Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
Nouvelles
PUBLIÉ SUR jeudi, 06.11.2014 / 11 h 29

L’espoir des Canadiens Nikita Scherbak a réalisé un tour du chapeau mercredi soir lors d’un match contre les Rebels de Red Deer dans un gain de 6 à 3 des Silvertips d’Everett de la WHL.

L’attaquant russe de 18 ans, repêché au 26e rang par les Canadiens au repêchage de 2014, connait un excellent début de saison avec les Silvertips, ayant déjà accumulé 10 buts et 10 mentions d’aide pour un total de 20 points en 12 matchs.

La saison dernière, Scherbak avait récolté 78 points en 65 parties avec les Blades de Saskatoon. Avant le début de la saison 2014-2015, les Blades l’ont échangé en retour du gardien Nik Amundrud et différents choix au repêchage aux Silvertips.

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 05.11.2014 / 13 h 11

- Que cinq joueurs ont sauté sur la glace du  First Niagara Center mercredi matin à Buffalo, soit les gardiens Carey Price et Dustin Tokarski, les attaquants Rene Bourque et Travis Moen de même que le défenseur Nathan Beaulieu.

- Dustin Tokarski effectuera sa quatrième sortie de la saison ce mercredi contre les Sabres. À son dernier départ le 27 octobre dernier à Edmonton, il avait concédé deux buts sur 18 tirs dans un revers de 3 à 0.

- Laissé de côté lors de sept derniers matchs, l’attaquant recrue Jiri Sekac fera un retour dans la formation. En six matchs cette saison, le Tchèque de 22 ans a récolté un but, présentant un différentiel de -4.

- Pour faire place à Sekac dans la formation, Rene Bourque sera laissé de côté tout comme Travis Moen qui avait cédé sa place dans l’alignement à Michaël Bournival mardi au Centre Bell contre les Blackhawks.

- Un dernier changement sera apporté à l’alignement alors que Jarred Tinordi remplacera Nathan Beaulieu à ligne bleue. Tinordi avait été retranché de la formation lors des deux dernières rencontres des siens, dimanche et mardi.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 04.11.2014 / 11 h 57
- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell de Brossard, en vue de leur rencontre au Centre Bell, en soirée, contre les Blackhawks de Chicago.

- La rencontre de mardi soir marquera le premier affrontement entre les deux entraîneurs de gardiens de but, Stéphane Waite et son frère, Jimmy Waite, qui a pris l’ancien poste de son frère avec les Blackhawks. Si Stéphane pourra compter sur l’appui de Carey Price, Jimmy pour sa part devrait compter sur les services du Châteauguois Corey Crawford. Price a disputé quatre matchs contre Chicago en carrière et il présente une fiche 3-1-0, en plus d’une incroyable moyenne de buts alloués de 1,49, sa meilleure contre n’importe quelle équipe de la LNH. Il présente également un pourcentage d’arrêts de 0.953.

Michaël Bournival disputera son premier match de la saison avec les Canadiens.
- Michel Therrien a décidé d’apporter quelques changements à sa formation en vue de la rencontre de mardi soir. Ainsi, Michaël Bournival a été intégré à l’équipe, lui qui disputera un premier match cette saison dans l’uniforme tricolore. C’est l’attaquant Travis Moen qui devrait être laissé de côté, de même que Jiri Sekac, qui fut placé sur la passerelle lors des six dernières rencontres.

«Je suis excité. Depuis le début de la saison que je me prépare pour disputer un match. Je me sens prêt pour ce soir», a lancé Bournival qui a disputé 60 matchs avec le Tricolore l’an dernier. «Tu dois demeurer positif. Chaque jour, je me répétais que j’allais avoir ma chance. Ce soir ça arrive alors c’est à moi de la saisir. »

Et ses coéquipiers sont bien contents de revoir le jeune homme de 22 ans de retour dans l’alignement, lui qui a fait quelques séjours avec les Bulldogs de Hamilton, histoire de conserver la forme.

