Nouvelles
PUBLIÉ SUR samedi, 19.12.2015 / 13 h 02 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au American Airlines Center en vue de leur affrontement en soirée avec les Stars de Dallas, la meilleure équipe du circuit Bettman.

- Michael McCarron, rappelé des IceCaps de St.John’s en soirée vendredi, a rejoint l’équipe à Dallas. Il était en uniforme pour l’entraînement matinal. L’attaquant format géant de 6-pieds-6 patinait en compagnie de Lars Eller et de Paul Byron en matinée. Michel Therrien a également mentionné qu’il utiliserait l’attaquant devant le filet adverse en avantage numérique pour tirer avantage de son imposant gabarit.

«J’étais sur un vol de St. John’s en direction de l’aéroport John Wayne en Californie. Ma sœur est infirmière là-bas. J’ai atterri et ça faisait cinq minutes que j’étais dans l’auto quand le directeur général des IceCaps m’a appelé. J’ai eu des frissons et c’était probablement le meilleur sentiment de ma vie », a mentionné McCarron qui a obtenu 24 points dont 13 buts en 28 matchs à sa première campagne chez les professionnels. «Je suis un gros bonhomme. Je joue de façon robuste, je fonce au filet et je complète mes mises en échec. Je veux aider les gars à gagner des matchs. C’est mon premier match dans la LNH alors c’est certain qu’il y aura beaucoup de nervosité. J’espère que je saurai rapidement chasser les papillons et que je pourrai bien jouer. Je suis chanceux d’avoir cette occasion et je vais la saisir. »

Avant son rappel, McCarron trônait au sommet des marqueurs des IceCaps et au second rang au chapitre des points, devancé seulement par Bud Holloway.

- Michel Therrien a décidé d’envoyer Mike Condon dans la mêlée pour affronter les francs-tireurs des Stars. Il s’agira d’un 19e départ cette saison pour le gardien recrue ainsi qu’un 7e départ à l’étranger. Lorsqu’il évolue sur les patinoires adverses en 2015-2016, Condon présente une fiche de 4-1-1.

- La défensive des Canadiens aura fort à faire pour stopper les hommes de Lindy Ruff qui dominent la LNH pour le nombre de buts marqués avec une moyenne de 3,34 buts par match. D’ailleurs, après Patrick Kane des Blackhawks, les deux meilleurs joueurs du circuit à de point-ci de la saison sont Jamie Benn et Tyler Seguin qui ont respectivement 41 et 42 points.

«Ils marquent des buts. Ce soir ça va être un défi pour nous de jouer dans leur zone. La meilleure défensive est l’offensive », mentionne Max Pacioretty qui mène les Canadiens avec 14 buts cette saison. «Quand tu joues contre les meilleurs trios, tu dois les contrer en étant bons en offensive. On ne veut pas avoir à nous défendre contre cette équipe; on veut les garder hors de notre zone et les forcer à commettre des erreurs de leur côté. »

- Si les Stars présentent une faiblesse cette saison, c’est au chapitre de leur désavantage numérique. Leur pourcentage d’efficacité est de 79,6%, bon pour le 20e rang dans la LNH. Il pourrait s’agir d’une excellente occasion de relancer l’attaque massive du Tricolore, en panne depuis les sept derniers affrontements, n’ayant pas trouvé le fond du filet une seule fois en 21 occasions au cours de cette période.

«On ne regarde pas vraiment où ils sont au classement; on regarde leurs tendances c’est certain, mais on se concentre sur notre jeu », explique Jeff Petry qui dispute en moyenne 2 :01 de temps de jeu par match en avantage numérique. «On ne peut chercher le jeu parfait. Il faut envoyer des rondelles au filet et obtenir des rebonds. Il faut y aller pour des buts d’acharnement. Tu en réussis quelques-uns comme ça et tu bâtis ta confiance. »

- Dans les autres changements apportés par Michel Therrien, celui-ci a décidé de poursuivre l’expérience du trio de Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Alex Galchenyuk amorcée lors de la rencontre de jeudi soir contre les Kings de Los Angeles.

