Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
Nouvelles
PUBLIÉ SUR mercredi, 18.02.2015 / 12 h 51

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel au Centre Canadian Tire de Kanata, en vue de leur rencontre en soirée avec les Sénateurs.

- Au total, 19 joueurs ont participé à l’entraînement incluant les deux gardiens de but. Les seuls absents étaient P.K. Subban, Tomas Plekanec et Lars Eller.

- Rappelé des Bulldogs de Hamilton dimanche dernier, le défenseur Greg Pateryn aura l’occasion de disputer un premier match dans l’uniforme tricolore cette saison. Le jeune de 24 ans ne devrait toutefois pas être trop dépaysé puisque Michel Therrien a cru bon de le jumeler avec quelqu’un qu’il a côtoyé pendant un bon moment sur une patinoire.

«Je devrais jouer avec Nathan Beaulieu ce soir. Nous avons une bonne chimie en raison du temps qu’on a passé ensemble avec les Bulldogs. Nous avons évolué ensemble pendant deux ans. Il sait où je suis sur la glace, il parle beaucoup et c’est un excellent patineur. Il va beaucoup m’aider ce soir», explique Pateryn, qui prend la place du vétéran Mike Weaver dans la formation. «Mon jeu a bien changé depuis l’an dernier. C’est certain qu’il y a des éléments qui sont demeurés les mêmes, mais j’ai peaufiné certains éléments qui m’ont aidé à me rendre jusqu’ici et qui, je l’espère, me permettront d’y rester. »

- Au quatrième rang de la LNH au chapitre du désavantage numérique avec une efficacité de 85,4%, les Canadiens ont non seulement du succès en zone défensive, mais avec la présence de joueurs comme Max Pacioretty et Tomas Plekanec, les chances de marquer du Tricolore, même avec un homme au cachot, sont bien présentes.

«Il y a beaucoup de stratégie impliquée dans le fonctionnement du désavantage numérique. Quand tu regardes ça de l’extérieur, parfois tu crois que c’est juste d’aller sur la glace et réagir à ce qui se passe », lance Pacioretty qui s’est vu confier beaucoup plus de missions défensives par son entraîneur cette saison que par le passé et qui répond bien à l’appel avec un différentiel de plus-29. «Mais maintenant, je vois bien qu’on essaie de changer des choses parfois pour surprendre l’adversaire et même obtenir des chances de marquer. Nous avons eu bien des occasions et nous devenons meilleurs à chaque présence.»

- Therrien a également fait un changement à sa formation à l’avant, permettant à Jiri Sekac de réintégrer l’alignement à la place de Manny Malhotra.

«On a voulu qu’il prenne un certain recul pour s’assurer qu’il puisse disputer un bon match, qu’il puisse compléter ses jeux, qu’il soit en mesure d’être plus efficace en échec-avant », a lancé le pilote des Canadiens au sujet du retour de l’attaquant qui fera une première apparition depuis le 12 février. «On a tenté l’expérience comme ça en début de saison, ça a été efficace. Maintenant, on espère qu’il va réagir de la bonne manière.»

Avec seulement 47 matchs d’expérience dans la LNH derrière la cravate, Sekac sait qu’une position permanente dans l’alignement des Canadiens est toujours à l’enjeu, mais le Tchèque de 22 ans sait aussi qu’il peut compter sur sa vaste expérience du monde du hockey.

«Je ne me considère pas comme une recrue. C’est ma quatrième saison au hockey professionnel, alors je suis mentalement solide et je sais comment gérer ce genre de situation », a lancé Sekac, qui a disputé trois saisons dans la KHL avant de s’amener à Montréal. «Ce n’est jamais facile d’être laissé de côté, mais je suis heureux d’avoir une nouvelle chance et je compte en tirer profit au maximum.»

- Tel que confirmé par Michel Therrien mardi après-midi, c’est Dustin Tokarski qui sera devant la cage du Tricolore. Il s’agira d’un 12e départ cette saison pour le gardien de 25 ans qui présente un pourcentage d’efficacité de 91,4% et une moyenne de buts alloués de 2,67.

