Nouvelles
PUBLIÉ SUR jeudi, 26.03.2015 / 14 h 25

-Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel au MTS Centre de Winnipeg, en vue de leur affrontement en soirée avec les Jets.

- Au total, 15 joueurs ont participé à l’entraînement en plus des deux gardiens de but. Les seuls joueurs manquant à l’appel étaient Lars Eller, P.K. Subban, Dale Weise, David Desharnais, Tomas Plekanec, P.-A. Parenteau et Jeff Petry. Ils devraient tous participer à la rencontre de jeudi soir, Michel Therrien ayant déjà annoncé qu’il n’y aurait pas de modification à son effectif.

- Tel qu’annoncé par Michel Therrien mercredi, c’est Dustin Tokarski qui sera devant le filet du Tricolore pour affronter les Jets. Il s’agira d’un 15e départ cette saison pour le cerbère originaire de Watson en Saskatchewan.

«C’est une belle occasion pour lui de jouer à Winnipeg. Ce sera spécial pour lui», a souligné le pilote du Tricolore après l’entraînement matinal. «On veut bien jouer devant Ticker. On croit en lui et les gars veulent être de bons coéquipiers. »

Les coéquipiers de Tokarski sont du même avis et comptent bien donner tout ce qu’ils ont pour lui permettre de quitter Winnipeg avec la tête haute et une septième victoire en poche cette saison.

«C’est spécial pour lui d’être aussi près de sa famille. Pas mal d’amis seront là pour l’encourager. Je trouve que c’est un geste qui a beaucoup de classe de la part des entraîneurs de lui avoir donné le départ », a souligné l’assistant-capitaine Max Pacioretty au sujet du gardien de 25 ans. «La dernière fois qu’on a joué devant lui, nous avons eu du succès et j’espère que ce sera la même chose ce soir. »

Le dernier départ de Tokarski remonte au 17 mars, en Floride, alors que les hommes de Michel Therrien l’ont emporté par la marque de 3 à 2. Le gardien avait stoppé 41 des 43 tirs dirigés vers lui, faisant notamment face à un véritable barrage de 21 tirs en troisième période seulement.

- Les Jets amorcent le match de jeudi soir avec le couteau entre les dents, alors qu’ils tentent de conserver leur place au classement, se retrouvant comme deuxième équipe repêchée dans l’Ouest avec 88 points, seulement deux points devant les Kings de Los Angeles. Avec huit matchs à faire avant la fin de la saison régulière, Winnipeg fera tout en son pouvoir pour tenter d’accumuler les points et obtenir une première participation aux séries éliminatoires depuis le retour de l’équipe dans la capitale manitobaine, en 2011-2012.

«Nous savons qu’ils aiment jouer ici. Ils ont de la vitesse et de l’intensité. Ils veulent des points à tout prix. C’est une course aux séries très importante. Nous savons que ce ne sera pas facile. Ils vont jouer de façon physique et ça va être difficile », souligne Brendan Gallagher, faisant notamment référence à l’excellente fiche à domicile des Jets, 20-11-5. «De notre côté, on doit se concentrer sur les mêmes choses que d’habitude et ne pas s’occuper d’eux. On sait de quoi on a besoin pour ressortir avec les deux points. »

Ce qui veut dire offrir le même genre d’effort déployé mardi soir à Nashville, alors que les Canadiens se sont inclinés en prolongation 3 à 2 contre une des meilleures équipes dans l’Ouest. Même s’ils n’ont amassé qu’un point contre la troupe de Peter Laviolette au Bridgestone Arena, les joueurs de Michel Therrien ont livré un rude combat jusqu’à la fin. Ils devront faire la même chose à Winnipeg.

« Nous savons qu’ils seront hyper motivés », mentionne Gallagher qui a cumulé deux buts et deux mentions d’aide en six matchs en carrière contre les Jets. «Dernièrement, notre niveau d’intensité est supérieur pour réussir à compétitionner avec des équipes désespérées. Nous sommes motivés aussi. On veut jouer le meilleur hockey possible en vue des séries.»