«Quand nous les avons réunis lors du dernier match, ils ont eu beaucoup de chances de marquer. Ils n’ont pas eu de résultats, mais il faut toujours regarder le temps de possession, les occasions de marquer, ce genre de choses. J’ai beaucoup aimé leur dynamique», explique Michel Therrien au sujet de sa décision de garder l’unité de cette combinaison. «Nous n’avons pas le dernier changement, mais s’ils doivent affronter le premier trio des Stars, je suis tout à fait à l’aise. »

- La rencontre débute à 19h HNE et est diffusée sur les ondes de TVA Sports, CITY TV et NHLN-US.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty-Plekanec-Galchenyuk
Fleischmann-Desharnais-Weise
Byron-Eller-McCarron
Carr-Mitchell-Flynn
Andrighetto - Smith-Pelly

Beaulieu-Subban
Emelin-Petry
Markov-Gilbert
Tinordi-Pateryn

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens @ Stars
|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 18.12.2015 / 17 h 05 HE

Quelques heures après avoir cédé Charles Hudon dans la Ligue américaine, les Canadiens ont rappelé l’attaquant Michael McCarron des IceCaps de St. John’s vendredi en fin d’après-midi. Il rejoindra l’équipe à Dallas.

Choix de première ronde du Tricolore en 2013, McCarron, qui en est à sa première saison chez les professionnels, a inscrit 13 buts et amassé 24 points en 28 parties jusqu’à présent en 2015-2016. Le joueur de centre de 6-pieds-6 qui fait osciller la balance à 231 livres a également passé 48 minutes au cachot et présente un différentiel de moins-1.

McCarron a d’ailleurs réussi son deuxième tour du chapeau de la saison à son dernier match, mercredi soir contre Albany.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 18.12.2015 / 11 h 00 HE

MONTRÉAL – Le Club de hockey canadien a annoncé que l’attaquant Charles Hudon a été cédé aux IceCaps de St. John’s vendredi matin.

En deux rencontres disputées avec les Canadiens, Hudon a récolté deux mentions d’aide. Il a été retiré de l’alignement face aux Sharks et aux Kings.

Avec les IceCaps, l’attaquant québécois a obtenu 10 buts et 20 points en 24 matchs.

- canadiens.com

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 17.12.2015 / 12 h 26 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement facultatif jeudi matin à Brossard, à quelques heures de leur affrontement en soirée face aux Kings de Los Angeles au Centre Bell. Sont sautés sur la glace : Nathan Beaulieu, Greg Pateryn, Torrey Mitchell, Brian Flynn, Jarred Tinordi, Alex Galchenyuk, Alexei Emelin, Sven Andrighetto, Charles Hudon, Daniel Carr, Dustin Tokarski et Mike Condon. Max Pacioretty est également embarqué sur la patinoire avant le début de l’entraînement pour décocher quelques tirs au but.

- Michel Therrien n’apportera qu’un seul changement à sa formation comparativement à celle qu’il a utilisée mardi face aux Sharks. Mike Condon, qui était venu en relève à Dustin Tokarski mardi, obtiendra le départ devant le filet des siens contre les Kings. Ce sera un premier départ pour Condon depuis le 9 décembre face aux Bruins. Il fera face à Jonathan Quick du côté des Kings.

Parlant des Kings, la formation californienne sera tout un défi pour les Montréalais puisque les visiteurs sont sur une excellente séquence. Même s’ils se sont inclinés à leur dernière sortie lundi soir à Ottawa, la troupe de Darryl Sutter présente une fiche de 7-1-2 à ses 10 dernières rencontres, en plus d’avoir remporté huit de leur 14 parties sur les patinoires adverses depuis le début du calendrier régulier.

« Ce sera difficile ce soir. Ils sont gros et en plus ils patinent bien. Ce sera tout un défi. La chose la plus importante pour nous sera que nous devrons les forcer à jouer notre style de jeu tôt dans le match. Ils contrôlent tellement bien le jeu, c’est pour cette raison que nous devrons utiliser notre amphithéâtre à notre avantage. La foule est toujours derrière nous. Nous devrons contrôler le momentum et si nous le faisons bien, nous aurons du succès rapidement », mentionne Nathan Beaulieu, qui devrait de nouveau être jumelé à P.K. Subban jeudi face aux Kings.

Beaulieu et le reste de ses coéquipiers devront porter une attention particulière à un autre défenseur du côté des Kings, Drew Doughty, qui peut changer le cours d’une rencontre autant par un jeu en zone défensive que par une relance de l’attaque ou par une percée en zone adverse. Même si Doughty a connu une soirée difficile à Ottawa comme le démontre son différentiel de moins-3, il ne sera pas à sous-estimer.