Avec les absences de Robin Lehner et de Craig Anderson, tous les deux blessés, les Sénateurs devront compter sur les services d’Andrew Hammond pour la rencontre de mardi soir. Il s’agira d’un premier départ dans la LNH pour Hammond qui est venu en relève lors de la plus récente rencontre des Sénateurs, contre les Hurricanes de la Caroline dimanche soir. Il a accordé deux buts sur cinq tirs en 21 minutes de jeu.

«Quand il y a un gardien comme ça, il faut tirer le plus souvent sur lui, envoyer des joueurs au filet en espérant marquer tôt dans le match », lance le tireur de précision du Tricolore, Max Pacioretty, qui a déjà marqué 26 buts cette saison. «Si on ne réussit pas à marquer, au moins, il est conscient de notre présence. Il faut trouver une façon de faire ça ce soir. »

- L’affrontement Canadiens – Sénateurs débute à 19h et sera diffusé sur les ondes de RDS et de Sportsnet.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face : Canadiens @ Sénateurs
De l’inspiration et du baseball

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 17.02.2015 / 15 h 28

- Les Canadiens ont tenu un entraînement mardi après-midi au Centre Canadian Centre en vue de leur rencontre de mercredi soir contre les Sénateurs d’Ottawa.

- Un seul joueur n’a pas participé à l’entraînement, optant plutôt pour une journée de thérapie, soit Andrei Markov.

- Michel Therrien a décidé d’opter pour un entraînement non-conventionnel pour l’occasion, y allant d’une partie de «baseball sur glace », jeu inventé par les joueurs il y a quelques années. Le pilote du Tricolore convie sa formation à un exercice du genre au moins une fois par année, au grand plaisir des joueurs, comme des entraîneurs, qui patinent et qui s’entraînent, dans un cadre plutôt ludique.

L’équipe gagnante de cette année a été formée par Nathan Beaulieu et elle était composée de Dan Lacroix, Dustin Tokarski, Max Pacioretty, Tom Gilbert et lui-même. D’ailleurs une photo de la formation victorieuse ira fort probablement s’accrocher sur un mur du Complexe sportif Bell, alors que Clément Jodoin a immortalisé le moment.

- L’entraîneur-chef a confirmé qu’il séparera le fardeau entre ses deux gardiens de buts pour les deux rencontres à venir. C’est Dustin Tokarski qui obtiendra le départ mercredi contre les Sénateurs alors que c’est Carey Price qui défendra la cage du Tricolore contre les Panthers de la Floride, jeudi soir, au Centre Bell.

- Le pilote du Tricolore n’a par contre pas voulu confirmer de changements à sa formation en vue de la rencontre de mercredi, se contentant de voir que ses changements seront dévoilés avant la rencontre.

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 16.02.2015 / 13 h 30

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Joe Louis Arena de Détroit en vue de leur rencontre en soirée avec les Red Wings.

- Rappelé des Bulldogs de Hamilton dimanche soir, Greg Pateryn était de l’entraînement avec ses coéquipiers lundi. Le défenseur de 24 ans ne disputera toutefois pas la rencontre de lundi soir. C’est Tom Gilbert qui réintègrera l’alignement après avoir raté la rencontre de samedi dernier contre les Maple Leafs de Toronto.

- À l’avant, Michel Therrien a confirmé qu’il ne ferait aucun changement à sa formation. C’est donc dire que Jiri Sekac sera l’attaquant qui regardera la rencontre de la galerie de presse. C'est Carey Price qui devrait être devant le filet des Canadiens.

- Si les Canadiens ont affronté des équipes de bas de classement au cours de la dernière semaine, ils renouent avec un adversaire de taille lundi soir, alors qu’ils affrontent une formation qui se retrouve au troisième rang de la section Atlantique, seulement quatre points derrière le Tricolore.