«J’espère qu’il pourra créer une étincelle », a dit Lars Eller, qui devrait pour sa part être flanqué de Rene Bourque et de Pierre-Alexandre Parenteau. «On sait qu’il amènera de l’énergie et de l’enthousiasme. On sait ce qu’on obtient quand on met Bourney dans l’alignement et je suis certain qu’il va être à son meilleur ce soir. »

- En défensive, c’est Nathan Beaulieu qui devrait être jumelé à Mike Weaver, tout comme lors du match de dimanche contre les Flames. Jarred Tinordi devrait donc regarder le match de mardi soir de la galerie de presse, lui qui a déjà disputé huit matchs jusqu’ici cette saison.

- Deux jours après l’amère défaite de dimanche aux mains des Flames par la marque de 6 à 2, les joueurs des Canadiens sont unanimes, ils doivent retrouver la recette qui leur permettra d’obtenir du succès.

«Après avoir été embarrassé de la sorte, je suis certain qu’on a assez de fierté dans ce vestiaire pour rebondir. On ne répétera pas la performance de dimanche », a assuré Lars Eller, qui a marqué son deuxième but de la saison dans la défaite de dimanche. «Je le dis par expérience. Même l’an dernier, nous connaissions de bons moments après des périodes plus difficiles ou des matchs plus difficiles. Nous sommes fiers et je suis certain qu’on va jouer de la bonne façon.»

Il va sans dire que les hommes de Joel Quenneville ne rendront pas la tâche facile au Tricolore. Les Canadiens connaissent bien les capacités des Blackhawks dans les deux sens de la patinoire et ils ne prennent pas leurs adversaires à la légère, même si ces derniers connaissent des difficultés en ouverture de rideau.

«C’est une bonne équipe. Nous savons ce qu’ils ont accompli au cours des dernières années. On connaît le genre de joueurs qu’ils ont. C’est un groupe dynamique », a offert P.K. Subban, qui devrait patrouiller la ligne bleue avec Andrei Markov mardi soir. «Mais on ne peut pas se concentrer sur eux. Il faut mettre l’emphase sur notre groupe et ce qu’on contrôle. C’est comme ça qu’on joue. Si on joue à l’intérieur du système, en équipe, tout ira bien. »

- Le match débute à 19h30 au Centre Bell et est diffusé sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

Trios et duos à l’entraînement
Weise – Desharnais – Pacioretty
Galchenyuk – Plekanec - Gallagher
Bourque – Eller - Parenteau
Bournival – Malhotra – Prust
Sekac - Moen

Markov – Subban
Gilbert – Emelin
Beaulieu – Weaver
Tinordi

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Blackhawks
Nouveaux forfaits de billets à Montréal pour le Championnat mondial junior 2015 de l'IIHF
Tout le crédit lui revient
L’ascension parmi les grands
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 03.11.2014 / 12 h 58

- Les Canadiens ont tenu un entraînement complet lundi matin, au lendemain de la défaite de 6 à 2 aux mains des Flames de Calgary, au Centre Bell et à la veille d’un duel avec les Blackhawks de Chicago, également au Centre Bell.

- Tous les joueurs, sans exception, ont participé à un entraînement intense où le comportement en zone défensive était à l’honneur.

- Lors de son point de presse après l’entraînement, le pilote des Canadiens, Michel Therrien a confirmé qu’Alex Galchenyuk, utilisé au centre pour quelques minutes lors du dernier match, devrait retourner à l’aile. À l’entraînement, il était accompagné de Brendan Gallagher et de Tomas Plekanec.

- Therrien a également mentionné qu’il n’écartait pas l’idée de faire des changements à sa formation en vue du match contre les Blackhawks. Cela pourrait signifier le retour du tchèque Jiri Sekac dans la formation, ou la première présence de Michaël Bournival dans un uniforme tricolore cette saison.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty – Desharnais – Weise
Galchenyuk – Plekanec – Gallagher
Bourque – Eller – Parenteau
Moen – Malhotra - Prust
Bournival – Sekac

Markov – Subban
Emelin – Gilbert
Beaulieu – Weaver
Tinordi
|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 02.11.2014 / 12 h 44

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel à Brossard dimanche matin, en préparation de leur deuxième match en cinq jours contre les Flames. Il s'agira du dernier match de la saison face à la troupe de Bob Hartley.

