Nouvelles
PUBLIÉ SUR mardi, 12.05.2015 / 14 h 00 HE

- Les Canadiens se sont entraînés mardi matin au Amalie Arena à Tampa en préparation pour le sixième match de la série de deuxième tour face au Lightning, qui mène 3 à 2.

- Tous les joueurs sauf P.K. Subban, Tomas Plekanec et Tom Gilbert ont sauté sur la glace pour l’entraînement qui a duré un peu moins de 30 minutes.

- Si le Tricolore a concédé le premier but dans quatre des six matchs face aux Sénateurs, il a su prendre l’avance en premier dans trois des cinq rencontres face au Lightning jusqu’à présent dans la série, remportant deux de ses trois parties. La troupe de Michel Therrien devra poursuivre de cette façon si elle veut donner le ton rapidement dans le match, selon Nathan Beaulieu.

« On ne veut pas être en retard au pointage tout de suite en partant et se battre pendant tout le match pour revenir de l’arrière. C’est bon d’établir une avance et de la préserver », a souligné le jeune défenseur qui disputera une deuxième rencontre dans cette série mardi.

« Tu veux toujours marquer le premier but », a-t-il poursuivi. « Tu veux calmer la foule le plus que tu peux. Notre but depuis le début de la saison et des séries est de connaître un bon début de match. Nous gagnons les parties par un bas pointage, donc c’est important d’en marquer un en partant pour avoir le contrôle du match et donner le rythme. »

- Pas besoin de chercher bien loin dans l’histoire du club pour retrouver une situation similaire à laquelle se trouve présentement le Tricolore. Il y a exactement un an, les Montréalais avaient obtenu une victoire convaincante de 4 à 0 face aux Bruins de Boston au Centre Bell pour forcer la présentation d’une septième et ultime rencontre à la série de second tour. Le reste de l’histoire est bien connu.

« Nous l’avons fait la saison dernière et nous croyons pouvoir répéter l’exploit encore cette année. Nous avons appris du passé, nous sommes confiants », d’avancer David Desharnais, qui avait obtenu une mention d’aide dans cette victoire.

Pour le joueur de centre, la rencontre de mardi représentera une autre occasion de prouver que le Tricolore est une équipe qui peut aspirer aux grands honneurs.

« Nous n’avons jamais vraiment été considérés comme favoris cette saison, et on a souvent entendu que notre parcours de l’an dernier était dû à la chance », a-t-il ajouté. « On veut prouver à tout le monde le contraire. »

Michel Therrien voit aussi une similitude entre le match de mardi et celui face aux Bruins il y a un an, notamment en ce qui a trait à la confiance démontrée par son groupe.

« La raison pour laquelle nous sommes confiants, c’est la manière dont nous jouons », a expliqué l’entraîneur-chef. « Même si les résultats n’étaient pas là au début, nous avons continué à persévérer, nous avons fait quelques petits ajustements, et les résultats sont apparus. »

- Opéré d’urgence pour une appendicectomie, l’attaquant du Lightning de Tampa Bay Ryan Callahan devrait rater la rencontre de mardi, même si John Cooper n’a toujours pas confirmé son absence. Si tous sont d’avis que le vétéran représente un gros morceau dans le camp adverse – il mène son équipe pour le nombre de mises en échec et au chapitre des plus et moins depuis le début des séries – personne dans le vestiaire des Montréalais ne croit que son absence devrait aider le Tricolore dans sa quête pour forcer un septième match dans la série.

« Si nous pensons que ça sera un peu plus facile parce que Callahan ne jouera pas, nous faisons une grosse erreur », a prévenu Lars Eller, qui pointe au cinquième rang de la Ligue au chapitre des mises en jeu grâce à un pourcentage d’efficacité de 58,6%. « Nous ne pouvons pas voir la situation de cette façon. Nous avons dû composer avec des blessures nous aussi, et d’autres gars se sont levés. »

- Le début de la rencontre est prévu pour 19h30.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Face à face : Canadiens @ Lightning #6
Cinq choses à savoir: match #6

En pleine confiance

Le Party DU Club - 12 mai 2015

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 11.05.2015 / 14 h 38 HE

- Les Canadiens se sont entraînés au Ice Sports Forum à Tampa lundi midi en vue du sixième match de la série que les Floridiens mènent 3 à 2 qui aura lieu mardi soir au domicile du Lightning.