« Je ne dirais pas que c’est un match crucial. C’est un bon défi pour savoir où on est. Il reste pas mal de matchs d’ici la fin de la saison, mais c’est certain que si on veut prendre une longueur d’avance sur eux, il faut gagner ce soir », lance David Desharnais qui présente une récolte de sept points en sept matchs en carrière contre les Red Wings. « Ils ont des gars comme Zetterberg et Datsyuk qui sont dangereux. Ils ont aussi des jeunes joueurs comme Tatar et Nyquist qui sont très bons. »

Si les Red Wings sont reconnus comme une des bonnes formations de la LNH depuis des années, c’est notamment en raison de leur style de jeu bien particulier.

« C’est une équipe de possession de rondelle et ils vont plus souvent entrer dans la zone avec la rondelle plutôt que de l’envoyer en fond de territoire. On ne peut pas seulement les attendre », explique Max Pacioretty, qui a obtenu une mention d’aide dans chacune des deux victoires des Canadiens face aux Red Wings cette saison. « Notre travail est de les harceler et de les forcer à commettre des erreurs. Contre eux, nous devront être un peu plus patients, jouer un style serré et bien performer pendant 60 minutes. »

- Le calendrier des Canadiens est plutôt occupé ces temps-ci. Après avoir disputé un match face aux Maple Leafs samedi, le Tricolore dispute un rare match du lundi soir contre les Red Wings. Ne bénéficiant que d’une seule journée de congé entre les matchs et disputant 14 rencontres en 28 jours en février, l’importance de garder la santé est plus qu’importante. Fort est à parier que Michel Therrien n’a pas eu à rappeler l’heure du couvre-feu à qui que ce soit dimanche soir, à Détroit.

« Tu dois vraiment prendre soin de ton corps dans ce genre de moment. Je me suis assoupi très rapidement hier soir. C’est important de faire attention à soi, de se reposer convenablement, de se nourrir », explique Max Pacioretty, qui compte déjà, à 26 ans, 374 matchs d’expérience dans la LNH. « C’est là que les années d’expérience payent. C’est important de savoir comment récupérer comme il faut. Ce qui est important c’est de faire les bonnes choses à l’extérieur de la patinoire pour se sentir bien sur la glace. Je suis confiant que nous avons des gars qui sont assez matures pour prendre les bonnes décisions lorsqu’il est question de cela et sentir qu’on a de l’énergie. »

- Après avoir vu le défenseur étoile P.K. Subban disputer 35:21 de temps de jeu contre les Leafs samedi, un sommet en carrière, Michel Therrien ne s’attend pas à ce que ce dernier dispute de nouveau une performance digne d’un triathon Ironman lundi soir.

« On ne s’attend pas à ce qu’il joue encore 35 minutes ce soir encore. Le dernier match, c’était le résultat d’un concours de circonstances. Nous avons perdu Sergei Gonchar pour le match, puis Nathan Beaulieu pour une bonne partie de la deuxième période. Heureusement pour nous, P.K. est le genre de gars qui va élever son jeu devant ce genre de défi », souligne le pilote des Canadiens. « C’est un gars qui apprend et nous n’aurions pu demander plus de sa part lors du dernier match. Il a été extraordinaire. »

De son côté, Subban assure que si son entraîneur a besoin de faire appel à ses services plus de 30 minutes, il est prêt.

« Je me sens bien. Ça a aidé de ne pas avoir d’entraînement [dimanche]. J’ai bien aimé dormir un peu », a rigolé le défenseur de 25 ans qui a tenu à rappeler que l’important ce n’est pas nécessairement la quantité, mais la qualité. « Ça fait partie du travail de professionnel de prendre soin de soi et je me sens bien aujourd’hui. Que je joue cinq ou 35 minutes ce soir, je dois m’assurer de donner mon maximum. Chaque minute compte contre ces gars.