- Du côté des Jets, Paul Maurice pourra compter sur un retour au jeu d’impact, alors que Dustin Byfuglien devrait réintégrer la formation après avoir raté les neuf dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps. En 65 matchs cette saison, le défenseur format géant a récolté 15 buts et 27 passes pour un total de 42 points. Le colosse de 6-pieds-5 faisant osciller la balance à 260 livres a également distribué 195 mises en échec et écopé de 118 minutes de pénalité, un sommet chez les Jets.

- Le match débute à 20h, heure de l’Est et est télédiffusé sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens @ Jets
Retour aux sources
Le club des centenaires

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 26.03.2015 / 11 h 55

* Si les Canadiens battent les Jets en temps réglementaire ou en prolongation, ils officialiseront leur place en séries advenant une défaite des Bruins face aux Ducks en temps réglementaire ou en surtemps ou si les Bruins l’emportent face aux Ducks en tirs de barrage.

* Si les Canadiens battent les Jets en tirs de prolongation, ils officialiseront leur place en séries advenant une défaite des Bruins face aux Ducks en temps réglementaire ou en surtemps.

* Si les Canadiens obtiennent un point face aux Jets (défaite en prolongation ou en tirs de barrage), ils officialiseront leur place en séries si les Ducks battent les Bruins en temps réglementaire.

* Les Canadiens ne pourront officialiser leur place en séries jeudi soir s’ils perdent face aux Jets en temps réglementaire.

- LNH (Traduction: canadiens.com)

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens @ Jets
Retour aux sources

Le club des centenaires

Carburer au changement

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 25.03.2015 / 16 h 07

- Les Canadiens ont tenu un entraînement en début d’après-midi au MTS Centre de Winnipeg en vue de leur rencontre avec les Jets, jeudi soir. Au menu de cet entraînement qui aura duré un peu moins de 45 minutes, beaucoup de travail sur la combativité sur les entrées de zone et le contrôle de rondelle en fond de territoire.

À l'entraînement, au MTS Centre.

- Seulement deux joueurs manquaient à l’appel, soit Andrei Markov, qui a bénéficié d’une journée de congé et Alexei Emelin, qui s’est absenté pour recevoir des traitements. Les deux joueurs devraient toutefois être en uniforme pour affronter les Jets jeudi soir. Michel Therrien a d’ailleurs confirmé qu’il compte utiliser les mêmes effectifs jeudi soir que contre les Predators de Nashville lors de la rencontre de mardi. C’est donc dire que Manny Malhotra et Brian Flynn devraient être laissés de côté à l’avant, alors que c’est Sergei Gonchar et Mike Weaver qui seront absents en défensive.

- Michel Therrien a confirmé que c’est Dustin Tokarski qui sera devant le filet des Canadiens pour la rencontre. Il s’agira d’un 15e départ cette saison pour le gardien originaire de Watson en Saskatchewan, à seulement sept heures de route de Winnipeg. Il s’agira pour lui d’un tout premier départ en carrière contre les Jets.

«On veut qu’il [Tokarski] joue et on veut se concentrer sur l’énergie de Carey. C’est une situation idéale pour Dustin qui va jouer devant beaucoup de membres de sa famille ici», a expliqué Michel Therrien qui a décidé de confier le filet à Tokarski, tout en assurant qu’un plan a été fait dans le cas de l’utilisation de Carey Price d’ici au début des séries éliminatoires. «On a un plan dans le cas de Carey. Je me suis assis avec Stéphane [Waite] et Carey pour lui expliquer la préparation qu’on veut faire en vue des séries éliminatoires. On veut qu’il soit frais physiquement et mentalement. »

-Si Tokarski jouera devant les siens, ce sera également le cas pour Dale Weise, qui est originaire de Winnipeg et qui y disputera un premier match dans l’uniforme des Canadiens. Sera-t-il de la formation partante de Michel Therrien?

«Ce sont des choses qu’on prend en considération », assure le pilote des Canadiens. «C’est toujours spécial quand un gars revient chez lui, surtout dans l’uniforme des Canadiens. On s’attend à ce qu’il aille beaucoup d’émotion dans son jeu. »

Trios à l’entraînement
Pacioretty – Desharnais – Parenteau
Galchenyuk – Plekanec - Gallagher
De La Rose – Eller - Weise
Prust – Mitchell – Smith-Pelly

VOIR AUSSI
Le club des centenaires
Carburer au changement
L'inspiration
|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 24.03.2015 / 14 h 32

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal complet au Bridgestone Arena de Nashville, en vue de la rencontre en soirée avec les Predators.