- Tous les joueurs ont sauté sur la glace pour l’entraînement qui a duré un peu moins d’une heure.

- Voici les trios et duos utilisés par Michel Therrien à l’entraînement.

Pacioretty – Plekanec - Gallagher

Galchenyuk – Desharnais – Parenteau

Prust – Eller – Weise

De La Rose – Mitchell – Smith-Pelly

Flynn - Malhotra

Markov – Subban

Emelin – Petry

Beaulieu – Gilbert

Weaver- Gonchar - Pateryn

Price

Tokarski

Condon

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 9.05.2015 / 13 h 09 HE

- Les Canadiens se sont entraînés samedi matin au Complexe Sportif de Brossard, en préparation pour le cinquième match de la série de second tour face au Lightning de Tampa Bay qui sera disputé le soir même au Centre Bell.

- Tous les joueurs ont sauté sur glace pour l’entraînement qui a duré une trentaine de minutes, dont Nathan Beaulieu qui pratiquait pour une deuxième fois avec ses coéquipiers depuis sa blessure subie en première ronde.

- À propos de son jeune défenseur à l’écart du jeu depuis le quatrième match de la série contre les Sénateurs d’Ottawa, Michel Therrien a dit qu’il était remis à 100%, mais qu’une décision quant à son retour dans l’alignement serait prise avant le début de la partie.

« Il a connu une très bonne deuxième moitié de saison et a bien joué contre Ottawa, j’aime la façon dont il bouge la rondelle », a répondu l’entraîneur lorsque questionné quant à l’apport de l’arrière face à une équipe rapide comme le Lightning.

À l’entraînement, Beaulieu formait un duo avec Tom Gilbert, qui pratiquait et jouait depuis la blessure de Beaulieu avec Greg Pateryn. Celui-ci patinait samedi matin avec Sergei Gonchar.

- Pour l’emporter samedi soir, les Canadiens devront offrir une autre solide prestation, comme il l’a fait lors du dernier match qu’il a remporté au compte de 6 à 2 – mais aussi depuis le début de la série.

« J’ai vraiment aimé comment nous avons joué lors du quatrième match, comment nous avons joué lors du troisième match, comment nous sommes sortis lors du deuxième match et aussi notre performance en général lors du premier match », a souligné Michel Therrien, au terme de l’entraînement. « Je m’attends au même genre de rencontre. Les joueurs sont concentrés, je m’attends à un match très intense. Notre but premier pour l’instant est de retourner à Tampa Bay. »

Même son de cloche du côté de Dale Weise, qui répète que lui et ses coéquipiers devront travailler fort pour créer leurs chances de marquer, et ultimement, marquer.

« La seule différence entre le troisième et le quatrième match, c’est que nous avons marqué sur toutes nos chances au match 4 », d’expliquer celui qui a amassé une passe jeudi soir. « Vous pouvez dire que ce sont les ‘‘dieux du hockey’’, mais nous avons travaillé pour chacun des rebonds. C’est ce que nous devons faire encore ce soir. Ça sera difficile et je ne m’attends pas à un autre match à pointage élevé. Je crois que ça sera très serré comme match et c’est le genre de rencontre qu’on aime jouer. »

- Même s’ils tirent de l’arrière 1-3 dans la série, les troupiers de Michel Therrien refusent de regarder plus loin que le prochain match. Pour reprendre les propos que l’entraîneur a répété à maintes occasions tout au long de la saison, le Tricolore prend les matchs un à la fois – et plus que jamais.