« Il est probablement le défenseur le plus complet de la Ligue. Il est capable de se faufiler facilement et il vous fera payer partout sur la patinoire. Les Kings ont probablement aussi l’une des meilleures brigades défensives de la LNH. Ils font tout bien et ils sont tellement mobiles », poursuit Beaulieu, qui s’entraînait l’été avec le double médaillé d’or olympique par le passé. « Doughty est un gars dangereux et il faudra le garder à l’œil ce soir. »

- Après avoir recommencé à patiner au cours des derniers jours, Devante Smith-Pelly s’approche de plus en plus d’un retour au jeu. Même si ce ne sera pas jeudi, le robuste attaquant aimerait réintégrer la formation avant Noël, surtout qu’il voudrait venir en aide à ses coéquipiers pour les aider à redresser les choses en cette période plus difficile.

« C’est difficile de les regarder jouer et d’être à l’écart. Cela vous donne l’occasion de prendre un peu de recul et de penser à votre jeu pour peut-être l’améliorer à mon retour. Peu importe lorsque vous êtes à l’écart, ce n’est jamais bien », indique Smith-Pelly, de qui le dernier match remonte au 3 décembre contre Washington. « C’était un problème que je traînais et les thérapeutes et les entraîneurs pensaient que c’était une bonne idée de prendre quelques semaines de repos pour s’assurer d’être à 100 %. Ce ne serait pas juste pour mes coéquipiers ou moi-même de ne pas jouer à 100 % et de donner le meilleur de moi-même. Je prends donc une pause maintenant et espérons que je serai en santé jusqu’à la fin. »

- Alors que l’attaque des Canadiens faisait des ravages en début de saison, surtout en supériorité numérique, ce fut un peu plus difficile depuis quelques temps pour les hommes de Michel Therrien de trouver le fond du filet. Ayant inscrit trois buts qu’à une seule reprise lors de huit derniers matchs, l’attaque à cinq est également en panne, ayant été blanchie à ses six dernières parties. Les Montréalais savent qu’ils doivent trouver une façon de profiter davantage de leurs occasions s’ils donner un peu de répit à leurs gardiens, et selon Alex Galchenyuk, tout est une question de simplicité.

« Je crois que nos tirs doivent se rendre davantage au filet. Nous devons sauter sur les rebonds, nous devons être plus agressifs en plus d’être plus affamés. Lorsque les choses vont moins bien, vous devez simplifier un peu les choses », mentionne le jeune attaquant qui éprouve lui-même quelques ennuis, lui qui n’a pas trouvé le fond du filet depuis le 28 novembre. « Mais nous avons toujours confiance en nos moyens puisqu’il n’y a pas si longtemps, nous avions le meilleur avantage numérique de la Ligue. Nous devons trouver une façon de recommencer à avoir succès. »

- La rencontre débutera vers 19h30 et elle sera diffusée sur les ondes de RDS et de City Montreal.

À VOIR AUSSI :
Face à face: Canadiens vs. Kings
Le guerrier en devenir
Élan de générosité 
Le jeu des chiffres - 15 décembre 2015

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 16.12.2015 / 12 h 09 HE

Au lendemain d’avoir placé Zack Kassian au ballotage, les Canadiens ont cédé l’attaquant de 24 ans aux IceCaps de St. John’s dans la Ligue américaine.

Kassian avait été admis en cure de désintoxication au début du mois d'octobre. Il participait jusqu'ici au deuxième stade du programme de la LNH et de l’Association des joueurs pour abus de substances et problèmes de comportement.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 15.12.2015 / 12 h 17 HE

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Complexe sportif Bell de Brossard en vue de leur rencontre en soirée avec les Sharks de San Jose, au Centre Bell.

- Tout comme ça a été le cas lundi, Devante Smith-Pelly a patiné en solitaire avant l’entraînement du reste de ses coéquipiers, lui qui se remet toujours d’une blessure au bas du corps subie au début du mois de décembre.

- Torrey Mitchell, qui avait mentionné lundi qu’il pourrait être en mesure d’effectuer un retour au jeu, a patiné en compagnie de Sven Andrighetto et de Brian Flynn en matinée. Avec le retour de Mitchell dans l’alignement, c’est Charles Hudon qui sera laissé de côté mardi soir, lui qui avait disputé les deux dernières rencontres du Tricolore.

«Je dois garder les choses simples. J’ai quand même raté trois semaines et je m’attends à ce que mon synchronisme fasse un peu défaut dans les premiers instants», avoue Mitchell, qui a raté les 11 derniers matchs de sa formation.