- Les hommes de Michel Therrien sont en quête d’une quatrième victoire de suite. Ceux de Peter Laviolette de leur côté, présentent le deuxième plus haut total de victoires à domicile dans la LNH.

Pour Therrien, l’analyse des X et des O est relativement complexe quand on affronte une équipe comme les Predators, eux qui se retrouvent au troisième rang dans l’Ouest, à seulement trois points d’Anaheim et du premier rang.

«C’est une équipe qui met beaucoup de pression. Ils ont une bonne défensive, un excellent gardien de but et beaucoup de rapidité à l’attaque. Ils mettent une pression énorme sur l’équipe adverse et c’est dur de jouer contre eux », explique l’homme derrière le banc des Canadiens qui a vu ses joueurs marquer 14 buts, contre seulement sept accordés à l’adversaire au cours des cinq derniers matchs. «De notre côté, il va falloir s’assurer d’avoir une bonne exécution, de sauter sur les rondelles libres. Il faudra jouer sur la pointe des pieds et on devra mettre beaucoup de pression sur eux. »

- Le pilote du Tricolore a confirmé que Torrey Mitchell réintègrerait l’alignement mardi soir, après avoir raté les quatre dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps. C’est Manny Malhotra qui sera laissé de côté. En défensive, Nathan Beaulieu prendra la place de Tom Gilbert, qui n’a pas fait le voyage jusqu’à Nashville en raison d’une blessure au haut du corps.

- Carey Price amorcera un 60e match cette saison. Il présente une fiche de 2-3-0 contre Nashville, avec une moyenne de buts alloués de 2,17 et un pourcentage d’arrêt de 0,943, en cinq départs. Son vis-à-vis, Rinne, présente une fiche de 3-1-1 contre le Tricolore, accordant seulement six buts en cinq départs. Ayant eu la chance de jouer contre Pekka Rinne à quelques reprises lors de son passage au Colorado, P.-A. Parenteau donne toutefois l’avantage à son coéquipier Price. Il faut d’ailleurs noter que Parenteau a accumulé huit points en seulement sept matchs contre Nashville, incluant trois buts.

«Ce sont deux gars bien différents. Mais je crois que Carey a démontré des choses cette saison qui ne s’étaient jamais vues dans l’histoire de la LNH. D’après moi, c’est lui le meilleur», a lancé Parenteau, qui a toutefois mis l’accent sur les qualités morphologiques et athlétiques de Rinne pour expliquer les succès du gardien numéro deux de la LNH au chapitre des victoires, derrière Price bien sûr. «C’est un gars qui a de grandes jambes et de grands bras. Il n’est jamais battu. C’est un excellent gardien. Je l’ai affronté pas mal quand j’étais à Denver. Il est différent de Carey, mais ce sont certainement les deux meilleurs de la LNH. »

- Si les Predators représentent une bonne force de frappe à l’offensive, la même chose peut être dite à propos de leur puissance de feu en défensive. Leur capitaine, Shea Weber, fait partie des meilleurs défenseurs de la LNH et son ancien coéquipier aux Jeux olympiques, P.K. Subban a tenu à le rappeler encore une fois avant la rencontre de mardi.

«Je n’aime pas parler des joueurs des autres équipes, mais Shea a tellement fait pour la Ligue en si peu de temps. Il fait partie de l’élite de la Ligue en ce moment. Il va probablement être reconnu comme étant un des meilleurs du sport. J’ai du respect pour lui », a offert Subban, qui a remporté l’or aux côtés de Weber en 2014, à Sotchi. «Cela étant dit, je dois me concentrer sur mon travail. Je ne peux porter mon attention que sur lui, même si c’est leur leader, leur capitaine. »

Il devra toutefois se concentrer sur lui si jamais les Canadiens tombent à court d’un homme. Weber est la définition même d’un quart-arrière, avec un tir de la pointe dévastateur. Il faut se souvenir que Weber a établi la marque pour le deuxième tir le plus rapide de l’histoire en janvier dernier dans le cadre du Match des étoiles, avec un boulet à 108,5 mph.

