorité d’un point au sommet des pointeurs des séries de la SHL, cumulant 15 points en 14 matchs, un de plus que son coéquipier Ryan Lasch.

VOIR AUSSI
Artturi Lehkonen en pleine forme dans la SHL
L’effet domino

Rapport des IceCaps – 19 avril

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 19.04.2016 / 12 h 11 HE

MONTREAL - Une défaite de 3 à 2 des Silvertips d’Everett aux mains des Thunderbirds de Seattle dans le match 5 de la demi-finale de l’Ouest dans la WHL a sonné le glas de la saison 2015-2016 pour le défenseur et espoir des Canadiens, Noah Juulsen.

Juulsen a enfilé le chandail des Canadiens pour une première fois lors du repêchage de 2015, à Sunrise en Floride, lorsque le directeur général Marc Bergevin a décidé de le choisir au 26e rang total.

Depuis ce moment, les Canadiens ont vu l’imposant défenseur se développer rapidement, pour finalement s’entendre avec lui sur les termes d’un contrat de trois saisons après un passage au camp de développement de l’équipe.

Avec ce contrat en poche, Juulsen a pris le chemin d’Everett pour y disputer sa troisième saison dans la WHL. Après avoir amassé 28 points en 63 matchs pour aider Everett à terminer au 5e rang dans l’Ouest, Juulsen a débuté les séries en lion.

Tout a bien commencé pour Everett qui a balayé la première série contre les Winterhawks de Portland. C’est en deuxième ronde, contre les Thunderbirds de Seattle que les choses se sont corsées. Le 10 avril, lors du match 2, Juulsen a été atteint au visage par une rondelle et sa présence pour le reste de la série était incertaine. Sans ce morceau important en défensive, les Silvertips se sont inclinés 5 à 0 dans le match 3. Les deux matchs suivants ont scellé l’issue de la saison des Silvertips.

La saison de Juulsen est peut-être terminée, mais il n’y a que du positif à en retirer. Il a notamment représenté les étoiles de la WHL dans la série Subway contre la Russie en novembre 2015. Les sept buts et 21 passes de l’espoir du Tricolore lui ont également valu une nomination au sein de la deuxième équipe d’étoiles de la WHL.

VOIR AUSSI
Rapport des IceCaps – 19 avril
Profiter de chaque minute
Décès de Charlie Hodge à l'âge de 82 ans
Une autre saison, une autre étape

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 18.04.2016 / 15 h 00 HE

L’espoir des Canadiens Artturi Lehkonen continue de faire parler de lui, alors que son équipe, les Indians de Frolunda, affronte Skellefteå en finale des séries éliminatoires de la SHL.

Lehkonen a eu un impact immédiat dès le premier match. Alors que les Indians tiraient de l’arrière par un but en troisième période, l’ailier de 20 ans a préparé le jeu et obtenu une passe sur le but égalisateur de Joey Crabb.



Quelques minutes plus tard, Lehkonen a provoqué une pénalité pour bâton élevé contre l’équipe adverse, ce qui a éventuellement permis aux Indians d’inscrire un but avec l’avantage d’un homme et de l’emporter.

Le natif de Piikkiö, en Finlande, a poursuivi sur sa bonne lancée lors du deuxième match, alors qu’il a été le seul buteur du camp de Frolunda. Il s’agissait d’un huitième filet pour le choix de deuxième ronde des Canadiens en 2013, qui a pris seul la tête du classement des buteurs de la SHL en séries.

Lehkonen occupe également le sommet du classement des pointeurs du circuit, grâce à une récolte de 14 points en 13 rencontres.

LIRE AUSSI
Profiter de chaque minute
Décès de Charlie Hodge à l'âge de 82 ans

Une autre saison, une autre étape

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 12.04.2016 / 13 h 51 HE

Noah Juulsen

Le choix de première ronde des Canadiens en 2015 Noah Juulsen et les Silvertips d’Everett affrontent les Thunderbirds de Seattle en deuxième ronde des séries de la WHL. Après avoir partagé les honneurs lors de deux premiers matchs, les deux équipes se dirigent vers Everrett, où sera disputé le troisième match mercredi soir.