- Quinze joueurs se sont présentés sur la patinoire ainsi que les deux gardiens, Carey Price et Dustin Tokarski. Les joueurs absents à l'entraînement étaient Brandon Prust, Tomas Plekanec, P.K. Subban, Tom Gilbert et Andrei Markov.

- L'alignement restera le même pour le match de dimanche soir. C'est donc dire que Michaël Bournival et Jiri Sekac seront laissés de côté. À la défensive, Michel Therrien prendra une décision avant le match concernant la participation de Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu. Cependant, il faut noter que Jarred Tinordi est resté sur la patinoire durant plusieurs minutes après l’entraînement. Cela confirme la présence probable de Nathan Beaulieu à la ligne bleue des Canadiens dimanche soir.

- Suite à la victoire des Canadiens à l’arrachée contre les Flames mardi dernier, Calgary aura sans aucun doute une soif de vengeance au Centre Bell. Les Flames sont au 9e rang dans la LNH en avantage numérique avec 20.5%, le Tricolore devra donc rester discipliné, contrairement à la rencontre au Saddledome où Montréal s’était vu décerner 18 minutes de pénalité, dont trois infractions mineures avec moins de huit minutes à faire au match. Certains peuvent dire qu’ils l’ont échappée belle.

- « Nous avons été chanceux de revenir de l’arrière contre les Flames, mais nous ne devons pas prendre cette chance trop souvent », soutient Brendan Gallagher après l’entraînement de dimanche matin. « Il faut tenter de marquer le premier but. Nous jouons avec confiance même si nous tirons de l’arrière, mais c’est certain que c’est mieux de prendre les devants dans un match. »

- Placés au 5e rang au classement dans la division Pacifique, qui est l’une des plus coriaces de la Ligue, les Flames sont une formation qui ne faut surtout pas prendre à la légère, malgré leurs lacunes à court d’un homme.

- « Les Flames se sont présentés avec fougue dans leur amphithéâtre. Ils sont rapides et ils travaillent fort. », admet Mike Weaver qui en sera à son 24e match en carrière contre Calgary. « Nous devons avoir cette même fougue ce soir [dimanche] dans notre aréna. Je crois qu’il faut seulement que nous nous concentrions sur notre plan de match et non de porter notre attention sur comment ils vont se présenter contre nous. Nous les avons affrontés il y a pas si longtemps et nous savons exactement ce qu’ils auront en tête. Ils ont une bonne attaque à cinq et cela signifie que nous devons être plus disciplinés. Nous avons besoin d’être impeccables entre les deux lignes bleues. Je crois que c’est la clé du succès. Si nous ne faisons pas ça, nous allons perdre le contrôle de la rondelle et ça peut devenir éventuellement fatal. »

- « On en a parlé un peu. », mentionne Brendan Gallagher à propos de la faiblesse des Flames en désavantage numérique, eux qui sont au 26e rang dans la LNH. « Je ne pense pas qu’il faut changer beaucoup de choses, seulement quelques petits détails. Il faut être présents devant le filet et récupérer les retours. Il y a des joueurs qui marquent vingt buts par saison en avantage numérique, ils réussissent parce qu’ils suivent le plan de match. Les entraîneurs font un excellent travail, ils savent exactement ce qu’on doit faire sur l’avantage numérique et nous devons les écouter. »

- La voyage dans l’Ouest n’a pas été très fructueux à l’attaque, seulement trois tirs ont réussi à toucher le fond du filet. Pour tenter de remédier la situation, Lars Eller est d’accord sur le fait qu’il faut parfois brasser l’alignement pour essayer de créer une nouvelle énergie.

- « Quand une équipe ne marque pas durant une longue période, la plupart du temps, l’entraîneur fait des changement pour tenter de créer une nouvelle chimie. Mais nous savons tous que les choses peuvent changer très rapidement. », explique Lars Eller qui jouera son 300e match en carrière dans les prochains jours. « Nous espérons pouvoir créer cette nouvelle chimie dès ce soir devant nos partisans. »

- C’est Carey Price qui sera devant le filet contre les Flames. Le gardien natif d’Anahim Lake conserve une fiche de 3-4-0, une moyenne de 2.68 et un pourcentage d’arrêt de .909 en sept matchs contre Calgary. Jonas Hiller retrouvera le Tricolore devant les filets.