«Ça ne prend pas seulement que du courage pour bloquer ses tirs. Je n’entrerai pas dans les détails, mais ça prend bien plus que du courage. Il peut briser votre cheville, fracasser votre jambe. Voilà à quel point il est puissant », souligne Subban, qui compte sept points de plus que Weber cette saison. «Il faut en tenir compte et lui enlever temps et espace. Je le sais, j’aime bien tirer la rondelle aussi. Si tu donnes du temps et de l’espace à un joueur, il peut blesser quelqu’un. Ce n’est pas pour rien que Pricey a tout cet équipement. »

- La rencontre débute à 20h, heure de l’Est et elle est diffusée sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Predators
Le dernier mille
Carburer au changement
L’inébranlable

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 23.03.2015 / 12 h 45

BROSSARD – Les Canadiens ont tenu une séance d’entraînement au Complexe sportif Bell de Brossard avant de s’envoler vers Nashville et Winnipeg.

Tom Gilbert, qui s’est blessé au haut du corps lors de la rencontre de samedi face aux Sharks, n’était pas présent à l’entraînement lundi. Le défenseur ne prendra pas non plus part au voyage, mais pourrait revenir au jeu lors du prochain match à domicile des Montréalais, samedi face aux Panthers, selon Michel Therrien.

L’attaquant Torrey Mitchell, quant à lui, était de retour à l’entraînement avec ses coéquipiers pour la première fois depuis une blessure au haut du corps subie le 14 mars dernier face aux Islanders. Mitchell a reçu le feu vert des médecins et affirme être prêt à jouer dès mardi soir. Michel Therrien n’a pas laissé savoir s’il serait en uniforme à Nashville, mais a évoqué qu’il s’agissait d’une possibilité.

L’équipe a passé une bonne partie de l’entraînement à travailler sur les unités spéciales. Max Pacioretty, David Desharnais et Pierre-Alexandre Parenteau formaient la première vague de l’avantage numérique alors qu’Alex Galchenyuk, Tomas Plekanec et Brendan Gallagher complétaient la deuxième vague.

À la ligne bleue, Alexei Emelin et Nathan Beaulieu ont tous les deux évolué en compagnie de Jeff Petry et de Greg Pateryn. Suite à l’entraînement, Michel Therrien a confirmé que Beaulieu serait en uniforme mardi soir.

Carey Price sera le gardien partant mardi soir et tentera d’obtenir un troisième jeu blanc consécutif.

- canadiens.com

Trios à l’entraînement
Pacioretty – Desharnais – Parenteau
Galchenyuk – Pleky – Gallagher
De La Rose – Eller – Smith-Pelly
Prust – Malhotra – Weise (Mitchell)

Défenseurs

Subban – Markov
Emelin – Petry
Beaulieu – Pateryn
Gonchar – Weaver
|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 21.03.2015 / 12 h 51

- Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel au Complexe sportif Bell à Brossard en vue du match de samedi soir contre les Sharks de San Jose. Les absents à l’entraînement étaient Max Pacioretty, P.K. Subban, Lars Eller, Dale Weise ainsi que Torrey Mitchell, incommodé par une blessure au haut du corps.

- Le Tricolore fera face samedi à une équipe désespérée qui bataille pour se tailler une place en séries éliminatoires dans la division Pacifique. À cinq points des Flames de Calgary avec 11 matchs à faire, les Sharks qui ont tout de même remporté 35 joutes cette saison luttent en compagnie de ses rivaux et champions en titre, les Kings de Los Angeles, à quatre points d’écart. Devante Smith-Pelly, qui était un habitué des matchs contre les Sharks alors qu’il portait les couleurs des Ducks, est d’avis que la compétition est très féroce dans cette division.

- « Lorsque tu regardes leur équipe sur papier, c’est plutôt étrange de ne pas les voir plus hauts dans le classement. À chaque fois que je joue contre eux, je remarque à quel point ils sont gros, forts et rapides. Alors, c’est quand même surprenant de les voir se battre pour une place en séries. », admet Smith-Pelly qui disputera un onzième match face aux Sharks samedi soir, l’équipe contre laquelle il aura le plus joué jusqu’à maintenant en carrière. « Si nous jouons le match que nous devons jouer et que nous suivons le plan de match, nous devrions avoir l’avantage. En regardant notre place dans le classement, on a été en mesure de battre de bonnes équipes en suivant les directives. »

- Le Tricolore fera certes face à une équipe désespérée, mais il fera face également à l’une de ses bêtes noires. En fait, les Canadiens ont été blanchis à leurs trois derniers matchs contre les Sharks. Erik Cole est actuellement le dernier joueur à avoir percé la muraille de la troupe de San Jose, lui qui avait battu Antti Niemi le 1er décembre 2011 alors que le Tricolore s’était incliné en fusillade sur la route. C’est le genre d’équipe qui est capable d’entrer dans la tête des joueurs, comme le mentionne David Desharnais.