L’espoir des Canadiens, qui a récolté sept buts et 21 mentions d’aide à sa troisième saison dans le circuit, a davantage démontré son côté défensif cette saison. Les Silvertips n’ont fait qu’une bouchée des Winterhawks de Portland, qu’ils ont éliminés en quatre rencontres au premier tour.

La défensive des Silvertips a continué son bon travail lors du premier match du deuxième tour, blanchissant les Thunderbirds par la marque de 3 à 0. Le jeune défenseur a obtenu une passe dans la victoire.

Le début de la troisième rencontre est prévu pour 19h00, heure du Pacifique.

Artturi Lehkonen

Lehkonen a cumulé un impressionnant total de 12 points en 11 matchs de séries jusqu’ici, ce qui place le choix de deuxième ronde des Canadiens à égalité au sommet des pointeurs de la ligue, en date du 12 avril.

Il a poursuivi son bon travail en deuxième ronde contre Lulea, ayant fait scintiller la lumière rouge le 8 avril, puis le 10 avril, avant d’ajoutant une mention d’aide dans l’ultime rencontre de la demi-finale en soirée mardi, Frolunda remportant le match 6 de façon convaincante par la marque de 8 à 2. Frolunda affrontera Skelleftea ou Vaxjo en grande finale. L’adversaire devrait être connu mercredi puisque la série est égale 3 à 3.

Plus tôt cette saison, l’ailier de 20 ans a remporté avec Frolunda le championnat de la Champions Hockey League, en disposant de Oulun Karpat par la marque de 2 à 1.

Lehkonen affrontait un autre espoir des Canadiens au premier tour des séries, Lukas Vejdemo de Djuargardens.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 9.04.2016 / 20 h 35 HE

MONTRÉAL -- Avec ses buts marqués en première et en deuxième période samedi soir, Alex Galchenyuk a atteint le plateau des 30 buts, une première en carrière pour le jeune attaquant.

Selon le Elias Sports Bureau, Alex Galchenyuk est devenu, à 22 ans et 57 jours, le troisième plus jeune joueur dans l’histoire des Canadiens de Montréal à atteindre le plateau des 30 buts. Les deux qui le précèdent au sein de ce classement de jeunes sensations sont Bernard Geoffrion et Stéphane Richer, qui ont réussi l’exploit à l’âge de seulement 21 ans.

À ce chapitre, il devance Mario Tremblay, Maurice Richard, Claude Lemieux, Steve Shutt et Marc Tardif, qui ont tous réussi l’exploit à l’âge de 22 ans, mais qui avaient plus de 57 jours d’écoulés dans cette 22e année lorsqu’ils ont marqué leur trentième.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 9.04.2016 / 12 h 48 HE

- Les Canadiens ont tenu un dernier entraînement matinal en 2015-2016, quelques heures avant l’ultime affrontement de la campagne, contre le Lightning de Tampa Bay, au Centre Bell.

- Mike Condon sera devant le filet du Tricolore pour affronter le Lightning. En deux affrontements contre cette formation cette saison, le cerbère de 25 ans a seulement accordé trois buts pour une moyenne de 1,44 but alloué et un pourcentage d’arrêt de 0,954. C’est justement contre le Lightning qu’il a obtenu son tout premier jeu blanc en carrière dans la LNH, il y a de cela moins de deux semaines.

- Avant le début de l’entraînement, Mark Barberio a patiné en solitaire, lui qui est toujours se remet toujours d’une commotion cérébrale subie le 16 mars dernier.

- Quelques instants avant le début de l’entraînement, il a été annoncé qu’Alex Galchenyuk avait remporté la coupe Molson pour la saison 2015-2016, honneur remis au joueur par excellence de la formation, selon un vote basé sur les étoiles remises au cours des rencontres. Avec les récentes performances du choix de première ronde en 2012, le numéro 27 a été nommé première étoile du match à huit reprises au cours de la campagne. Pour Michel Therrien toutefois, cet honneur n’est que le reflet de l’évolution positive du jeune homme au cours des années.