- Le match est diffusé sur les zones de RDS et City Montreal à compter de 19h.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 01.11.2014 / 13 h 00

- Les joueurs du Tricolore se sont entrainés à Brossard samedi matin, de retour de leur périple de sept jours dans l’Ouest canadien. Tous les joueurs étaient sur la glace pour l’entraînement.

- Avant l’entraînement, plusieurs joueurs ont pratiqué l’avantage numérique pendant une vingtaine de minutes avec l’entraîneur-adjoint Daniel Lacroix. Le Tricolore occupe le 26e rang de la LNH en avantage numérique avec un taux d’efficacité de 9,4%.

- Alexei Emelin, qui a été frappé à la tête jeudi soir à Vancouver et qui a quitté le match pendant quelques instants, était sur la glace avec tous les autres joueurs. Michel Therrien a confirmé qu’il était correct pour continuer à jouer.

Son agresseur, Alexandre Burrows, a été suspendu trois matchs pour ce geste. « C’est une bonne décision de la Ligue nationale. Tu ne veux pas voir des coups à la tête, la sécurité des joueurs est très importante », a commenté Michel Therrien à propos de la suspension.

- Michel Therrien a jonglé avec ses trios comme il l’a fait jeudi soir à Vancouver en troisième période. « Nous avons pris des décisions dans le dernier match pour essayer de créer un impact offensif, et ça a donné de bons résultats, alors on espère que ça se poursuive », a offert l’entraîneur-chef après l’entraînement, tout en refusant de confirmer s’il utiliserait ces nouvelles combinaisons lors du match de demain.

Voici les trios et duos que l’entraîneur-chef a utilisés à l’entraînement :

Max PaciorettyDavid DesharnaisDale Weise

Brendan GallagherAlex GalchenyukRene Bourque

Pierre-Alexandre ParenteauTomas PlekanecLars Eller

Travis MoenManny MalhotraBrandon Prust

Michael BournivalJiri Sekac

Andrei MarkovTom Gilbert

Alexei EmelinP.K. Subban

Jarred TinordiNathan Beaulieu - Mike Weaver

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire: 1er novembre
Carey Price remporte la Coupe Molson en octobre
Conclusion amère

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 30.10.2014 / 16 h 06

- Les Canadiens se sont entraînés jeudi matin au Rogers Arena de Vancouver, quelques heures avant leur affrontement face aux Canucks en soirée.

- À l’image du Tricolore, les Canucks connaissent eux aussi un excellent début de saison, ayant remporté six de leurs neuf premiers matchs du calendrier. Quelques nouveaux éléments ont été ajoutés à la formation cette année, dont Radim Vrbata qui fait flèche de tout bois au sein du premier trio avec Henrik et Daniel Sedin. Avec une récolte de 33 points à eux trois en neuf rencontres, Michel Therrien sait qu’il devra garder un œil attentif sur ces attaquants tout au long de la rencontre.

« C’est toujours un défi. À chaque fois qu’on affronte le trio des Sedin, c’est toujours un des meilleurs trios de la LNH. Ce soir ne sera pas différent », mentionne l’entraîneur-chef des Canadiens à propos du premier trio des Canucks. « Il faudra qu’on joue à l’intérieur de notre structure, qu’on soit disciplinés, surtout lorsqu’il sera sur la patinoire. Avec la parité qu’il y a dans la Ligue, chaque match est gros et ce soir ne fera pas exception. »

- Par ailleurs, Michel Therrien n’a pas confirmé s’il allait apporter des changements à sa formation jeudi soir, indiquant qu’il y avait encore des discussions au programme à ce sujet au cours de la journée.

- La rencontre de ce soir sera spéciale pour quelques joueurs des Canadiens qui ont quelques liens avec Vancouver. Parmi eux, Dale Weise effectuera une première apparition au Rogers Arena avec le Tricolore depuis que les Canucks l’ont envoyé à Montréal en février dernier. S’il a grandement apprécié son séjour en Colombie-Britannique, le fougueux attaquant n’a qu’un objectif en tête et c’est de quitter la ville avec deux autres points en poche.