- La rencontre débute à 19h30. Elle est présentée sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Au nom du père
Tous pour un

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 15.02.2015 / 17 h 11
Greg Pateryn

Les Canadiens ont procédé au rappel du défenseur Greg Pateryn des Bulldogs de Hamilton. Pateryn rejoindra l'équipe à Détroit et devrait être disponible pour le match de lundi soir au cas où Michel Therrien voudrait faire appel à ses services.

Le défenseur de 24 ans a disputé 49 matchs avec les Bulldogs jusqu'ici en 2014-2015. Il a récolté deux buts et 11 mentions d'aide en plus de passer 56 minutes au cachot. Il s'agira d'un premier séjour pour Pateryn cette saison, lui qui avait disputé trois rencontres avec les Canadiens en 2012-2013.

Rappelons que le défenseur Sergei Gonchar n'a pas voyagé avec ses coéquipiers, lui qui souffre d'une blessure au haut du corps. Gonchar avait quitté en cours de rencontre samedi contre les Leafs.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 14.02.2015 / 12 h 54

BROSSARD – Les Canadiens étaient à l’entraînement samedi matin en prévision de leur rendez-vous « galant » en soirée avec leurs éternels rivaux canadiens, les Maple Leafs de Toronto.

- Le joueur de centre Manny Malhotra et le défenseur Mike Weaver seront réintégrés dans la formation des Canadiens samedi soir, les deux n’ayant pas joué lors des cinq dernières rencontres. Les deux vétérans prendront ainsi la place de l’attaquant Jiri Sekac et du défenseur Tom Gilbert.

Malhotra voit la nouvelle de son retour au jeu comme un soulagement, lui qui n’a pas joué depuis le 1er février dernier. « Comme athlète, tu es tellement fier. Tu veux jouer. Tu veux contribuer à l’équipe. Quand tu n’es pas dans l’alignement, tu dois regarder le match sur une télévision. Ce n’est pas vraiment plaisant. J'ai tellement hâte de jouer. »

- Il y a quelque chose de presque romantique au fait que les Canadiens affrontent une grande équipe rivale lors de la Saint-Valentin, et ce, autant pour les partisans que les joueurs.

« Je pense que tout le monde aime ces matchs. Ils sont toujours plaisant à jouer », affirme Brandon Prust, qui a grandi à London en Ontario. « C’est une bonne rivalité que j’ai observé toute ma vie. D’en faire partie, c’est spécial. »

- Suite aux récentes défaites des Canadiens face aux Oilers (29e), aux Sabres (30e) et aux Coyotes (27e), les Montréalais voudront certainement changer l’opinion des partisans samedi soir en l’emportant contre les Leafs, qui ont connu leur lot de difficultés récemment, notamment une séquence de 11 défaites consécutives brisée samedi dernier. Depuis cette victoire, les Maple Leafs, 26e au classement général, ont subi deux revers de suite avant la rencontre de samedi soir.

Malgré tous les déboires dans l'autre métropole canadienne, il ne faudrait pas s'attendre à recevoir des fleurs des Maple Leafs, même en ce jour de Saint-Valentin.

« On sait que contre les Leafs c’est toujours une bagarre en raison de la rivalité », a souligné Manny Malhtora. « On va être prêt pour ce soir. On veut changer la mentalité qui veut que nous ne soyons pas capables de gagner contre des équipes plus basses au classement.»

« On sait ce qui se passe là-bas », poursuit le jeune attaquant Brendan Gallagher. « Ils sont affamés pour des victoires. Je suis certain qu’ils veulent retrouver cette sensation, mais nous ne nous en faisons pas avec ça. Nous sommes dans une course pour le sommet du classement et c’est là-dessus qu’on se concentre à chaque soir. C’est très important, surtout à domicile. Nous devons nous occuper de ça ce soir. »

Selon Brandon Prust, cette période de l’année en est une durant laquelle les équipes sont particulièrement affamées.