« Nous ne pensons pas à en gagner quatre de suite pour le moment, nous pensons à gagner le match suivant », d’affirmer Brendan Gallagher, auteur de deux buts depuis le début de la série contre le Lightning. « Nous avons mis le match de jeudi derrière nous. Nous sommes concentrés sur la rencontre de ce soir et nous voulons retourner à Tampa pour avoir une autre chance. Nous devons utiliser la foule à notre avantage ce soir et jouer intense pendant 60 minutes. Prendre une seule présence à la légère nous coûtera cher. »

Il suffit de retourner à il y a à peine deux semaines pour retrouver une situation similaire dans laquelle le Tricolore est présentement plongé.

« Nous étions dans une situation semblable contre Ottawa », d’ajouter Dale Weise. « Nous avons vu les Sénateurs remporter un match et ça s’est mis en marche par la suite. Ils ont gagné une seconde rencontre par la suite dans notre aréna et à ce moment, vous êtes moins confiant. C’est ce que nous devons faire. Nous avons semé un doute dans leur esprit jeudi, mais c’est juste une partie, nous devons sortir forts encore ce soir et les faire douter encore plus. »

« Nous avons fait face à plusieurs défis par le passé – pas nécessairement comme ceux-là – et nous avons bien répondu, nous sommes confortables dans ce genre de situations », a conclu Gallagher. « La confiance n’a jamais été un problème pour ce groupe. »

- La rencontre débutera à 19h et sera diffusée sur les ondes de TVA Sports et CBC.

LIRE AUSSI
Face à face: Lightning @ Canadiens - Ronde 2 - Match 5
Cinq choses à savoir: match #5

Ce n’est pas fini

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 8.05.2015 / 10 h 09 HE

- Les Canadiens ont rencontré les journalistes vendredi matin à leur hôtel, juste avant de s'envoler vers Montréal où ils arriveront en milieu d'après-midi.

-Tomas Plekanec, Jeff Petry et l'entraîneur-chef Michel Therrien se sont présentés devant les micros et ont réitéré que l'équipe est très confiante de pouvoir revenir dans la série et qu'elle ne sent aucune pression additionnelle. Tous ont affirmé qu'ils n'ont rien à changer dans leur plan de match puisque le résultat de la série aurait pu être différent au terme des quatre premières rencontres.

- Le Tricolore reprendra l'entraînement samedi matin au Complexe sportif Bell de Brossard et que le match #5 sera disputé en soirée au Centre Bell, à 19 h.

-canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 6.05.2015 / 13 h 15 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement facultatif mercredi matin au Amalie Arena de Tampa, à quelques heures du match #3 face au Lightning en soirée. Parmi les joueurs qui se sont prévalus de leur option : P.K. Subban, Max Pacioretty, Andrei Markov et Tom Gilbert.

- Après avoir rejoint ses coéquipiers à Tampa mardi en fin d’après-midi, David Desharnais était sur la glace pour l’entraînement matinal mercredi matin. Frappé de plein fouet par un virus qui l’a forcé à rater le match #2 dimanche au Centre Bell, l’attaquant de 28 ans admet que c’est le jour et la nuit dans son cas depuis quelques jours, se sentant prêt à reprendre le collier dès mercredi soir pour venir en aide à ses coéquipiers.

« Je me sens mieux. Dimanche, j’étais de l’entraînement matinal et je me sentais correct. Mais quand je suis retourné chez nous, j’ai commencé à être malade et je suis allé à l’hôpital. J’ai fait tout mon possible pour jouer dimanche, mais je n’étais pas capable. J’ai récupéré lundi et mardi et je me sens en mesure de revenir au jeu ce soir », mentionne Desharnais, qui a amassé deux points depuis le début des séries éliminatoires. « C’était frustrant de voir les gars jouer et de ne pas être en mesure de les aider. C’est toujours plate de manquer des matchs. Surtout en séries parce que tu batailles durant toute l’année pour te rendre à ce moment-ci. Je suis content d’être là. »

Même si le vétéran joueur de centre a affirmé qu’il se sent apte à revenir au jeu, Michel Therrien a été plus prudent lors de son point de presse, ajoutant que les prochaines heures seront déterminantes dans son cas.