Le retour dans la formation de Mitchell donne à l’entraîneur Michel Therrien une arme de plus en désavantage numérique. La fiche presque immaculée de 90,6 % d’efficacité avec un homme en moins à domicile des Canadiens leur donne le premier rang de la LNH à ce chapitre. Mais ce n’est pas une raison pour se faire prendre en défaut pour autant.

«On a regardé des vidéos ce matin mettant en vedette leur avantage numérique. Ce sont des joueurs dangereux », mentionne Mitchell, qui se souvient du temps où il évoluait notamment avec les Joe Thornton et Patrick Marleau avec les Sharks, l’équipe qui l’a repêché en 2004. «On doit être disciplinés et ne pas leur donner de chances. »

- Dustin Tokarski sera de nouveau le gardien partant pour la formation montréalaise. Tokarski n’a affronté les Sharks qu’à une seule reprise, soit le 8 mars 2014 alors qu’il avait été appelé en relève. Il n’avait disputé que 38 minutes de temps de jeu. La rencontre de mardi soir sera la troisième de suite pour Tokarski, qui n’a accordé que quatre buts à ses deux premiers départs cette saison.

- Les Sharks arrivent à Montréal avec une séquence de six défaites de suite, alors que les Canadiens ont mis fin à leur propre séquence creuse samedi soir en défaisant les Sénateurs de façon convaincante 3 à 1, au Centre Bell.

Les locaux voudront connaître un aussi bon départ contre les Sharks que celui qu’ils ont eu contre les Sénateurs samedi.

«C’est le défi du sport professionnel. Tu dois avoir la même intensité chaque soir, peu importe l’adversaire. C’est une équipe qui a de l’expérience et qui compte des joueurs qui savent marquer », admet P.K. Subban, qui a amassé une mention d’aide en cinq duels en carrière contre les Sharks.

Si les Canadiens veulent devenir la deuxième équipe cette saison à atteindre le plateau des 100 buts – ils en ont présentement 99 - ils devront utiliser leur arme préférée, la vitesse.

«On doit être solides défensivement et on doit exercer un échec-avant soutenu. Ils sont intelligents pour bloquer nos options de passe alors il faudra faire circuler la rondelle très rapidement et constamment bouger nos pieds», conclut le défenseur qui compte 21 points à sa fiche cette saison, incluant un impressionnant 20 mentions d’aide.

- Brian Flynn atteindra un plateau en carrière mardi soir, alors qu’il chaussera les patins pour un 200e match dans la LNH. Pas mal pour un gars qui n’a jamais été repêché par une formation de la LNH.

«Je ne crois pas que c’est un gars effacé de quatrième trio », a répondu Alex Galchenyuk lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il trouvait l’atteinte de ce plateau impressionnant. «Il contribue à l’équipe. Il en est un élément clé. Sa vitesse et ses habiletés lui permettent de faire de beaux jeux et il joue un rôle majeur depuis qu’il est arrivé ici. Je suis content pour lui parce que c’est un bon gars et un excellent joueur. »

Pour l’atteinte de ce plateau, Flynn jouera contre une formation contre laquelle il a obtenu du succès en carrière. En trois rencontres face aux Sharks, le numéro 32 des Canadiens a obtenu deux buts et une mention d’aide.

« Il est rapide, très intelligent. Avec et sans la rondelle, il est toujours en bonne position », mentionne pour sa part Torrey Mitchell au sujet de Flynn. «Il peut évoluer sur n’importe quel trio et je suis vraiment content de pouvoir jouer avec lui ce soir. »

- La rencontre débute à 19h30 au Centre Bell et sera diffusée sur les ondes de RDS et de Sportsnet.

Duos et trio à l’entraînement
Fleischmann – Desharnais – Carr
Andrighetto – Mitchell – Flynn
Pacioretty – Plekanec – Byron
Weise – Galchenyuk – Eller
Hudon

Markov - Subban
Beaulieu - Gilbert
Petry – Emelin
Pateryn – Tinordi

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Face à face: Sharks @ Canadiens
Rapport des IceCaps - 15 déc. 
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 14.12.2015 / 13 h 00 HE

- Les Canadiens se sont entraînés au Complexe Sportif Bell lundi matin, en prévision du match de mardi soir au Centre Bell, alors que les Sharks de San Jose seront en ville.