- « Il y a des équipes comme ça qui joue avec le mental. Advenant le cas où on marquerait quelques buts contre eux ce soir, ça serait bon pour la confiance. », explique Desharnais qui a récolté trois points en quatre matchs en carrière contre San Jose. « Ils ont une très bonne équipe. C’est certain que lorsqu’on a fait le voyage là-bas au début du mois, on n’a pas eu un très bon match. Il en reste 10 à jouer avant la fin de la saison, dont cinq à la maison. On veut être à notre meilleur devant nos partisans. Ça va être un bon défi ce soir. »

- Connaissant bien le style de l’Ouest, Jeff Petry est au courant que les Sharks ne sont pas une proie facile. De retour dans l’alignement après avoir raté la rencontre contre les Hurricanes jeudi, Petry formera un duo avec Alexei Emelin à la ligne bleue. C’est probablement Nathan Beaulieu qui écopera.

- « Ils vont débarquer ici affamés et désespérés. Ils vont tout donner ce qu’ils ont dans le ventre, je suis persuadé qu’il s’agira d’un match intense. Il nous faudra élever notre jeu d’un cran pour avoir le dessus sur eux. », mentionne Petry qui se sent rétabli du virus qui l’accablait cette semaine. « Je me sens beaucoup mieux qu’hier, et hier j’étais mieux que la veille, donc c’est de bonne augure. »

- C’est Carey Price qui sera devant le filet face aux Sharks de San Jose, samedi soir. Le match est prévu pour 19h sur les ondes de TVA Sports et CBC.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 20.03.2015 / 12 h 31

- Les Canadiens se sont entraînés vendredi matin au Complexe Sportif Bell de Brossard, au lendemain d’une victoire convaincante de 4 à 0 sur les Hurricanes de la Caroline au Centre Bell.

- Torrey Mitchell s’est entraîné en solitaire avec le préparateur physique Vincent Roof-Racine avant l’entraînement. Mitchell est infligé par une blessure au haut du corps qui le tien à l’écart du jeu depuis la rencontre contre les Islanders de New York samedi dernier.

- Tous les joueurs étaient présents à l’entraînement à l’exception de David Desharnais (symptômes grippaux), Tomas Plekanec (traitements) et Torrey Mitchell (blessure au haut du corps).

- Jeff Petry, qui avait raté l’entraînement et le match de la veille en raison de symptômes grippaux, était de retour sur la glace avec ses coéquipiers. Michel Therrien n’a toutefois pas confirmé s’il allait être de retour dans la formation pour le match de samedi.

- Le prochain match du Tricolore aura lieu samedi soir au Centre Bell, alors qu’il recevra la visite des Sharks de San Jose.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 19.03.2015 / 13 h 36

BROSSARD – Les Canadiens se sont entraînés jeudi matin en vue de leur rencontre en soirée face aux Hurricanes de la Caroline.

- Michel Therrien a effectué quelques changements à son attaque, Tomas Plekanec pilotant le premier trio en compagnie de Max Pacioretty et Brendan Gallagher, tandis que David Desharnais était au centre d’Alex Galchenyuk et Pierre-Alexandre Parenteau.