« À chaque fois qu’un virus fait son apparition, avec notre personnel médical, nous voulons nous assurer qu’il ne se propage pas. C’est pourquoi nous avons pris des précautions », a souligné l’entraîneur-chef du Tricolore. « David paraissait très bien ce matin. Je lui ai parlé, il était énergique, mais nous verrons comment il se sent ce soir. »

Sachant à quel point la situation est délicate dans leur cas faisant face à un déficit de 0-2, Desharnais et ses coéquipiers savent qu’ils ne peuvent se permettre d’échapper la rencontre de mercredi et rendre leur marge de manœuvre encore plus inexistante. Ayant fait face à de l’adversité durant toute la saison, le match #3 ne sera pas différent des situations auxquelles ils ont déjà fait face. Ils n’auront qu’à tenter de bâtir sur les bonnes séquences qu’ils ont eues au cours de la série jusqu’à présent.

« Il faut rester positifs. On a quand même fait de belles choses durant les deux premiers matchs. Il faut rester positifs, rester unis et continuer de croire en nos chances », poursuit Desharnais. « Il va falloir jouer notre meilleur match de l’année. C’est notre match le plus important ce soir, on lutte pour notre survie. C’est dans ces moments-là qu’on est à notre meilleur. »

En vrac: Desharnais

- Il a beaucoup été question au cours des derniers jours des succès du Lightning au Amalie Arena depuis le début de la campagne, lui qui présente la meilleure fiche à domicile de toute la LNH en saison régulière. Ces chiffres sont loin d’effrayer le Tricolore. Ils savent que Tampa aura une dose d’énergie provenant de ses partisans, ils devront simplement jouer le match et ne pas se soucier du reste.

« Ils ont également très bien joué sur la route contre nous. C’est un environnement différent, mais le hockey demeure le hockey. C’est seulement disputé dans un endroit différent. Nous n’avons qu’à nous présenter avec la même attitude », insiste Lars Eller. « Nous avions un tempo élevé la majorité du temps où nous étions dans leur zone. Nous leur avons rendu la vie difficile. C’est ce que nous devrons faire durant 60 minutes. »

- C’est la 26e fois de son histoire que le Tricolore fait face à un déficit de 0-2 lors des séries éliminatoires. Montréal n’a pas connu beaucoup de succès en pareille situation, n’étant revenu de l’arrière pour l’emporter qu’à cinq reprises. La dernière fois que le bleu-blanc-rouge l’a fait remonte à 2003-2004 lorsqu’il avait éliminé les Bruins de Boston.

- La rencontre débute à 19h et sera diffusée sur les ondes de TVA Sports et CBC.

À VOIR AUSSI:
Échos de vestiaire
Cinq choses à savoir: match #3
Price parmi les finalistes pour le trophée Ted Lindsay
Rien n’est encore terminé
Calepin des séries – 4 mai

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 5.05.2015 / 14 h 31 HE

- Les Canadiens se sont entraînés mardi après-midi au Amalie Arena de Tampa, à la veille du match #3 face au Lightning, mercredi soir.

- David Desharnais a quitté Montréal en début de journée mardi et arrivera à Tampa en fin d'après-midi. Il devrait être de la séance d'entraînement matinale de mercredi.

- Brandon Prust s’est excusé auprès de l’arbitre Brad Watson suite aux propos qu’il a tenus après la rencontre de dimanche. Rappelons que Prust avait accusé Watson de l’avoir traité de plusieurs vulgarités lors du match #2.

- Nathan Beaulieu a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers, mardi après-midi. Récupérant d'une blessure au haut du corps subie le 19 avril, Beaulieu devait rater les quatre premières rencontres de la série face au Lightning selon ce qu'avait annoncé l'équipe dernièrement.

Trios et duos à l'entraînement:

Pacioretty-Plekanec-Gallagher
Galchenyuk-Eller-Weise
De La Rose-Mitchell-Smith-Pelly
Prust-Flynn-Parenteau
Carr-Malhotra-Thomas

Markov-Subban
Petry-Emelin
Gilbert-Pateryn
Gonchar-Weaver-Beaulieu

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 4.05.2015 / 17 h 26 HE

- Les Canadiens ont quitté Montréal lundi midi en direction de Tampa, où ils disputeront les matchs 3 et 4 de leur série face au Lightning, mercredi et jeudi respectivement.