- Tous les joueurs – à l’exception des blessés – étaient présents, dont Torrey Mitchell, qui pratiquait avec ses coéquipiers pour la première fois depuis sa blessure au bas du corps subie le 19 novembre dernier. Si tout va bien, il devrait être de la formation face aux Sharks, a avancé Michel Therrien.

- À l’écart du jeu depuis le 22 novembre, Brendan Gallagher a patiné en solitaire sur la deuxième glace du Complexe Sportif avec le préparateur physique Pierre Allard.

- Devante Smith-Pelly, sur la touche depuis un peu plus d’une semaine, a également patiné en solitaire avant le début de la pratique, avec le thérapeute sportif Graham Rynbend. Son dernier match remonte au 3 décembre face aux Capitals de Washington.

- Voici les trios à l’entraînement.

Max PaciorettyTomas PlekanecPaul Byron

Lars EllerAlex GalchenyukDale Weise

Tomas FleischmannDavid DesharnaisBrian Flynn

Daniel CarrTorrey MitchellSven Andrighetto

Charles Hudon

Andrei MarkovP.K. Subban

Alexei EmelinJeff Petry

Nathan BeaulieuTom Gilbert

Jarred TinordiGreg Pateryn

- Dustin Tokarski obtiendra un troisième départ consécutif devant le filet mardi, a confirmé l’entraîneur-chef lors de son point de presse.

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 13.12.2015 / 12 h 05 HE

Les Canadiens ont cédé l’attaquant Christian Thomas aux IceCaps de St. John’s dimanche après-midi.

En cinq rencontres depuis son rappel à Montréal le 26 novembre, l’ailier de 23 ans a amassé deux mentions d’aide et présenté un différentiel de plus-1, tout en passant en moyenne 8:37 sur la glace par rencontre. D’ailleurs, ces deux aides étaient les premières de sa carrière dans la LNH.

Thomas, de qui le dernier match avec le Tricolore remontait au 9 décembre face aux Bruins, retourne à Terre-Neuve où il avait inscrit sept buts et 14 points en 18 sorties dans la Ligue américaine en 2015-2016.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 12.12.2015 / 12 h 46 HE

- Après avoir rechargé les batteries vendredi, les Canadiens étaient de retour sur la glace du Complexe sportif Bell de Brossard samedi pour leur entraînement matinal en vue du match en soirée contre les Sénateurs d’Ottawa au Centre Bell.

- Tous les joueurs étaient présents à l’exception bien sûr des blessés Devante Smith-Pelly, Carey Price et Brendan Gallagher. Torrey Mitchell était toutefois de l’entraînement, lui qui s’approche rapidement d’un retour au jeu, ayant subi une blessure au bas du corps à la mi-novembre.

- Dustin Tokarski sera devant le filet des Canadiens pour affronter les Sénateurs samedi soir au Centre Bell. Il s’agira d’un deuxième départ de suite pour le gardien de 26 ans. Il s’agira pour Tokarski d’une première occasion d’enregistrer un gain en saison régulière contre les Sénateurs, lui qui présente une fiche 0-2-0 contre les hommes de Dave Cameron, avec une moyenne de buts alloués de 3,09 et un pourcentage d’arrêts de 0,917. Le pilote des Canadiens a annoncé que la décision avait été prise après la performance convaincante de Tokarski contre les Red Wings à Détroit.

- Alex Galchenyuk était de retour au centre de Dale Weise et de Lars Eller à l’entraînement. De son côté, Max Pacioretty a été réuni avec Tomas Plekanec sur un trio complété par Paul Byron.

«Quand Pacioretty et Plekanec sont ensemble, c’est à ce moment qu’ils sont les plus productifs. Tes meilleurs joueurs se doivent d’être tes meilleurs joueurs et on a besoin de la contribution de ces gars-là », explique Michel Therrien au sujet du duo le plus productif des Canadiens, à égalité avec le duo Tomas Fleischmann/David Desharnais avec une récolte de 13 buts où les deux joueurs ont obtenu au moins un point. «Pacioretty et Galchenyuk n’obtenaient aucune chance de marquer ensemble. En deux matchs, rien ne se passait, alors on a décidé de revenir à une combinaison qui fonctionnait bien en début de saison. »

- Charles Hudon disputera un deuxième match en carrière et un premier au Centre Bell depuis qu’il a été rappelé le 8 décembre des IceCaps. Si la nervosité était au rendez-vous jeudi soir à Détroit, le numéro 54 avoue qu’elle sera probablement encore plus grande samedi soir et que la soirée en sera une magique.