« Ces rencontres se jouent au niveau de la compétition, en terme de qui est le plus affamé et qui veut le plus gagner. Les variables sont importantes, mais l’équipe qui l’emporte est souvent la plus affamée. »

- Carey Price sera devant le filet des Canadiens. Et 43 rencontres cette saison, le gardien étoile a une fiche de 30-11-2, un pourcentage d’arrêts de 0,933 et une moyenne de but allouée de 2,00. Du côté des Maple Leafs, on pourrait s’attendre à ce que Jonathan Bernier soit devant le filet des Torontois pour un deuxième départ consécutif. En 38 parties cette saison, le gardien natif de Laval a une fiche de 16-17-4, une moyenne de buts alloués de 2,77 et un pourcentage d’arrêts de 0,914.

- La rencontre débutera à 19h au Centre Bell et sera diffusée sur les ondes de TVA Sports, CBC et NHLN-US. Bonne Saint-Valentin à tous!

Élise Robillard écrit pour canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 13.02.2015 / 14 h 00

- Les Canadiens se sont entraînés vendredi midi au Complexe Sportif Bell de Brossard, au lendemain d’une défaite de 4 à 3 en prolongation face aux Oilers d’Edmonton. Tous les joueurs étaient présents à l’entraînement, à l’exception de Pierre-Alexandre Parenteau, toujours incommodé par une commotion cérébrale, qui a patiné en solitaire avant l’entraînement.

- Michel Therrien avait préparé un entraînement intense pour ses joueurs, qui ont pratiqué longtemps leur jeu le long des bandes avec beaucoup d’intensité.

- L’entraîneur-chef a également modifié quelque peu ses trios, employant Jacob De La Rose, qui a obtenu son premier point dans la LNH jeudi soir, au centre de Lars Eller et Christian Thomas. Malhotra, qui pourrait effectuer un retour au jeu samedi, pilotait quant à lui une unité complétée par Brandon Prust et Michaël Bournival. Jiri Sekac alternait aussi sur le quatrième trio.

- Voici les trios et duos de défenseurs utilisés par Therrien :

Weise-Desharnais-Pacioretty

Galchenyuk-Plekanec-Gallagher

Eller-De La Rose-Thomas

Bournival-Malhotra-Prust/Sekac

Markov-Subban

Gonchar-Beaulieu

Emelin-Gilbert/Weaver

- Des spectateurs bien attentifs assistaient à la pratique de vendredi matin : l’espoir des Canadiens Zachary Fucale et les Remparts de Québec ont fait arrêt au Complexe Sportif Bell de Brossard avant de reprendre la route pour Gatineau, où ils affronteront les Olympiques ce soir.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 12.02.2015 / 12 h 11

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel jeudi matin, en vue de leur rencontre en soirée avec les Oilers d’Edmonton, au Centre Bell.

- Avant le début de l’entraînement officiel, Sergei Gonchar est sauté sur la patinoire en solitaire, sans équipement, avec une cinquantaine de rondelles. Le vétéran de 40 ans a pratiqué ses lancers frappés et s’est dégourdi les jambes pendant environ une quinzaine de minutes avant de retraiter au vestiaire. Max Pacioretty a fait la même chose et n’a pas participé à l’entraînement principal.

- Au total, 16 joueurs ont foulé la glace du Complexe sportif Bell, soit les attaquants Alex Galchenyuk, Jiri Sekac, Jacob De La Rose, Michaël Bournival, Tomas Plekanec, Brendan Gallagher, Brandon Prust, David Desharnais, Christian Thomas, Manny Malhotra, les défenseurs Alexei Emelin, Andrei Markov, Mike Weaver, Nathan Beaulieu et les gardiens Carey Price et Dustin Tokarski.

- Michel Therrien ne devrait pas apporter de changement à ses effectifs jeudi soir par rapport à la formation qui a affronté les Flyers mardi, à l’exception du gardien de but. C’est donc dire que c’est Manny Malhotra et Mike Weaver qui seront laissé de côté.