- David Desharnais n’a pas accompagné ses coéquipiers à Tampa, puisqu’il est toujours incommodé par un virus. L’attaquant québécois avait été retiré de la formation avant le match de dimanche pour cette raison. Toutefois l’entraîneur-chef du Tricolore a indiqué qu’il y a une possibilité que Desharnais rejoigne l’équipe plus tard cette semaine et qu’il renoue avec l’action.

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 3.05.2015 / 13 h 01 HE
- Les Canadiens se sont entraînés dimanche matin au Complexe sportif Bell de Brossard en vue du deuxième affrontement de leur série de second tour face au Lightning de Tampa Bay, qui mène 1 à 0 en vertu d’une victoire en deuxième période de prolongation au Centre Bell vendredi dernier.

- Vingt-trois joueurs ont sauté sur la glace pour la séance d’entraînement qui aura duré un peu moins de 45 minutes.

- Michel Therrien a confirmé après la rencontre qu’il n’apporterait aucun changement à son alignement. Brian Flynn sera donc une fois de plus laissé de côté, tout comme les vétérans Mike Weaver, Manny Malhotra et Sergei Gonchar.

- Malgré la défaite lors du premier match de la série, Michel Therrien était très satisfait de l’effort déployé par les siens, qui ont embêté le gardien Ben Bishop tout au long de la rencontre.

« Ça a  joué serré, mais on a quand même réussi à générer plusieurs chances de marquer lors du premier match, a souligné l’entraîneur au terme de l’entraînement de son groupe. On a réussi à générer 29 chances de marquer, ce qui est excellent. On fait face à des gardiens de but qui sont au sommet de leur art depuis le début des séries», a-t-il ajouté en faisant aussi référence à Craig Anderson des Sénateurs d’Ottawa.

Pour le moment donc, peu de changements seront prévus au plan de match.

« Les joueurs ont bien exécuté le plan de match, on a eu beaucoup de chances de marquer, on a minimisé les chances de marquer du Lightning, ce qui est très bon », a-t-il conclu.

Même son de cloche du côté de Tom Gilbert, qui, comme ses coéquipiers, n’est aucunement prêt à céder à la panique. « Je crois que nous avons fait du bon boulot en attaque et en défensive. Nous jouons contre une équipe très explosive en attaque et nous avons fait du bon travail pour la zone neutre », a analysé le défenseur qui a passé plus de 25 minutes sur la glace vendredi. « Si un ou deux de nos tirs avaient pénétré dans le filet, ça aurait été un match différent. Nous allons seulement continuer à faire ce que nous faisons en ce moment. »

- En arrière par un match dans la série, nul doute que la deuxième rencontre est d’une importance capitale, d’autant plus que la série se transportera à Tampa Bay, où le Lightning compile un dossier de 32-8-1 en saison régulière. Un match à gagner absolument pour éviter de se retrouver en Floride en tirant de l’arrière 0-2?

« On prend ça un match à la fois, a relativisé Michel Therrien. Nous sommes très conscients que c’est un match très important, il n’y a pas de doute là-dessus, mais notre philosophie n’a pas changé et ne changera pas, on prend les matchs un à la fois. »

« Je crois que chaque match est très important, peu importe le scénario », a quant à lui répondu Dale Weise. « Nous allons embarquer sur la glace comme s’il s’agissait du match 1. Nous avons bien joué vendredi et nous voulons arriver avec la même énergie, pour gagner le match et remporter la série. »

- Ce qui retenait aussi l’attention dans le vestiaire dimanche matin, c’était la force de frappe du Lightning et la façon de la contrer dans le camp tricolore.

Steven Stamkos (72), Tyler Johnson (72), Nikita Kucherov (65) et Ondrej Palat (63) ont tous obtenu au moins 60 points en saison régulière.