«La magie revient chaque fois que je mets les pieds au Centre Bell, même quand je ne joue pas. Depuis que j’ai été repêché, c’est quelque chose d’exceptionnel quand tu viens au Centre Bell, même pour des matchs préparatoires », laisse savoir celui qui a été choisi au cinquième tour lors de l’encan de 2012, à Pittsburgh. «C’est toujours plaisant d’être là, mais là ça va être un gros match. Il faut jouer 60 minutes et non seulement 40 comme lors du dernier match. »

Tout comme ça a été le cas jeudi, Hudon se retrouve au sein d’un trio piloté par Brian Flynn et complété par Sven Andrighetto.

ÉCHOS DE VESTIAIRE EN VRAC

«Sven et moi on se connaît depuis l’an dernier. On avait presque joué la saison au complet ensemble. On a une bonne chimie sur la glace et en dehors de celle-ci », explique Hudon qui a eu son tout premier point dans la LNH jeudi soir en obtenant une mention d’aide sur le but d’Andrighetto en deuxième période. «C’est un gars qui patine. Quand je lui donne la rondelle, son but c’est de patiner, de rentrer dans la zone adverse et de lancer. On tente de bien se compléter et je crois que ça va bien ces temps-ci.»

- À l’exception du changement de gardien, Michel Therrien n’a apporté qu’un seul autre changement à sa formation. Le défenseur Greg Pateryn sera laissé de côté au profit de Nathan Beaulieu, qui réintègrera la formation après avoir raté le match de jeudi contre les Red Wings.

«Je crois pouvoir améliorer certains aspects de mon jeu par rapport aux récents matchs », a avoué Beaulieu. «En tant que brigade défensive, nous n’avons pas été assez bons. Il y a place à l’amélioration partout. On générait plus de chances que ça en offensive avant. On doit retourner à la base. Il faut tirer et foncer au filet. »

Le défenseur de 23 ans et qui a disputé 64 matchs la saison dernière préfère voir le positif dans cette situation qui peut parfois être frustrante.

«En tant que professionnel, il faut toujours regarder le positif. Que ce soit quand on est envoyé dans les mineures ou rappelé durant une saison, il faut toujours regarder le positif. Ça fait quelques années que je suis chez les professionnels maintenant et c’est mon travail de voir ce qu’il y a de bien dans cette situation », offre Beaulieu qui compte déjà neuf points à sa fiche en 29 matchs. «J’ai eu du temps pour penser. Mon jeu n’a pas été au niveau souhaité, alors ils m’ont donné une soirée de congé pour réfléchir à tout ça. »

- Après avoir vu des avances s’effacer en troisième période contre les Bruins mercredi, puis contre les Red Wings le lendemain, la défensive des Canadiens, Jeff Petry en tête, tentera de rebondir ce soir contre les Sénateurs.

« Au cours d’une saison, il y aura des hauts et des bas. C’est notre chance de pouvoir triompher de l’adversité. En perdre quatre de suite n’est pas idéal, mais je crois que c’est important de démontrer le genre de caractère de cette équipe. On doit travailler ardemment pour s’en sortir », explique le défenseur qui a eu 28 ans le 9 décembre. «Nous avons échappé des avances en troisième période et nous avons commis des erreurs qui ont mené à des buts. Il ne faut pas que ça se reproduise. Quand nous avons l’avance, on ne peut pas se permettre de commettre des erreurs de la sorte. Nous n’avons pas été francs dans nos sorties de zone et les revirements sont très dangereux dans cette ligue. »

- Le match débute à 19h. Les diffuseurs pour la rencontre sont CBC, TVA Sports et CITY.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty – Plekanec – Byron
Eller – Galchenyuk – Weise
Carr – Desharnais – Fleischmann
Andrighetto – Flynn – Hudon
Mitchell

Petry – Emelin
Gilbert - Beaulieu
Markov – Subban
Pateryn – Tinordi

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Sénateurs
|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 10.12.2015 / 12 h 15 HE

Les Canadiens ont annoncé qu’ils mettent fin à l’entente les liant à Alexander Semin, d’un commun accord avec celui-ci et ses conseillers.

Semin s’était entendu sur les modalités d’un contrat d’un an avec le Tricolore le 24 juillet dernier.

Au total, Semin aura disputé 15 rencontres dans l’uniforme des Canadiens en 2015-2016. Au cours de cette séquence il a marqué un seul but en plus de récolter trois mentions d’aide.

|
|
|