En vrac: Weise

« Je suis extrêmement motivé de jouer ici et d’essayer d’obtenir la victoire ce soir. J’ai adoré mon temps ici. J’ai encore beaucoup de bons amis qui sont dans l’équipe », confesse Weise, qui a disputé 152 matchs entre 2011 et 2014. « Je respecte tellement les joueurs dans ce vestiaire, à partir des Sedin jusqu’à toutes les personnes que j’ai rencontrées ici. Ils m’ont donné une véritable chance de jouer dans la LNH et de mettre un pied dans la Ligue. C’est tout ce que vous pouvez demander comme joueur. »

Tout juste à côté de Weise dans le vestiaire, son ancien coéquipier avec les Canucks et nouveau coéquipier à Montréal, Manny Malhotra, affrontera lui aussi une de ses anciennes formations jeudi. Par contre, le fait qu’il soit revenu à Vancouver la saison dernière alors qu’il portait les couleurs des Hurricanes rend les retrouvailles de ce soir un peu moins spéciale. Mais comme Weise, il a grandement apprécié ses années à Vancouver.

« Je crois que j’étais plus nostalgique la saison dernière tandis que cette année je suis passé à autre chose », admet le vétéran de 34 ans. « Je n’oublierai naturellement pas les bons moments que j’ai vécus ici. J’avais beaucoup de bons amis de l’autre côté. Le personnel est incroyable. Mais lorsque la rondelle sera sur la glace, je ne penserai plus à ça. »

- Nous aurons droit à un excellent duel de gardiens jeudi soir alors que Carey Price et Ryan Miller se feront face dans les filets. Price, originaire de la Colombie-Britannique, a remporté quatre de ses cinq sorties en carrière au domicile des Canucks.

- Le match débute à 22h, heure du Québec.

À VOIR AUSSI:
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Canucks
Vancouver en cinq temps

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 27.10.2014 / 15 h 55

- Les Canadiens se sont entraînés lundi matin au Rexall Place d’Edmonton en vue de leur affrontement en soirée face aux Oilers. Aucun joueur ne manquait à l’appel pour ce premier entraînement du voyage de trois matchs en quatre jours dans l’Ouest canadien.

- Carey Price obtiendra une soirée de congé à Edmonton, lui qui a amorcé les six derniers matchs des siens. Ce sera donc Dustin Tokarski qui sera d’office lundi soir, lui qui obtiendra un premier départ depuis le 9 octobre à Washington, où il avait vaincu les Capitals 2 à 1 en tirs de barrage. Habitué d’être le gardien numéro un à tous les niveaux où il est passé dans sa carrière, Tokarski fait face à une nouvelle situation alors qu’il est beaucoup moins utilisé qu’auparavant. Malgré tout, comme il l’a démontré par le passé, Michel Therrien a entièrement confiance en son jeune gardien et il croit qu’il saura de nouveau répondre à l’appel.

« En partant, on savait très bien que Dustin allait jouer un des deux matchs. On a pris plein de choses en considération et on a décidé d’y aller avec lui ce soir à Edmonton. Le fait qu’il vienne de la Saskatchewan en est une, mais ce n’est pas le seul facteur. Nous sommes sensibles à ces choses-là », explique le pilote du Tricolore à propos de sa décision de faire appel à Tokarski face aux Oilers. « C’est un nouveau rôle pour lui. Il faut qu’il s’ajuste. Si on ne lui donne pas la chance de le faire, on ne saura jamais s’il est en mesure de le faire. C’est une des raisons pourquoi nous l’avons identifié comme deuxième gardien à l’issue du camp d’entraînement. À toutes les fois qu’on lui a présenté un défi, il les a remplis. C’est un nouveau défi pour lui, mais nous avons confiance en lui. »

Par ailleurs, l’entraîneur-chef du Tricolore a également confirmé que Nathan Beaulieu réintégrerait la formation lundi soir. Rappelé dimanche des Bulldogs de Hamilton, le défenseur ontarien prendra la place de Jarred Tinordi dans l’alignement. Cette décision n’était pas pour punir Tinordi selon Therrien, mais plutôt pour donner la chance à tout son monde de voir de l’action et de ne pas attendre que les choses tournent mal avant de le faire.