«Dans le cas d’Alex, on est vraiment très content de sa progression. Depuis l’âge de 18 ans qu’il est avec nous et année après année, il s’améliore dans divers aspects de son jeu. Il est beaucoup plus confiant et responsable. Il y a du travail à faire encore, mais nous sommes heureux de sa progression», explique le pilote des Canadiens qui a eu la main heureuse en fin de saison en réunissant Galchenyuk avec Max Pacioretty et Brendan Gallagher. «Il a beaucoup progressé depuis le début de la saison. Il est rendu à un niveau supérieur. Le défi de travailler avec un joueur comme Alex, c’est de continuer à le faire progresser dans cette courbe d’apprentissage. »

- Le travail acharné de Paul Byron au cours de l’année a été formellement reconnu samedi matin alors qu’il s’est vu remettre le trophée Jacques-Beauchamp-Molson en tant que “héros obscur” de l’équipe, tel que choisi par les membres des médias. Byron a établi des sommets personnels avec 11 buts et 61 matchs disputés après avoir été réclamé au ballotage des Flames de Calgary en octobre.

«Je ne me serais jamais attendu à ce que cette année se déroule comme ça. Ça a été de véritables montagnes russes. Je suis vraiment content que Montréal me donne la chance de jouer ici», a mentionné Byron qui était en chaude lutte avec Mike Condon pour remporter cet honneur. «La transition à mon arrivée à Montréal a été la meilleure jusqu’ici pour moi et j’espère que je pourrai passer bon nombre d’années dans cette organisation. C’est vraiment un honneur pour moi de remporter ce trophée. Il y a de très bons joueurs qui ont eu la chance d’être dans la même position que moi au cours des années. »

- Même si au niveau du classement la rencontre numéro 82 du calendrier des Canadiens n’aura pas d’impact, les partisans réunis au Centre Bell ne seront pas en reste et peuvent s’attendre à une performance inspirée de la part de leurs favoris. D’ailleurs les hommes en bleu-blanc-rouge pourraient partiellement venger l’affront des séries de l’an dernier en balayant les rencontres avec le Lightning, affichant déjà trois gains contre les hommes de Jon Cooper.

«C’est important de finir en force, même si les résultats ont été difficiles pour nous à partir du mois de décembre et qu’on a énormément de blessures. Il faut s’assurer de disputer un bon match et de finir ça sur une note positive dans les circonstances », explique Michel Therrien au sujet de sa troupe qui a été en mesure de fournir à Mike Condon con premier blanchissage en carrière le 31 mars dernier, à Tampa. «Dernièrement les gars jouent avec beaucoup d’intensité et il faut que ça continue. »

- Brian Flynn reviendra au jeu pour affronter le Lightning de Tampa Bay, lui qui n’a pas disputé de rencontre depuis le 9 février 2016, alors qu’il avait quitté le match, contre le Lightning justement, en raison d’une blessure au bas du corps. Flynn a patiné en compagnie de Torrey Mitchell et de Paul Byron en matinée.

«Je suis vraiment content de pouvoir disputer un match », a lancé Flynn, faisant partie de l’énorme contingent de joueurs des Canadiens qui ont dû regarder leurs coéquipiers en action en direct des lignes de côté pendant un certain moment. «Je n’ai jamais rien vu de tel. Il y a beaucoup de blessures similaires et il n’y a pas grand-chose à faire contre ça. Il y a toujours une limite à ce que le personnel médical peut fait et le nombre de machines sur lequel ils peuvent te brancher. C’est du temps que ça prend pour guérir pleinement. »

- La rencontre a lieu au Centre Bell à 19h.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty-Galchenyuk-Gallagher
Eller-Plekanec-Carr
Danault-Desharnais-Andrighetto
Byron-Mitchell-Flynn

Markov-Pateryn
Emelin-Johnston
Hanley-Dietz

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Paul Byron est le récipiendaire du trophée Jacques-Beauchamp-Molson pour la saison 2015-2016
Alex Galchenyuk récipiendaire de la coupe Molson pour la saison 2015-2016
Face à face: Canadiens vs. Lightning 
|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 7.04.2016 / 13 h 10 HE

RALEIGH – Les Canadiens se sont entraînés en vue de leur dernier match sur la route cette saison, alors qu’ils affronteront les Hurricanes de la Caroline jeudi soir au PNC Arena.