Si le premier est constamment dans les plans de match de ses adversaires, les autres retiennent aussi de plus en plus l’attention des défensives adverses, particulièrement Tyler Johnson, qui a terminé au premier rang des pointeurs du circuit en première ronde.

« Il est en feu dernièrement. Nous devons simplement le priver d’espace et de temps », a insisté Tom Gilbert. « Il lit bien le jeu sur la glace, il est rapide et il est talentueux. Nous devons être alertes lorsqu’il est sur la glace. »

De son côté, Brendan Gallagher a tenu a rappelé que son équipe avait réussi à contenir les joueurs vedettes tout au long de la saison.

« Nous avons joué contre des joueurs élites avant, et nous avons eu du succès. Nous avons aussi échoué à certaines occasions, donc l’important est d’apprendre de ces échecs », de mentionner celui qui a tiré à neuf occasions sur le filet adverse lors du premier match.

- La rencontre débute à 18h et sera diffusée à TVA Sports et CBC.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Face à face: Lightning @ Canadiens - Match #2
Cinq choses à savoir: match #2
Apprentissage continu

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 2.05.2015 / 13 h 46 HE

BROSSARD – Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel au Complexe sportif Bell à Brossard samedi après-midi.

- Treize joueurs étaient sur la glace samedi après-midi, dont les attaquants Tomas Plekanec, Jacob De La Rose, Alex Galchenyuk, Devante Smith-Pelly, Brian Flynn et Manny Malhotra. Les défenseurs Mike Weaver, Greg Pateryn, Sergei Gonchar, Andrei Markov et P.K. Subban étaient également présents, ainsi que les gardiens Dustin Tokarski et Mike Condon.

- Le défenseur Nathan Beaulieu a foulé la glace avec l’entraîneur en préparation physique Pierre Allard avant le début de l’entraînement. Beaulieu se remet toujours d’une blessure au haut du corps subie lors de la première ronde face aux Sénateurs d’Ottawa.

- Durant son point de presse à la suite de l’entraînement, l’entraîneur-chef Michel Therrien a laissé savoir que Jeff Petry se portait très bien. Le défenseur avait bloqué un tir durant le premier match de la série contre le Lightning et avait retraité au vestiaire pour un certain temps avant de terminer le match. Il sera en mesure de jouer pour le deuxième match de la série dimanche soir.

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 1.05.2015 / 12 h 28 HE

- Les Canadiens se sont entraînés vendredi matin au Complexe sportif Bell de Brossard, quelques heures avant leur premier affrontement de deuxième ronde face au Lightning de Tampa Bay, au Centre Bell.

- En attente de leur prochain adversaire depuis dimanche, les joueurs du Tricolore sont bien heureux de finalement reprendre le collier après quelques jours de congé. Ayant tous observé le match #7 entre les Wings et le Lightning en équipe mercredi soir, les Montréalais se sentent d’attaque à l’approche de leur nouvelle série qui selon leurs propres dires, sera très ardue et éprouvante.

« Ça nous a pris du temps avant de savoir qui nous allions affronter, mais dès que nous l’avons su, nous voulions que ça s’amorce immédiatement. Je suis certain que de leur côté, ils disent la même chose. Ce sera une série émotive qui sera très serrée », mentionne Brendan Gallagher, qui a inscrit le but décisif lors du match 6 face aux Sénateurs. « Nous devrons faire les choses dont nous parlons depuis le début de la saison. Si nous ne le faisons pas, nous nous retrouverons sûrement du côté des perdants. Mais si nous le faisons, je sens que nous nous donnerons une bonne chance de l’emporter. »

- Malgré le fait qu’ils n’ont pas réussi à soutirer une victoire au Lightning en saison régulière en cinq tentatives, les Canadiens sont très confiants en leurs chances face à la formation floridienne cette fois-ci. Sachant que le passé est maintenant le passé, ils savent que tout est possible au printemps, surtout qu’ils ont vu les Red Wings – à qui peu donnaient de chances contre Tampa en première ronde – donner une frousse aux joueurs de Jon Cooper en poussant leur série à la limite des cinq rencontres.