- Les Oilers s’amènent à Montréal au 29e rang de la LNH, ayant récolté seulement 35 points en 55 matchs, soit seulement quatre de plus que ceux classés au dernier échelon, les Sabres de Buffalo. Pour les Canadiens toutefois, cette disparité au classement ne veut absolument rien dire, en particulier en raison des menaces offensives que peuvent représenter les joueurs des Oilers comme Nail Yakupov, Jordan Eberle et Ryan Nugent-Hopkins.

«Il faut se souvenir que c’est une bonne équipe. Parfois, la fiche ne reflète pas l’équipe. Ils sont talentueux et rapides. Ils savent ce qu’ils font et ils le font bien dernièrement. Ça va être âprement disputé. Ils ont du succès contre nous alors ce ne sera pas simple », a souligné Nathan Beaulieu, faisant notamment référence à la convaincante victoire de 3 à 0 des Oilers le 27 octobre, à Edmonton.

Les Canadiens n’ont toujours pas oublié les deux défaites subies aux mains d’équipes de bas de classement plus tôt au cours du mois. De fournir seulement le minimum contre Edmonton n’est pas une option envisageable.

«Parfois, tu peux te le permettre, mais toutes les équipes sont bonnes », mentionne Brandon Prust. «Ils vont venir ici avec l’espoir de gagner. Nous en avons perdu deux la semaine dernière [contre l’Arizona et Buffalo], car nous avions enlevé le pied de l’accélérateur. Nous avions fait de bonnes choses lors de ces matchs, mais nous n’avons pas marqué assez. Il faut créer notre chance ce soir contre les Oilers. »

- Tel que mentionné mercredi par l’entraîneur-chef Michel Therrien, c’est Dustin Tokarski qui sera devant la cage du Tricolore pour affronter les Oilers. D’ailleurs, Carey Price est demeuré sur la surface glacée en compagnie de Stéphane Waite, Manny Malhotra, Mike Weaver et Clément Jodoin après la fin officielle de l’entraînement, histoire de recevoir quelques tirs supplémentaires.

- Quand on regarde l’importance d’Alex Galchenyuk chez les Canadiens, il est facile d’oublier le jeune âge du talentueux attaquant. Malgré ses 166 matchs et ses 93 points accumulés, le numéro 27 des Canadiens souffle seulement 21 bougies aujourd’hui.

«Je suis content où j’en suis. C’est déjà ma troisième année dans la LNH et je n’ai que 21 ans. Je ne pouvais espérer un aussi bon départ. Je sais qu’il y a encore beaucoup à accomplir, mais j’aime où j’en suis», souligne Galchenyuk qui est le meilleur pointeur de la cuvée 2012 du repêchage, avec 23 points de plus que son ancien coéquipier et adversaire ce soir, Nail Yakupov, qui a été repêché au premier rang. «Il y a toujours de la pression quand tu es repêché dans les premiers. Mais je suis content du résultat. D’avoir été choisi par Montréal est une excellente chose. Je me plais beaucoup ici. »

Si Galchenyuk espère bien ajouter quelques buts à sa récolte contre les Oilers pour célébrer sa fête, le jeune homme ne sait toujours pas s’il y aura également une menace de l’intérieur.

«Je ne sais pas si les gars prévoient quelque chose de spécial comme une tarte à la crème ou quelque chose dans le style. Je ne suis pas au courant », a lancé Galchenyuk après l’entraînement matinal. «Mais on verra bien ce qui se passera. La journée est encore jeune.

- Fidèle à son habitude, Pierre-Alexandre Parenteau a exécuté quelques coups de patins, cette fois-ci après l’entraînement matinal des Canadiens. Il était toujours accompagné du thérapeute Vincent Roof-Racine. Il faut rappeler que Michel Therrien avait souligné mercredi que Parenteau faisait des progrès, mais qu’il n’était toujours pas prêt à réintégrer les entraînements de l’équipe sur une base quotidienne.