« Tinordi jouait du bon hockey, mais nous voulons offrir la chance à Nathan de disputer un match de la LNH. Il a quand même bien fait à ses débuts avec nous », raconte Therrien au sujet de Beaulieu, qui disputera un premier match avec les Canadiens depuis le 13 octobre à Tampa Bay. « Il vient de jouer deux matchs dans la Ligue américaine au cours des derniers jours. Ce soir, nous affrontons une équipe rapide qui patine beaucoup. C’est une des raisons pour lesquelles on y est allé avec Nathan. Nous prendrons ensuite une autre décision pour le match de demain. »

En vrac: Parenteau

- La rencontre de ce soir aura une touche spéciale pour Pierre-Alexandre Parenteau puisqu’il disputera le 300e match de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey. Le natif de Hull en a parcouru du chemin depuis qu’il a été repêché en 9e ronde par les Ducks d’Anaheim en 2001. Ayant dû attendre durant plusieurs années avant d’obtenir une véritable chance dans la LNH et changeant d’équipe à quelques reprises en cours de route, Parenteau n’en revient pas qu’il peut finalement faire ce qu’il aime à tous les jours avec les meilleurs de sa profession.

« C’est pas mal agréable de se rendre à 300 matchs. Il n’y a pas beaucoup de gens qui auraient pensé que je serais rendu là lorsque j’avais 26 ans et que je jouais encore dans la Ligue américaine. Le message que je veux lancer, c’est de ne jamais perdre confiance », affirme l’ailier aujourd’hui âgé de 31 ans, qui a amassé jusqu’à présent 210 points dans la LNH. « J’avais presque 27 ans et j’étais encore dans les mineures lorsque j’ai réussi à percer avec les Rangers. Aujourd’hui, je vais disputer mon 300e match et j’aimerais dire aux jeunes de ne jamais perdre espoir et que si tu as confiance en tes moyens, tout peut arriver. »

La partie de ce soir sera également spéciale pour Alex Galchenyuk, qui sera de nouveau opposé à son ami de longue date et ancien compagnon de trio dans les rangs juniors, Nail Yakupov. Maintenant à leur troisième confrontation dans la LNH, ces deux talentueux attaquants savent qu’il n’y a pas d’amitié sur la patinoire, voulant tous deux quitter le Rexall Place ce soir avec une victoire en poche. Selon Galchenyuk, l’intensité sera au rendez-vous ce soir.

« Nous avons évolué ensemble à Sarnia et nous sommes devenus de bons amis depuis ce temps. Je suis sûr qu’il veut me battre ce soir et c’est la même chose de mon côté. Espérons que ce sera un bon match », indique l’attaquant du Tricolore, qui a tout de même passé un peu de temps avec Yakupov à son arrivée à Edmonton dimanche. « C’était amusant. Il est venu me chercher parce qu’il m’a invité à souper chez lui. C’était excellent. Nous avons parlé de la saison et comment s’est déroulé mon été mais c’est tout. Je n’ai pas vraiment eu la chance de le voir jouer cette saison. »

- Le match débute à 21h30, heure du Québec.

À VOIR AUSSI:
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Oilers

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 25.10.2014 / 13 h 18

- Les Canadiens ont tenu un entraînement samedi matin au Centre Bell, en vue de leur affrontement avec les Rangers de New York en soirée, dans la première rencontre entre les deux formations depuis la finale de l’Est au printemps passé.

- Le match de samedi marquera le 600e de l’entraîneur-chef des Canadiens Michel Therrien dans la LNH, même si le pilote du Tricolore assure qu’il n’y prête pas vraiment attention.