« Je veux m’assurer que les joueurs aillent chercher le plus d’équilibre possible dans la composition de nos trios », a affirmé l’entraîneur-chef du Tricolore à propos de ces changements. « C’est crucial de diversifier l’attaque. On veut et on a besoin de la contribution de tout le monde pour avoir du succès, que ce soit des gars sur le troisième ou le quatrième trio ou nos défenseurs. »

P.K. Subban est du même avis que son entraîneur. « Nous aimerions générer plus d’opportunités offensives », a affirmé le défenseur étoile, présentement à égalité au deuxième rang des défenseurs ayant accumulé le plus de points depuis le début de la saison avec Kris Letang, tous les deux ayant obtenu 52 points. « Je crois que parfois, la meilleure défensive est une bonne offensive. En même temps, une bonne offensive est une bonne défensive. Si tu limites les opportunités de ton adversaire, ça veut dire que tu contrôles plus la rondelle et que tu as plus d’opportunités à créer. À cette période de l’année, c’est difficile pour tout le monde de générer de l’offensive. Que les équipes aient leur place en séries ou pas, les équipes resserrent leur jeu, les gars jouent pour leur place et pour plus de temps de glace. »

- Le défenseur Jeff Petry n’a pas participé à l’entraînement en raison d’un virus. C’est Nathan Beaulieu, qui a manqué les deux dernières rencontres en raison d’un virus également, qui l’a remplacé aux côtés de Tom Gilbert. Michel Therrien a avoué qu’il serait surpris que Petry soit en mesure de jouer la rencontre de jeudi soir. Dans tel cas, Beaulieu effectuera un retour au jeu face aux Hurricanes.

« Beaulieu a manqué quelques journées en raison d’un virus et, ce matin, nous avons appris que Petry avait lui aussi attrapé un virus », a raconté Therrien. « Nous faisons tout pour empêcher que ça se propage. »

- L’attaquant Torrey Mitchell était également absent jeudi matin, toujours en raison d’une blessure au haut du corps subie lors de la rencontre face aux Islanders, samedi soir.

- Lors de la rencontre de mardi soir face aux Panthers, les Canadiens ont laissé leurs adversaires effectuer 43 tirs au but, dont 21 en troisième période, contre un total de 25 tirs vers Dan Ellis des Panthers. Le Tricolore est présentement 25e au chapitre des tirs par match et 23e pour les tirs accordés par match, deux statistiques que les joueurs tentent d’améliorer.

« Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une inquiétude, mais c’est quelque chose que nous aimerions améliorer », d’affirmer Lars Eller à propos des tirs au but. « Nous n’aimons pas accorder autant de tirs. Nous n’essayons pas de nous asseoir sur notre avance, ce n’est pas quelque chose que nous faisons volontairement. C’est un aspect que nous aimerions améliorer. »

- Bien que les Hurricanes soit au 26e rang au classement général, les Canadiens ne voudront pas tomber dans le piège jeudi soir. « Peu importe l’équipe contre laquelle nous jouons, nous faisons la même chose », a soulevé le jeune attaquant Brendan Gallagher. « Nous jouons de la même manière. Nous sommes à notre meilleur lorsque nous jouons un style très précis de hockey. C’est d’entrer la rondelle dans la zone de l’adversaire et de miser sur l’échec avant, d’utiliser notre vitesse et d’épuiser l’adversaire de cette manière. C’est comme cela que nous créons notre offensive. Si nous nous en tenons à ce plan ce soir, je pense que ça ira bien. »

- Carey Price obtiendra son 58e départ de la saison jeudi soir face aux Hurricanes, qui ont une fiche de 11-20-4 sur la route cette saison. Le gardien étoile fera face à Anton Khudobin, Cam Ward étant incommodé par un virus. Le réserviste des Hurricanes détient une fiche de 8-13-4 cette saison, ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,63 et un pourcentage d’arrêts de 0,904.

Trios à l’entraînement :
Pacioretty-Plekanec-Gallagher
Galchenyuk-Desharnais-Parenteau
De La Rose-Eller-DSP
Prust-Malhotra-Weise
Extra: Flynn

Défenseurs :

Markov-Subban
Beaulieu-Gilbert
Emelin-Pateryn
Extra: Petry (virus), Gonchar, Weaver

VOIR AUSSI
  Échos de vestiaire: 19 mars
Face à face: Hurricanes @ Canadiens
Tout pour lui

Se lever quand cela compte
|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 16.03.2015 / 13 h 36

- Les Canadiens ont tenu un entraînement facultatif au Amalie Arena de Tampa, quelques heures avant leur affrontement en soirée face au Lightning. Seize joueurs sont sautés sur la patinoire, parmi ceux qui se sont prévalus de leur option : Carey Price, P.K. Subban, Tomas Plekanec et Tom Gilbert.