- Le match débute à 19h30. La rencontre sera diffusée sur les ondes de RDS, ainsi que sur Sportsnet East et Sportsnet Ouest.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Oilers @ Canadiens
Des fleurs pour De La Rose
Quand tout va bien

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 11.02.2015 / 13 h 45

- Les Canadiens ont tenu un entraînement mercredi matin au Complexe sportif Bell en vue de leur rencontre de jeudi soir contre les Oilers d’Edmonton.

- Deux joueurs manquaient à l’appel lors de l’entraînement, soit Carey Price et Tomas Plekanec. Les deux ont bénéficié d’une journée de thérapie et devraient être présents pour la rencontre de jeudi. Price a été remplacé par le «fameux» gardien en bois. Les joueurs après l’entraînement ont avoué qu’il était beaucoup plus facile de marquer contre ce gardien que contre le gardien numéro 1 du Tricolore.

- Tomas Plekanec manquant à l’appel, Manny Malhotra s’est entraîné en compagnie d’Alex Galchenyuk et de Brendan Gallagher au sein du deuxième trio. Michel Therrien n’a apporté aucun autre changement à la composition de ses trios et de ses paires de défenseurs.

- C’est Dustin Tokarski qui se retrouvera devant la cage des Canadiens pour affronter les Oilers. Il s’agira d’un deuxième départ en carrière pour lui contre Edmonton, présentant une moyenne de buts alloués de 2,04.

-Lors de sa conférence de presse suivant l’entraînement, Michel Therrien a mentionné que la situation de Pierre-Alexandre Parenteau, qui soigne toujours une commotion cérébrale, s’est grandement améliorée, mais qu’il n’est toujours pas en mesure de rejoindre ses coéquipiers lors d’entraînements de l’équipe.

Trios et duos à l’entraînement
Weise – Desharnais – Pacioretty
Galchenyuk – Malhotra – Gallagher
Prust – Eller – Sekac
Bournival – De La Rose – Thomas

Makov – Subban
Beaulieu – Gonchar
Gilbert – Emelin
Weaver
|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 10.02.2015 / 12 h 44

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal mardi au Complexe sportif Bell de Brossard, en vue de leur rencontre en soirée contre les Flyers de Philadelphie, au Centre Bell.

- Avant le début de l’entraînement, comme c’est le cas depuis déjà quelques semaines, Pierre-Alexandre Parenteau a fait quelques tours de patinoire en compagnie du thérapeute sportif Vincent Roof-Racine. Il s’est même permis quelques coups d’épaule sur la bande en récupération de rondelle. Une date de retour n’est toujours pas connue en ce qui concerne le numéro 15 des Canadiens qui est sur la touche depuis le 16 janvier 2015.

- Après l’entraînement, Mike Weaver et Manny Malhotra sont demeurés sur la patinoire en compagnie de Jean-Jacques Daigneault, suggérant du même coup que les deux joueurs seront ceux laissés de côté par l’entraîneur Michel Therrien pour affronter les Flyers. La formation des Canadiens pour le match de ce soir devrait donc être identique à celle qui a affronté les Bruins dimanche soir, à Boston.

- Même si les Flyers de Craig Berube s’amènent à Montréal avec 54 points au classement, soit neuf de moins que les Bruins et le huitième rang dans l’Est, Michel Therrien ne les tient pas pour battus.

«Le match de ce soir est particulier. Les Flyers sont vraiment en train de faire une remontée pour atteindre les séries. Ils ont beaucoup d’attaquants de puissance, un excellent avantage numérique. Le défi sera de taille pour nous puisque c’est une équipe qui va très bien en ce moment», mentionne Therrien au sujet de son adversaire, qui a subi la défaite une seule fois lors de ses six derniers affrontements.