«Je ne savais même pas que c’était mon 600e match avant qu’on m’en informe hier après l’entraînement », a souligné Therrien, aujourd’hui âgé de 50 ans. «Tous les entraîneurs veulent deux choses en commençant : une longue carrière et gagner la coupe Stanley. C’est une étape pour moi et ça démontre seulement à quel point les choses vont vite. Mais ce que j’apprécie le plus dans tout ça, c’est les gens avec qui j’ai la chance de travailler. »

- C’est Carey Price qui sera d’office devant le filet des Canadiens samedi soir pour affronter les Rangers. Il s’agira du premier affrontement de Price contre les Rangers depuis les séries de l’an dernier alors qu’il s’est blessé dans le match numéro 1 de la finale de l’Est. Price présente une moyenne de buts alloués de 2,06 et un pourcentage d’arrêt de 0,934 contre la troupe d’Alain Vigneault.

- Du côté des Rangers, c’est Henrik Lundqvist qui devrait être d’office, lui qui présente une fiche de 13-11-2 en carrière contre les Canadiens, avec une moyenne de buts alloués de 2,85 et un pourcentage d’arrêts de 0,897.

- Ayant précédemment été entraîneur adjoint des Rangers, Dan Lacroix peut apporter un œil différent à Michel Therrien lorsqu’il est question d’analyser l’adversaire pour la rencontre de samedi.

Michel Therrien et Alain Vigneault ont partagé le podium dans le cadre de la Journée des entraîneurs Tim Hortons.

«Il les connaît bien. On va se fier à son expertise pour le match de ce soir. Mais les secrets sont rares de nos jours dans la LNH », a admis le pilote des Canadiens. «Peu importe l’équipe qu’on affronte, on passe de nombreuses heures à préparer nos plans de match. Les deux équipes seront bien préparées.

«Chaque match contre une équipe des Original Six est spécial », a ajouté Therrien. «Que ce soit contre les Rangers, Toronto, Boston, Chicago ou Detroit, ce sont toujours des matchs spéciaux. L’année dernière, c’est du passé. Ils ont une équipe différente. Je ne sais pas à quel point il y a une rivalité, mais ce que je peux dire c’est qu’on affronte une bonne équipe, qui s’est rendue en finale de la coupe Stanley et que c’est un beau défi pour nous.»

- L’alignement de Michel Therrien pour la rencontre de samedi devrait être le même que lors de la victoire de mardi face aux Red Wings de Detroit.

«Je n’ai pas de raison d’enlever Weise [qui avait remplacé Jiri Sekac] de mon alignement. J’aime sa vitesse et son jeu autour du filet. Travis Moen fait également de l’excellent boulot. Avec sa vitesse, je peux l’utiliser à cinq contre cinq ou sur les unités spéciales. Il fait un bon travail en désavantage numérique avec Manny Malhotra. »

- Les Canadiens ont porté un chandail d’entrainement mauve samedi matin, dans le cadre de la campagne Le Hockey pour vaincre le cancer. Pour en apprendre plus sur les initiatives des Canadiens pour amasser des fonds pour cette cause, cliquez ici.

- Le match débute à 19h au Centre Bell. Les partisans sont invités à arriver tôt, puisque de nouvelles mesures de sécurité sont mises en place au Centre Bell. Entre autres, la réadmission ne sera plus permise et les sacs à dos seront interdits.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Rangers
Six points pour Audette
Le compteur tourne
Les Canadiens s'engagent dans la lutte contre le cancer

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 25.10.2014 / 8 h 00
Crédit photo: Vincent Levesque Rousseau - Phoenix de Sherbrooke

L’espoir des Canadiens Daniel Audette a connu toute une soirée vendredi soir, amassant un point sur chacun des buts des siens, alors que le Phoenix de Sherbrooke l’a emporté au compte de 6 à 5 contre les Wildcats de Moncton.

Audette, sélectionné au cinquième tour de l’encan 2014 de la LNH par le Tricolore, a ainsi marqué deux fois et s’est fait complice sur les quatre autres filets des Sherbrookois. Il a d’ailleurs inscrit le but gagnant en toute fin de rencontre, rompant l’égalité de 5-5 avec 16 secondes à écouler au cadran.

Le fils de l’ancien porte-couleur des Canadiens Donald Audette compte maintenant 24 points (10-14-24) à sa fiche en seulement 14 rencontres, une récolte qui lui confère le septième rang des pointeurs de la LHJMQ.

|
|
|