- Alexei Emelin effectuera un retour au jeu lundi soir, lui qui était absent depuis le 18 février en raison d’une blessure au haut du corps. Avec le retour du robuste défenseur russe, Michel Therrien compte maintenant sur neuf arrières en santé. Ne confirmant pas qui cèdera sa place à Emelin préférant attendre à ce soir, l’entraîneur-chef du Tricolore a toutefois indiqué qu’il n’utiliserait pas sept défenseurs face au Lightning. Admettant qu’il fait face à un beau problème, Therrien espère que le numéro 74 lui donne le même type de hockey qu’au moment où il a été contraint à l’inactivité.

« T’as besoin de profondeur à la ligne bleue. Présentement tout le monde est en santé, ce qui est une très bonne chose. Dans le cas d’Alexei, il est un joueur très important au sein de notre brigade défensive parce qu’il est une présence vraiment physique », indique Michel Therrien au sujet de celui qui mène le Tricolore au chapitre des mises en échec avec 157. « Malheureusement au moment de sa blessure, il jouait probablement le meilleur hockey de sa saison. On espère qu’il sera en mesure de nous montrer les bonnes choses qu’il faisait un mois avant sa blessure. On aimait beaucoup sa contribution à l’équipe, par sa présence physique et il bougeait bien la rondelle. C’était une perte très importante pour notre équipe, c’est pour ça que nous sommes très heureux de son retour. »

- Emelin ne sera pas seul à réintégrer l’alignement lundi soir puisque Brian Flynn revêtira lui aussi l’uniforme bleu-blanc-rouge pour la première fois depuis quelques jours en raison de l’absence de Torrey Mitchell, lui qui est incommodé par une blessure au haut du corps. Un des éléments acquis à la date limite des transactions pour amener de la profondeur à l’attaque dans ce type de situation. Flynn connait bien son rôle et voudra tout faire pour aider les Canadiens, même s’il admet que ce n’est pas toujours facile de céder son tour.

« Regarder les matchs aide, mais je voulais naturellement jouer. Je vais tenter de bien jouer ce soir et espérer rester dans l’alignement », mentionne Flynn, qui avait été retiré de la formation au cours des deux derniers matchs. « À ce moment de la saison, les gars commencent à être amochés un peu. Je n’ai qu’à bien patiner. Si je joue au centre, je n’aurai qu’à être efficace lors des mises en jeu et être fiable défensivement. »

En vrac: Therrien

- Nous aurons droit à un duel entre Carey Price et Ben Bishop dans les filets lundi soir. Ce dernier a connu beaucoup de succès contre Montréal par le passé, comme le démontre son dossier de 8-1-2 et sa moyenne de buts alloués de 1,37 en 12 sorties carrière face aux Canadiens. Les joueurs montréalais savent qu’avec une présence si imposante dans le filet adverse, les ouvertures se font rares. Malgré tout, ils voudront lui rendre la tâche difficile lundi soir pour espérer lui faire subir un premier revers contre eux cette saison.

« Il couvre une très grande partie du filet. Il laisse rarement ses angles à découvert, c’est donc très difficile de le battre avec un simple lancer », admet Brendan Gallagher. « Mais comme pour tous les gardiens, il y a des façons de le déjouer. En faisant de la circulation devant lui et en profitants des rebonds. Leurs défenseurs font du bon boulot pour bloquer nos tirs, mais si nous voulons les battre, nous devons trouver des moyens de le faire. »

- Le match débutera à 19h30 et sera diffusé sur les ondes des RDS et Sportsnet East.

À VOIR AUSSI:
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Lightning
Le passé c'est le passé

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 15.03.2015 / 15 h 30

- Les Canadiens se sont entraînés dimanche après-midi au Amalie Arena de Tampa, à l'aube de leur affrontement de lundi face au Lightning.

- Torrey Mitchell, qui avait quitté la rencontre de samedi face aux Islanders en raison d'une blessure au haut du corps, n'était pas sur la glace dimanche et Michel Therrien a indiqué qu’il ne serait pas en mesure de prendre part au match de lundi. C’est Brian Flynn qui prendra sa place dans la formation.

- L’entraîneur-chef du Tricolore a également confirmé que Carey Price amorcera la rencontre de lundi. Ce sera un 57e départ pour lui cette saison.

|
|
|