Le mot d’ordre avant d’affronter les Flyers est certainement discipline. Avec un avantage numérique à 23,7% d’efficacité, les hommes en orange et noir se retrouvent au troisième rang de la LNH. Heureusement pour Michel Therrien, sa troupe semble avoir trouvé le juste équilibre en ce qui a trait à l’agressivité lors des plus récents affrontements, écopant seulement de quatre pénalités au total au cours de ses quatre derniers matchs, dont une fiche immaculée contre les Bruins, dans un match plutôt robuste, dimanche.

«Nous devons être disciplinés. C’est quelque chose que nous tentons de faire. Nous voulons avoir un bon groupe de joueurs qui va travailler dur. Mais la ligne est mince avant d’être indiscipliné et je trouve que les gars respectent bien cette ligne jusqu’ici», insiste le pilote des Canadiens.

-Rappelé des Bulldogs pour une deuxième fois le 5 février, l’attaquant recrue Jacob De La Rose continue de tout mettre en œuvre pour faire sa place à Montréal. Le Suédois de 19 ans devrait disputer un quatrième match de suite avec le grand club mardi et le pilote du Tricolore aime ce qu’il voit jusqu’ici.

«Il a un excellent coup de patin. Il est toujours en bonne position, il a une bonne vision de jeu. Malgré son jeune âge, il est très responsable sur la patinoire », a souligné Therrien. «C’est rare de voir quelqu’un d’aussi responsable à cet âge. C’est encourageant pour la suite des choses. »

De La Rose a patiné avec ses compagnons de trio Christian Thomas et Michaël Bournival à Brossard, en vue de la rencontre avec les Flyers.

« Je m’améliore. Je commence à connaître les gars et à être confortable sur mon trio. Je me sens bien », a lancé le solide gaillard de 6-pieds-2 faisant osciller la balance à 190 livres. «Les joueurs sont bien meilleurs que dans les ligues mineures. Je dois rester concentré à chaque présence parce que tout peut arriver. »

- Nommé troisième étoile de la semaine dans la LNH lundi en raison de sa récolte d’un but et cinq mentions d’aide, David Desharnais réagissait à cette annonce pour la première fois, mardi matin, après l’entraînement matinal. Avec humilité, il en a profité pour donner du crédit à ses coéquipiers pour ses succès.

«C’est l’fun d’avoir été reconnu comme ça. Mais dans une saison, il y a des hauts et des bas. En ce moment c’est un haut, on joue bien, l’équipe va bien», a laissé savoir Desharnais, qui a reçu un peu d’amour de ses coéquipiers, alors que tous ont frappé sur la glace pour souligner sa nomination lors de la séance d’étirements.

«C’est un bel honneur pour lui. Très heureux de cette nomination », a pour sa part laissé savoir l’entraîneur-chef au sujet de son protégé. «C’est un gars qui a une attitude exemplaire et qui travaille tellement fort. On est tous fiers pour lui. Il le mérite amplement. »

- La rencontre débute à 19h30 au Centre Bell. Elle est télédiffusée sur les ondes de RDS et de Sportsnet East. Le match devrait être précédé d’un court hommage à l’ancien entraîneur et membre de l’organisation des Canadiens, Claude Ruel, décédé lundi.

Trios à l’entraînement
Weise – Desharnais – Pacioretty
Gallagher – Plekanec – Galchenyuk
Sekac – Eller – Prust
Bournival – Jacob De La Rose – Thomas
Malhotra

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 09.02.2015 / 12 h 24

L'attaquant Gabriel Dumont a été cédé aux Bulldogs de Hamilton lundi midi.

Au cours de son plus récent séjour avec la troupe de Michel Therrien, Gabriel Dumont a disputé trois rencontres. Au cours de ces matchs, il a cumulé quatre tirs au but.

Il avait toutefois été laissé de côté dimanche contre les Bruins de Boston, au profit de Michaël Bournival.

Jusqu'ici en 2014-2015, Gabriel Dumont a disputé 40 rencontres avec les Bulldogs. Il a cumulé 12 buts et 15 passes pour un total de 27 points, en plus d'avoir passé 54 minutes au cachot.

|
|
|