« Je crois que Détroit nous a montré quoi faire. Ils ont fait du bon boulot. Ils ne leur donnaient que très, très peu d’espace sur la glace. Leur défensive ne leur donnait pas la chance d’entrer dans leur zone facilement. Ils ont beaucoup de talent et ils ont beaucoup de vitesse. Detroit a justement neutralisé cette vitesse en ne leur donnant pas le temps de s’installer. Nous devrons trouver un moyen de le faire aussi », admet Dale Weise, auteur de deux buts en première ronde contre Ottawa. « Lorsque nous avons affronté Tampa cette saison, toutes les choses imaginables se sont mal déroulées. Je ne crois pas que nous pourrons aussi mal jouer que lors de ces cinq matchs. »

- Comme ce fut le cas lors des derniers jours, le sujet chaud suite à l’entraînement a été comment régler les problèmes de l’équipe en avantage numérique. Avec un seul but inscrit en 20 supériorités en première ronde, c’est normal que Michel Therrien ait consacré une partie importante des dernières pratiques à tenter de trouver une solution à ce problème. C’est pour cette raison, qu’au cours des derniers jours, il a un peu mêlé ses cartes, remplaçant notamment Alex Galchenyuk par Lars Eller et insérant Jeff Petry aux côtés de P.K. Subban sur la première vague. Mais malgré tous ces changements, s’il y a une chose en particulier que le pilote du Tricolore souhaite voir de ses hommes, c’est qu’ils ne brusquent rien sur la glace et qu’ils profitent de ce que l’adversaire leur offre.

« De un, j’aimerais voir de meilleures lectures de jeu. Il faut accepter de prendre ce que l’autre équipe nous offre. Il ne faut pas forcer le jeu. Quand tu forces le jeu, tu te retrouves dans une position quand même difficile. Ça part avec une meilleure lecture de jeu et quand tu en as une bonne, tu prends des bonnes décisions et ça améliore tes chances de succès », atteste Therrien. « Présentement, les joueurs forcent les jeux. On les sent un peu tendus, ce qui est tout à fait normal présentement. Ils devront simplement ne rien forcer sur la patinoire. »

En vrac: Eller

De son côté, Eller espère pouvoir être une solution aux problèmes de son équipe en avantage numérique. Connaissant de très bonnes séries jusqu’à présent, il ne changera rien à son jeu malgré ces responsabilités accrues, voulant simplement rendre la vie difficile à Ben Bishop, qui a eu le numéro du Tricolore depuis quelques années.

« Je crois que je peux amener un mélange de plusieurs chose à l’avantage numérique. Je peux évoluer à différentes positions. Ce soir, mon rôle sera principal sera de me placer devant le filet et d’obstruer la vue de Bishop », indique le joueur de centre danois, qui a passé 1:31 sur la patinoire en avantage numérique lors des six parties contre Ottawa. « Nous devons être prêts à toute éventualité. Nous devons être prêts à nous battre pour la rondelle le long des bandes et nous devrons simplement compléter les jeux. »

- Nathan Beaulieu a de nouveau sauté sur la glace avant la séance d’entraînement, accompagné du préparateur physique Pierre Allard et du thérapeute sportif Vincent Roof-Racine. Rappelons que le jeune défenseur ratera au moins les quatre premiers matchs de la série face au Lightning en raison d’une blessure au haut du corps.

Duos et trios à l’entraînement:

Pacioretty – Plekanec - Gallagher
Galchenyuk – Desharnais - Weise
Prust – Eller - Parenteau
De La Rose – Mitchell – Smith-Pelly
Flynn - Malhotra

Subban – Markov
Petry – Emelin
Pateryn - Gilbert
Gonchar - Weaver

À VOIR AUSSI :
Échos de vestiaire
Face à face: Lightning @ Canadiens - Match 1 - Ronde 2
Superstitions des séries – Ronde 2
Cinq choses à savoir: match #1
Une autre saison

|
|
|