- Après l’entraînement, l’entraîneur-chef Michel Therrien a pris un moment pour offrir ses meilleurs voeux de rétablissement à Jacques Demers. L’ancien entraîneur des Canadiens et sénateur a été hospitalisé mercredi soir après avoir subi un AVC et serait dans un état stable.

« Dans un premier temps, je voudrais prendre l’occasion, en mon nom personnel et au nom de l’organisation, de souhaiter un bon rétablissement à Jacques [Demers]. Nous avons appris la nouvelle ce matin. Nous espérons que tout ira pour le mieux pour lui. »

Charlie Lindgren et l'entraîneur des gardiens, Stéphane Waite, discutent lors de l'entraînement matinal au PNC Arena.

- Pour la première fois depuis la saison 2001-2002, les Canadiens utiliseront un cinquième gardien lors d'une seule et même campagne. Charlie Lindgren disputera jeudi soir son premier match dans la LNH face aux Hurricanes. Le gardien de 22 ans, acquis la semaine dernière par les Canadiens, a une fiche de 30 victoires en 40 décisions en 2015-2016 avec les Huskies de St. Cloud State dans la NCHC, un pourcentage d’arrêts de 0,925 et une moyenne de buts alloués de 2,13.

« Je suis convaincu qu’il est très excité par cette chance. C’est un jeune homme qui l’a mérité. Il a travaillé pour être ici et a obtenu sa chance. Il est excité et je lui ai dit d’avoir du plaisir et que nous allions faire tout en notre possible pour nous assurer que ce soit une soirée positive pour lui », a partagé l’attaquant Brendan Gallagher après l’entraînement matinal de l’équipe.

Même son de cloche chez l’entraîneur-chef, qui a commenté le niveau de compétition de son jeune gardien.

« C’est sûr qu’il sera nerveux - c’est tout à fait normal. Stephane Waite a travaillé avec lui dans la dernière semaine et l’a rencontré ce matin. On veut le mettre le plus en confiance possible. Pour un gardien de but, disputer un premier match dans la LNH, c’est toujours un moment spécial. [...] Tu le vois même dans les entraînements - c’est un jeune homme qui compétitionne beaucoup. Il est mature pour son âge. On a hâte de voir comment il va se comporter ce soir », d’affirmer Michel Therrien.

- Mike Brown retrouvera sa place dans l’alignement jeudi soir et complètera le quatrième trio. Stefan Matteau et Brian Flynn seront laissés de côté.

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 6.04.2016 / 12 h 30 HE

- Les Canadiens ont tenu une séance d’entraînement optionnelle mercredi matin à Brossard, avant de s’envoler vers Raleigh où ils affrontement les Hurricanes de la Caroline jeudi soir.

- Quatorze joueurs ont sauté sur la glace, dont les trois gardiens Charlie Lindgren, Mike Condon et Carey Price.

- Lindgren obtiendra d’ailleurs un premier départ en carrière dans la LNH jeudi soir, a confirmé Michel Therrien durant son point de presse. Condon devrait être de retour devant le filet des siens pour le dernier match de la saison régulière, samedi soir contre Tampa Bay à Montréal.

- Avant l’entraînement, les Canadiens ont confirmé que Carey Price, P.K. Subban, Victor Bartley, Mark Barberio et Lucas Lessio ne seraient pas de retour au jeu cette saison. Dans le cas de Price, Therrien a indiqué qu’il était très près d’être à 100% et qu’il s’attend à un retour en pleine forme de son partant à l’automne prochain.

- Le Tricolore a également annoncé que Max Pacioretty avait été nommé candidat du club pour l’obtention du trophée King-Clancy, à la suite d’un vote tenu par les joueurs. Le trophée King-Clancy est remis annuellement au joueur de la LNH qui démontre un leadership hors-pair tant sur la patinoire qu'à l'extérieur et qui s'implique de façon exceptionnelle au sein de sa communauté.

|
|
|